Pilotez à distance vos radiateurs électriques !

Dossier ENGIE

Tout savoir sur l’effacement diffus de la consommation électrique

de lecture
Publié le , mis à jour le

L’effacement diffus consiste à réduire temporairement la consommation d’électricité dans le but de maintenir l’équilibre du réseau électrique, notamment lors des pics de consommation. Les bénéfices de ce mécanisme sont nombreux tant pour les foyers et ménages français, que pour l’environnement. Grâce à sa flexibilité, cette alternative est en effet synonyme d’économies d’électricité pour les particuliers et sites industriels. Dans une logique de transition écologique, elle permet aussi d’éviter de recourir à des centrales modulables thermiques plus polluantes lors de pics de consommation, ou de réduire les difficultés liées au stockage et à l’acheminement de l’électricité. On décrypte pour vous l’effacement électrique !

Qu’est-ce que l’effacement électrique ou effacement diffus ?

Un réseau électrique en bonne santé doit toujours être équilibré entre l’offre (production) et la demande (consommation). Un déséquilibre peut causer l’effondrement total du réseau, ou black-out, et de nombreuses pannes et coupures. C’est le gestionnaire RTE (Réseau de transport d’électricité), le garant de l’équilibre entre la production et la demande en France. L’effacement consiste à temporairement diminuer la consommation, ou à la décaler sur d’autres périodes. Cette alternative concerne aussi bien les particuliers que les industriels. Elle est mise en place quand la stabilité du réseau est menacée, en cas de pointe de consommation quand la demande en puissance est très forte. C’est par exemple le cas en hiver !

Selon l’ADEME, l’enjeu est de taille puisqu’entre 2007 et 2012, la puissance requise en période de pointe a augmenté de 14 %. Et cette progression continue dans les années suivantes et futures.

Comment fonctionnent les effacements ?

Si pour les sites industriels et entreprises la technique des effacements est proposée depuis les années 1950, l’alternative de l’effacement diffus a commencé à être appliquée chez les consommateurs dans les années 2000 en France. Au cœur de ce mécanisme, un métier : l’agrégateur ou opérateur d’effacement dont la rémunération est effectuée par le gestionnaire de réseau.

Grâce à l’installation d’équipement de pilotage à distance, soit un boîtier connecté sur un tableau électrique, l’agrégateur éteint temporairement le chauffage ou la climatisation des foyers français. La coupure ne dure que quelques minutes. En France, le principal opérateur d’effacement qualifié par RTE est Voltalis.

Depuis sa création, Voltalis a déjà équipé près de 100 000 foyers en France avec leur boîtier. L’opérateur a en 2020 pour ambition d’équiper 1 million de logements d’ici 2024 en Europe et à l’international, dont 500 000 en France.

Avantages : pourquoi adopter l’effacement électrique pour sa consommation ?

Les bénéfices de ce mécanisme aussi appelé gestion active de la consommation sont multiples pour les consommateurs, entreprises et pour l’environnement.

Stabilité du réseau

L’effacement électrique participe à maintenir l’équilibre et les capacités du réseau afin d’éviter les coupures et pannes. Il permet non seulement de diminuer les contraintes inhérentes à l’acheminement et au stockage de l’électricité, mais favorise également la baisse de la demande en période de pointe, en hiver notamment.

Meilleure intégration des énergies renouvelables

Grâce à sa flexibilité, il est plus facile d’intégrer des systèmes de production d’énergies renouvelables. En effet, cette alternative facilite l’adaptation de la demande aux périodes de production, plus variables et fluctuantes pour les énergies renouvelables.

Diminution des émissions de gaz à effet de serre

Parallèlement, il existe d’autres solutions. En cas de pics, RTE peut par exemple demander à certains producteurs d’augmenter la production, ou encore activer certaines centrales modulables. Plus polluantes, ces centrales sont principalement alimentées par des combustibles fossiles, elles émettent donc davantage de gaz à effet de serre (principalement CO2).

Économies d’énergie et meilleure consommation énergétique

En France, le chauffage représente environ 62 % de la consommation électrique moyenne d’un foyer par mois. Grâce à des coupures ponctuelles d'alimentation du chauffage et de l'eau chaude électrique de 15 à 20 minutes par heure, il serait possible de réaliser pendant les jours d’effacement une économie moyenne d’environ 5 à 8 % de la consommation d'électricité journalière.(1) Un meilleur pilotage est synonyme d’économies. Grâce à ce mécanisme, les particuliers peuvent également profiter de services et de certaines offres et prix plus attractifs auprès de leur fournisseur d’énergie.

C’est en quelque sorte la rémunération du consommateur en remerciement du service qu’il rend au réseau !

