Dimanche 19 septembre, promenez-vous dans une capitale apaisée lors de « La Journée Paris Respire sans voiture »

de lecture
Publié le , mis à jour le

Pour la septième année, Paris organise le dimanche 19 septembre 2021 une journée où les voitures n’auront pas le droit de circuler dans les rues de la capitale. Équipez-vous de vos plus belles chaussures, trottinettes, bicyclettes et autres skateboards pour arpenter une ville plus calme et moins émettrice de carbone !

Vous pouvez dès maintenant noter la date dans votre agenda : le dimanche 19 septembre, à partir de 11 h et jusqu’à 18 h, aucun véhicule motorisé ne pourra circuler dans Paris intramuros lors de la journée Paris Respire sans voiture ! Une interdiction valable pour les voitures, les deux-roues, mais également les véhicules électriques.

Deux types de périmètres seront délimités dans la ville (voir la carte ci-dessous) :

  • Les quartiers « Paris Respire » où seuls les bus, véhicules de secours et taxis pourront circuler, sans dépasser les 20 km/h.
  • Les autres quartiers où les mêmes véhicules ainsi que les VTC pourront rouler à un maximum de 30 km/h. 
journée sans voiture

 

Pourquoi est-il urgent de moins utiliser la voiture ?

 

À l’heure où nous devons trouver des solutions pour limiter nos émissions de carbone, les véhicules thermiques sont pointés du doigt pour leur bilan plus que mitigé.

Première source de gaz à effet de serre en France, le secteur des transports était en 2018 responsable de 121 millions de tonnes de CO2… dont 54% étaient directement causées par l’automobile !

Pourtant nos voitures pourraient être un peu plus souvent laissées au garage au profit de mobilités alternatives plus douce comme le vélo, la trottinette ou les transports en commun. En ville, 40% des trajets quotidiens font seulement moins de 3km !

Diminuer ces trajets courts s’annonce primordial, car ils font partie des déplacements les plus polluants notamment à cause des arrêts et redémarrages fréquents qui entrainent une forte consommation de carburant.

 

Quelles sont les alternatives aux véhicules thermiques ?

Heureusement, des alternatives existent et leur popularité ne cesse de grandir en particulier depuis le confinement dû à la crise sanitaire du COVID-19. Le vélo par exemple est particulièrement plébiscité. Économique et léger, il est souvent plus rapide que la voiture pour les trajets de moins de 3km et, comme toute activité physique, faire un peu de vélo tous les jours est bon pour la santé !

Pour les trajets plus longs, la solution peut être d’opter pour les transports en commun si l’offre est suffisamment développée dans la région. À Paris, par exemple un trajet en métro par exemple émet 54 fois moins de CO2 qu’un trajet en voiture !

Si ces alternatives ne sont pas envisageables, n’oublions pas que le covoiturage reste une solution efficace et économique pour diminuer l’impact des trajets longues distances ou des aller-retours au travail.

Les véhicules électriques sont aussi une option puisqu’ils n’émettent pas de CO2 lorsqu’ils circulent. Leur impact carbone dépend surtout de l’énergie utilisée pour les fabriquer et les alimenter au quotidien en électricité. Mieux vaut dans ce cas, privilégier des énergies renouvelables aux énergies fossiles ! 

ENGIE accompagne et récompense ses clients lorsqu’ils consomment moins et mieux !

Vous êtes clients ENGIE? Via votre Espace Client, accédez gratuitement à Mon Programme pour Agir.

Retrouvez des conseils et des défis pour baisser votre consommation et gagner des points (les KiloActs). Utilisez- les pour soutenir des projets et obtenir des cadeaux écoresponsables !

Je découvre

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article