Faites des travaux d’économies d’énergie !

L’isolation de vos combles : un acte économique et écologique

de lecture
Publié le , mis à jour le

Les combles désignent l’espace de votre habitation situé entre le plancher le plus haut et la toiture. On en distingue deux types : les combles aménageables et perdus. Les premiers sont habitables, tandis que les seconds ne peuvent pas être habités dans l’état car l’espace ne respecte pas certains critères (taille, hauteur...). Mal isolé, un comble laisse davantage entrer le froid et ne retient pas bien la chaleur. C’est pourquoi isoler vos combles vous permet de réduire d’environ 30% (1) les déperditions de chaleur selon l’ADEME. Grâce à l’isolation thermique de vos combles, vous améliorez ainsi votre confort et réalisez des économies d’énergie.

Pourquoi isoler vos combles ?

Encouragée par l’État français, l’isolation des combles présente trois principaux avantages : pour vous, votre porte-monnaie et la planète.

Réalisez rapidement des économies

Dans une habitation, environ un tiers des déperditions de chaleur se font par le toit. C’est d’ailleurs la source la plus importante de déperdition thermique. Viennent ensuite les murs, les zones de fuites d'air et d'air renouvelé (cheminée, trappe), les fenêtres, les portes et les planchers.

Le calcul est donc simple : en isolant vos combles, vous réduisez votre consommation et ainsi faites baisser votre facture jusque 30 %. Vous amortissez également l’investissement de départ que vous pouvez même faire financer grâce aux subventions publiques.

Comment expliquer les déperditions de chaleur ?

La déperdition de chaleur par le toit s’explique de façon très simple : l’air chaud étant plus léger que l’air froid, celui-ci s’élève vers la toiture. Lorsque votre logement et vos combles sont mal isolés, il n’y a plus de barrière pour retenir l’air chaud à l’intérieur et celui-ci va s’évacuer en dehors de l’habitation. À l’inverse et en raison d’une mauvaise étanchéité thermique, l’air froid extérieur pénètre beaucoup plus facilement dans votre maison. Cela vous oblige à augmenter le chauffage, et donc votre consommation énergétique !

Améliorez votre niveau de confort

L’isolation de vos combles vous permet de gagner en confort au quotidien avec une température intérieure plus agréable tout au long de l’année, et plus facile à réguler. En hiver, votre maison est bien chauffée. En été, ne craignez plus les fortes chaleurs ou la canicule, et profitez d’une température agréable.

Inscrivez-vous dans une démarche écologique

C’est l’un des enjeux majeurs des travaux d’isolation des combles, et de l’isolation des habitations de manière générale. La consommation énergétique joue un rôle important dans le réchauffement climatique. Grâce à une bonne isolation, vous améliorez de manière significative les performances énergétiques de votre maison en réduisant le gaspillage et votre consommation.

Pour rester à une température agréable toute l’année, votre maison consomme moins. Car qui dit moins de déperditions thermiques, dit moins de chauffage en hiver et de dépenses électriques en été parce qu’il faut brancher un ventilateur !

Votre logement s’inscrit ainsi de façon plus efficace dans une démarche de préservation de l’environnement et des ressources de la planète. Pour une habitation encore plus écoresponsable, choisissez des isolants biosourcés performant comme le chanvre, la laine de bois, l’ouate de cellulose (produit à partir de papier recyclé)…

Le saviez-vous ?

Un matériau biosourcé est entièrement fabriqué à partir d’une matière organique (ou biomasse) d’origine animale ou végétale. En construction, il existe le label d’état Bâtiment Biosourcé qui valorise la démarche écologique et durable ainsi que l’utilisation de matériaux biosourcés des maîtres d’ouvrage.

Comment isoler vos combles ?

Il existe plusieurs façons d’isoler vos comble. Elles dépendent de la configuration de votre habitation, de vos combles (perdus ou aménageables), de vos exigences , des performances attendues ou encore du budget dont vous disposez pour vos travaux.

Voici quelques consels et les étapes à suivre pour des travaux d’isolation de vos combles.

1. Quelle méthode choisir pour isoler ses combles ?

En fonction du type de combles, certaines techniques sont plus appropriées que d’autres. Au total, il existe trois grandes méthodes : l'isolation intérieur par le sol, l’isolation intérieur sous la toiture ou encore l’isolation par l’extérieur.

