Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Top 5 des chauffages les plus écologiques

Publié le

Tags de l'article

Aïe, vous venez de recevoir votre facture de chauffage, et elle est bien trop élevée à votre goût. C’est le moment de réviser vos écogestes et d’opter pour un mode de chauffage écologique et économique ! 

À l’horizon 2020, l’ADEME estime que 9 millions de foyers français seront équipés d’un chauffage au bois. 

Installer des panneaux solaires

Jusqu'à

600€TTC (1)

d'économies sur votre facture d'électricité

Le chauffage écologique, c’est quoi ?

Un chauffage écologique fonctionne grâce à des combustibles renouvelables. Ces derniers s’opposent aux combustibles fossiles, dont les stocks sont limités. C’est le cas du charbon ou du pétrole, mais pas de l’énergie solaire. Celle-ci est captée par des panneaux solaires qui redistribuent la chaleur au sein de votre maison sans causer de dommages environnementaux. Le scénario est identique avec le bois. Voilà pourquoi les chauffages au bois ont la cote. À l’horizon 2020, l’ADEME estime que 9 millions de foyers français seront équipés d’un chauffage au bois. Il existe également des chaudières à condensation qui recyclent la vapeur d’eau. La chaudière à basse température utilise quant à elle une eau moins chaude mais qu’elle fait mieux circuler dans les radiateurs. Enfin, les pompes à chaleur redistribuent l’air extérieur dans les radiateurs de votre logement.

Certes, il est difficile de trouver un chauffage écologique de A à Z car, dans la facture énergétique, il faut ajouter, par exemple, le coût du transport ou de la distribution de l’énergie. Toutefois, il existe aujourd’hui des systèmes qui permettent de limiter de façon significative le bilan carbone de votre logement.

Les 5 solutions de chauffage les plus écologiques

S’exposer un peu plus au soleil comme Jenifer dans sa fameuse chanson ? Optez pour une installation solaire de qualité, car elle vous aide à réaliser plus d’économies. Les panneaux solaires réchauffent de l’eau, qui circule ensuite dans votre maison. Si vous disposez encore d’un chauffage au fioul ou au propane, c’est le moment de passer à la pompe à chaleur, ou encore à une chaudière gaz à condensation ou à basse température. Vous préférez le bois ? Optez pour un poêle à bois ou à granulés, et le tour est joué. L’un et l’autre peuvent aussi tenir le second rôle et demeurer un chauffage d’appoint, tout comme les radiateurs électriques nouvelle génération.

Qui dit chauffage écologique dit économies. Les chauffages écologiques permettent d’alléger la facture de 15 à 30%.* Il s’agit donc d’un investissement qui est vite rentabilisé.

Comment réduire votre consommation de chauffage ?

C’est très simple : révisez votre liste d’éco-gestes. En voici quelques-uns ! Vérifiez l’isolation de vos fenêtres, de votre toiture et de vos tuyaux d’eau chaude. Ne bloquez pas vos sources de chaleur derrière des meubles. Optez pour des radiateurs électriques en aluminium, en acier ou en fonte, à programmer. Ne négligez pas l’entretien de votre chaudière, sinon elle consommera davantage. Vous pouvez également étudier ce qu’on appelle la mixité énergétique. L’idée est la suivante : vous n’êtes pas obligé(e) de passer au "tout solaire". Vous pouvez réfléchir à un système de chauffage mixte qui conjugue les atouts de chaque type de chauffage en fonction des pièces de votre maison et de leur exposition.

Votre chauffage écologique

Son fonctionnement

Ce qu’il faut savoir

Astuces

Chauffage solaire

 

 

Des panneaux solaires captent les rayons du soleil qui permettent de faire chauffer de l’eau.

Celle-ci circule dans les radiateurs et le plancher.

Une installation solaire peut aussi assurer la distribution d’eau chaude sanitaire.

·         Le chauffage solaire couvre, en moyenne, les besoins de 30 à 60 % des habitants ?

·         Si votre maison est grande, il est conseillé d’utiliser un système annexe, comme une cheminée, pour obtenir la température adaptée dans la pièce à vivre.

·         Des packages existent, comme solaire/bois ou encore solaire/pompe à chaleur.

ü  Renseignez-vous sur l’énergie éolienne, qui fait aussi partie des énergies renouvelables.

ü  Les panneaux photovoltaïques s’installent sur les toitures, mais il existe aujourd’hui des possibilités de produire de l’énergie solaire sur les façades des immeubles et sur les vitrages.

Chauffage au bois

 

 

On distingue plusieurs types d’équipement : les cheminées ouvertes, les cheminées à insert, les poêles à bois et les poêles à granulés. Il existe également des chaudières à bois et à granulés.

Les granulés, ou pellets, sont composés de sciures compactées.

·         Le bois est l’énergie la moins chère du marché.

·         La cheminée et les poêles à bois n’ont pas besoin d’électricité, mais les poêles à granulés en consomment pour démarrer.

·         Ces chauffages émettent des particules fines. Le bois est donc un combustible écologique, mais sa combustion l’est moins en raison de ces émissions.

·         Privilégiez les modèles labellisés "flamme verte".

 

ü  N'oubliez pas l’entretien et le ramonage de votre cheminée et de votre poêle.

ü  Utilisez un bois bien sec pour augmenter la durée de vie de votre poêle.

ü  Les bûches peuvent être conservées dans un abri, un garage ou un sous-sol. Les granulés peuvent être conservés dans une pièce de la maison.

Pompes à chaleur

Les PAC géothermiques ou aérothermiques utilisent l’électricité et de la chaleur prélevée dans l’air, dans le sol ou dans l’eau d’une nappe. Elles sont généralement installées à l’extérieur du domicile.

La PAC peut être réversible et jouer le rôle de climatisation.

·         Le dimensionnement choisi et la qualité de l’installation jouent un grand rôle dans le bon fonctionnement de la PAC.

·         Un professionnel certifié RGE est indispensable pour l’installation.

·         La PAC est un équipement dont la durée de vie est d’une quinzaine d’années.

ü  Attention au bruit, pour éviter des nuisances à vos voisins.

ü  La version chauffe-eau existe. On parle alors de CET pour chauffe-eau thermodynamique.

ü  Dégagez la circulation de l’air de feuilles, de branches et de poussière.

 

Chauffage au gaz

Cette catégorie rassemble les chaudières à basse température et les chaudières à condensation. Il existe également des chaudières dites "ventouses".

C’est un dispositif couplé à la chaudière pour récupérer l’air à l’extérieur du logement et réduire la consommation.

·         Avec le gaz plutôt que le fioul, vous allégez votre facture, et vous faites un geste pour la planète.

·         Certains systèmes à gaz sont éligibles au crédit d’impôt - Prime d’Énergie si l’installation est réalisée par un artisan RGE.

·         L’entretien annuel est réalisé par un chauffagiste.

 

ü  Renseignez-vous sur les chaudières à micro-cogénération gaz. Elles ont la capacité de chauffer votre domicile et votre eau. Elles produisent aussi une partie de l’électricité dont vous avez besoin.

Chauffage à l’électricité

Adapté aux petits espaces, le chauffage électrique propose aujourd’hui des radiateurs "nouvelle génération" du type convecteurs, panneaux radiants et radiateurs à inertie, ainsi que des planchers chauffants.

Un bel effort pour être nettement moins gourmand.

·         Le principal avantage du chauffage électrique c’est qu’il est peu coûteux à l’achat et à l’installation.

·         C’est son usage qu’il convient de surveiller. Un pari facile à tenir avec la mise en place d’éco-gestes.

ü  Utilisez les systèmes de programmation pour chauffer un espace dédié.

ü  L’entretien est peu contraignant.

ü  Optez pour des radiateurs en aluminium, en fonte, ou en acier. Ce sont d’excellents conducteurs de chaleur.

 

*Source : https://www.ademe.fr/entreprises-monde-agricole/performance-energetique-energies-renouvelables/lenergie-bureaux/dossier/chauffage/saviez