Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Smart city : découvrez le top 6 des villes françaises

Publié le

Tags de l'article

Comme son nom l'indique, une smart city est une ville intelligente, soit une ville qui maîtrise ses dépenses énergétiques, qui partage ses données informatiques ou qui développe l’e-administration. Une ville connectée en somme, qui analyse puis s’améliore. Tour d’horizon des 6 meilleurs élèves.

L’ouverture au public de ses données numériques est un axe de progression important pour une métropole.

Estimez vos économies avec le solaire

Jusqu'à 600€ d'économies sur votre facture d'électricité *

Dijon : l’espace public 3.0

Il n’y a pas que la moutarde à Dijon ! Cette ville intelligente a pour projet de « centraliser la gestion de son espace public ». En pratique, cela veut dire que l’éclairage, les feux rouges ou la distribution d’eau seront pilotés à distance et en temps réel. Même les bennes à ordures seront connectées ! La mise en place opérationnelle est prévue pour la fin de l’année. Objectif annoncé : 65 % d’économie d’énergie d’ici à 2030.

Lille : SunRise, le campus universitaire intelligent

Tester la smart city en conditions réelles, c’est l’objectif du projet SunRise initié en 2010 par l’université Lille 1 et déployé sur le campus de Villeneuve d’Ascq. Des capteurs intelligents ont été disposés sur les 100 km de réseaux d’eau, d’assainissement et de chauffage du campus. Les points forts ? Autorégulation, alerte en cas de panne ou de fuite et surtout 20 à 30 % d’économies sur la consommation finale du campus. De quoi s’offrir de bons welshs !  

Issy-les-Moulineaux : l’écoquartier numérique du Fort d’Issy

L’écoquartier du Fort d’Issy regroupe de nombreux équipements publics innovants, pour ne pas dire étonnants : une école en paille et en bois, une piscine feng shui, un jardin partagé ou encore un espace d’animation culturelle et numérique… « Issy c’est le paradis » pourraient s’exclamer les 3 500 habitants répartis dans 1 600 logements, tous conçus pour répondre à la norme Haute Qualité Environnementale. Et cerise sur le gâteau : deux puits géothermiques récupèrent la chaleur de la terre pour couvrir pas moins de 75 % des besoins du quartier en chauffage et eau chaude.

Montpellier : une démarche EcoCité parmi les plus avancées de France

Etendue de Montpellier à la mer sur 2 500 hectares, l’EcoCité a été pensée autour d’une démarche globale intégrant la gestion de l’eau et de l’énergie, la mobilité des habitants, le commerce et les services aux administrés…. Et oui, tout ça ! Des ambitions qui se formalisent dans les quartiers pilotes La Mantilla et Eurêka, deux véritables laboratoires urbains. Le 1er est plutôt centré sur la performance énergétique, quant à Eurêka, il offrira des services dédiés aux séniors autour du « bien-vieillir ».

Nantes : la smart city à la pointe de l’open data

L’ouverture au public de ses données numériques est un axe de progression important pour une métropole. Nantes l’a bien compris et a été l’une des smart city pionnières dans cette démarche. Résultat : 48 applications mobiles sont nées en l’espace de 6 ans, avec pour objectif commun de faciliter la vie des Nantais. Parmi elles, « Nantes dans ma poche », une appli dédiée à la mobilité : elle permet de signaler un problème sur la voie publique ou de consulter l’état du trafic en temps réel.

Lyon : modèle à suivre et leader sur les smart grids

And the winner is… Lyon ! Classée 1ère ville intelligente de France et 10e d’Europe par le Parlement européen en 2015, la métropole lyonnaise a déjà investi plus de 340 millions d’euros dans des projets smart city. Elle se place en pointe sur les smart grids, ces réseaux intelligents qui adaptent l’approvisionnement électrique en fonction des actions des utilisateurs. Autres réussites : Hikari, un îlot de trois bâtiments à énergie positive ou encore l’écoquartier Lyon Confluence, véritable vitrine environnementale pour la ville. 

L’open data en pole position
Elargissons notre regard, il y a aujourd’hui 25 communes, métropoles et communautés d'agglomération françaises qui développent des services intelligents. Parmi ces services, l’ouverture des données rencontre un franc succès : 16 villes ont déjà fait le pari de l’open data !