Bon à savoir

Pendant les effacements, la température intérieure de votre logement va connaître une très légère baisse, de l'ordre de 0,4 °C2). Rassurez-vous : même en hiver, votre confort thermique ne se dégrade pas et vous ne ressentez pas la diminution de la température. Elle est plutôt faible comparée à la variation naturelle de température de votre habitation. En une journée, on peut observer une variation pouvant aller jusqu’à 5°C !

PROMO
6 mois d'abonnement offert (2)
Pilotez à distance vos radiateurs électriques !
Votre équipement (matériel et pose inclus) à partir de 9€TTC au lieu de 179TTC(3)

Effacement électrique : comment s’y prendre ?

Rassurez-vous : vous n’avez pas à ajuster ou éteindre vous-même vos radiateurs ! Tout est piloté à distance par l’opérateur d’effacement.

Des boîtiers connectés peuvent être installés sur les équipements de chauffage électrique, vos radiateurs et chauffe-eau.

Pour en savoir plus sur notre offre de pilotage et de modulation, vous pouvez contacter un conseiller ENGIE.

Bon à savoir

Maîtrisez et réduisez votre consommation grâce à certains gestes simples et efficaces. Selon l’ADEME (Agence de la transition énergétique), baisser de 1 °C la température du chauffage vous permet de réduire votre consommation d’énergie de 7 %.3 La modulation et une solution de pilotage contribue à baisser la facture ! Elle recommande de chauffer entre 19 et 21 °C les pièces occupées (salon, séjour, cuisine…) en journée, à 22 °C une salle de bains utilisée, et enfin à 17 °C une chambre ou les pièces peu utilisées.

États des lieux de la France en Europe (marché et valorisation)

En France, la production d’électricité a quasiment quadruplé entre 1970 et 2010, pour atteindre un niveau de 550 TWh (nette de l’autoconsommation des centrales)4. D’une année à l’autre, elle varie en fonction de certains facteurs tels que la disponibilité des installations, la consommation ou encore des fluctuations de l’exportation de l’électricité française vers d’autres pays d’Europe. Cette production s’est depuis stabilisée, tout comme la consommation électrique française autour de 480 TWh depuis 2011. En Europe, la France a été le premier pays à autoriser les consommateurs à valoriser leurs effacements en faisant appel à un opérateur d’effacement sans accord en amont de leur fournisseur (avis de l’Autorité de la concurrence n°12-A-19 du 26 juillet 2012)5. Il a fallu attendre 2015 pour que le cadre de l’effacement de consommation soit clairement défini par la LTECV (Loi de Transition Énergétique pour la croissance verte).

Grâce au code de l’énergie, complété par la loi n° 2013-312 du 15 avril 2013 visant à préparer la transition vers un système énergétique sobre et son décret d’application n° 2014-764 du 3 juillet 2014 relatif aux effacements de consommation d’électricité, la valorisation des effacements sur les marchés de l’énergie est possible sous trois formes :

  • Vente des effacements auprès de site de consommation grâce au dispositif du NEBEF,
  • Valoriser sa capacité d’effacement via un mécanisme d’ajustement mis en place par RTE,
  • Échange des garanties de capacité d’effacement ou de production sur un « marché de capacité » grâce à la loi NOME.

L’effacement électrique : ce qu’il faut retenir

  1. Contribue à la stabilité du réseau électrique et à éviter les pannes ou black-out
  2. Solution plus verte et moins polluante pour fournir de l’électricité à tous en cas de pic
  3. Réduit la demande d’électricité en période de pointe
  4. Diminue les contraintes d’acheminement et de stockage sur le réseau électrique
  5. Permet d’intégrer les énergies renouvelables dans le réseau
  6. Aucune dégradation de votre confort thermique
  7. Meilleure flexibilité de la consommation électrique
  8. Des économies d’énergie

Votre foyer est-il compatible avec l’effacement ?

Votre habitation doit être entièrement équipée d’un système de chauffage électrique. Si l’énergie utilisée dans votre logement est le gaz naturel, il existe néanmoins des solutions de pilotage à distance comme le compteur communicant Gazpar, à associer avec un système de régulation thermique.

Mon ordinateur branché sur secteur va-t-il s’éteindre lors des périodes d’effacement ?

Non rassurez-vous ! Il ne faut pas confondre cette solution avec une panne de courant. L’effacement de la consommation électrique concerne uniquement vos équipements électriques de chauffage et non tout votre système électrique ! Tous vos appareils électroménagers, télévision, box internet ou ordinateur, continuent d’être alimentés.

Pendant les effacements, la température intérieure de chez moi va-t-elle baisser ?

Selon une étude réalisée par l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment), la variation de température pendant les effacements est très faible et de l’ordre de 0,4°C. Cette baisse est minime en comparaison aux variations naturelles de température qui peuvent aller jusqu’à 5°C en une journée. Vous ne ressentirez pas cette variation, même en hiver !

Conditions de l'offre/des offres et autres informations

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous