Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Pays scandinaves : ces bonnes idées écologiques à leur piquer

Publié le

Tags de l'article

Dans le domaine du développement durable nous avons beaucoup à apprendre des pays scandinaves. Et si nous allions leur piquer quelques bonnes idées écologiques ? À l’école, dans les festivals ou dans les hôtels… Zoom sur quelques initiatives locales à reproduire sans modération !

Quelques 400 km de pistes cyclables à Copenhague, des maisons aux toits végétalisés en Islande… Autant dire qu’en Scandinavie, les idées écologiques ne manquent pas ! 

Installer des panneaux solaires

Jusqu'à

600€TTC (1)

d'économies sur votre facture d'électricité

L’écologie : une idée vieille comme le monde… nordique

Le respect de l’environnement, l’accord entre l’Homme et la Nature sont des valeurs profondément ancrées dans la culture des pays nordiques. C’est d’ailleurs à la Norvège que nous devons la définition même du développement durable(1). Ajoutez à leurs valeurs écologiques 500 g d’entraide et 450 g d’initiatives locales, mélangez le tout et vous obtiendrez un savoureux modèle de croissance décarbonée !

Quelques chiffres qui donnent envie

En 2015, les cinq pays nordiques (Finlande, Suède, Danemark, Norvège et Islande) ne représentaient que 4,5 % du total des émissions de CO2 de l’Union européenne(2) et déjà 67 % de l’énergie fournie par ces pays était renouvelable(3). En comparaison, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique français s’élève à 16 % en 2016(4).

Des idées écologiques aux quatre coins de la Scandinavie

Si la Scandinavie a largement avancé dans sa transition énergétique, c’est avant tout grâce à la multiplication des initiatives locales de toutes sortes. Comme « petit à petit l’oiseau fait son nid », microprojet après microprojet, les performances environnementales scandinaves prennent leur envol. 

L’école en plein air : l’écologie pour les petits

Connaissez-vous la méthode udeskole ? Non, ce n’est pas le nom d’un joli meuble à monter soi-même… Il s’agit d’un modèle d’école arrivé en Suède dans les années 1980 : l’école dehors ! Des garderies, crèches, et établissements scolaires ont ainsi fait le choix d’une pédagogie différente, tournée vers la nature.

Le concept ? Qu’il fasse beau, qu’il pleuve ou qu’il vente, les enfants passent le plus clair de leur temps à l’extérieur. Au programme : promenades en forêt, observation de la faune et de la flore, éveil des sens, repas bios avec les comestibles trouvés sur place… Grâce à ce nouveau concept, les enfants apprennent à observer la nature et à la respecter. D’autres pays scandinaves ont, eux aussi, pris le virage udeskole, et quelques initiatives arrivent en France. Affaire à suivre et à développer !

Le festival Øya, un petit bijou d’écologie

Des idées écologiques, il y en a partout... Jusque dans les festivals de musique ! En Norvège, le festival Øya à Oslo a fait de la lutte contre le gaspillage et la pollution une priorité : 97 % de la nourriture proposée est bio et les déchets alimentaires sont recyclés à 70 %. En 2015, cela a permis d’éviter quelques 40 000 tonnes d’émissions de CO2. Pas mal, non ? Sans compter que depuis 2009 la majorité des festivals norvégiens utilisent l’énergie hydraulique pour alimenter leurs générateurs électriques(5).

Après l’école et le festival… reposez-vous dans un hôtel écolo !

Encore une bonne idée écologique tout droit venue de Scandinavie. La chaîne d’hôtels suédoise Scandic a pris un pari audacieux : proposer à ses clients des chambres conçues à partir d’éléments recyclables à 97 %(6). Sans bien sûr s’arrêter en si bon chemin : repas bios, cartes magnétiques en bois plutôt qu’en plastique… Leur engagement écologique a d’ailleurs été récompensé par le nec plus ultra des écolabels : « The Nordic Swan Ecolabel ».

Découvrir My Power

Des initiatives comme s’il en pleuvait !

Des magasins de location de vêtements à Helsinki, des écoquartiers exemplaires en Suède, quelques 400 km de pistes cyclables à Copenhague, des maisons aux toits végétalisés en Islande… Autant dire qu’en Scandinavie, les idées écologiques ne manquent pas ! 

(1) Définition du développement durable donnée en 1987 par la ministre norvégienne Gro Harlem Brundtland : « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

(2) Source : lemonde.fr

(3) Source : lesechos.fr

(4) Source : enr.fr

(5) Source : courrierinternational.com

(6) Source : lentreprise.lexpress.fr