L’isolation intérieure par le sol

Comment ça marche ? Un matériau isolant est posé directement sur toute la surface du plancher des combles. On peut utiliser des rouleaux d’isolant ou de l’isolant en vrac, écologiques ou non, par insufflation (ou soufflage).

  • Cette méthode est particulièrement adaptée à l’isolation des combles perdus puisque la surface isolée n’est pas destinée à être utilisée par les occupants du logement.

L’isolation intérieure sous la toiture.

Comment ça marche ? Cette technique permet d’exploiter les rampants (les éléments inclinés, chevrons ou poutres de votre charpente) afin d’y insérer un l’isolant. Il faut en général prévoir deux couches d’isolant ainsi que d’une membrane pare-vapeur.

  • Cette méthode convient bien si vous souhaitez isoler des combles aménageables sans perdre d’espace au sol. Préférez un procédé d’isolation dite croisée car il garantit de meilleures performances thermiques.

L’isolation par l’extérieur

Comment ça marche ? Cette technique d’isolation permet de préserver l’intégralité du volume intérieur des combles. Il s’agit ici de mettre en place un isolant entre les éléments de la charpente et de la couverture. Cette méthode implique ainsi de retirer le revêtement de votre toiture pour poser l’isolant. Il existe deux options pour isoler par l’extérieur : le « sarking » (insertion d’un lit continu d'isolant rigide entre la charpente et la couverture) ou la pose de panneaux de toiture isolants.

  • Cette méthode convient pour les combles aménageables et perdus. En raison de son installation, l’isolation par l’extérieur affiche un coût plus élevé que l’isolation sous la toiture. On la retrouve aussi bien dans ce type de travaux d’isolation que les travaux d’isolation des murs.

2. Choisir les bons matériaux pour isoler des combles

Synthétiques, naturels, écologiques, laine de roche, laine de verre, ouate de cellulose, laine de bois…, il existe une multitude d’isolants.

Pour déterminer celui qu’il vous faut, prenez en compte :

  • les performances affichées des isolants : tous les isolants n’ont pas la même efficacité en termes d’isolation thermique. Leur épaisseur n’est pas toujours synonyme d’une meilleure résistance thermique (indiquée par un « R »).
  • la méthode utilisée : certains isolants ne conviennent pas pour certains types d’isolation et de combles. Une isolation des combles perdus par soufflage nécessite d’avoir à disposition un matériau isolant en vrac (ouate de cellulose, laine de verre ou de roche…).
  • l’impact environnemental des isolants, leur résistance et leur longévité.

Certains matériaux vous permettent de profiter de financements et de subventions. Ils doivent cependant respecter certains critères, notamment relatifs à leur résistance thermique. Les critères peuvent changer d’une année à l’autre alors renseignez-vous !

Faites des travaux d’économies d’énergie !
Choisissez les travaux les plus efficaces et bénéficiez d'aides

Isolation de vos combles : combien ça coûte ?

Le prix de l’isolation de vos combles varie du simple au triple (voire beaucoup plus) en fonction du type d’isolants utilisés et de la méthode employée (par soufflage, sous la toiture ou à l’extérieur). Les laines minérales de verre et de roche sont les moins chères du marché. Elles offrent un bon rapport qualité-prix. La ouate de cellulose est la solution écologique d’isolation la moins coûteuse. Aussi, nous vous recommandons de demander des devis auprès de plusieurs artisans et professionnels.

Prévoyez ainsi :

  • environ entre 15 € et 60 €/m² pour l’isolation de combles perdus ;
  • environ entre 30 € et 300 €/m² pour l’isolation de combles aménageables.

Grâce aux économies réalisées et aux subventions accordées, rentabilisez l’investissement de départ en cinq à six ans seulement.

Quelles aides financières pour isoler vos combles ?

Pour la réalisation des travaux d’isolation de vos combles et de rénovation énergétique, vous pouvez prétendre à des aides financières proposées par l’État, ou par certaines collectivités locales ou régionales. Elles contribuent à diminuer le montant de la facture.

Aussi, il existe :

  • l’aide financière MaPrimeRenov’ qui remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et le fusionne avec les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat)
  • les subventions des collectivités territoriales
  • les primes énergie ou CEE (Certificat d’Économie d’Énergie)
  • la Prime Économie d’Énergie ou le dispositif Coup de Pouce Isolation ENGIE un taux de TVA réduit à 5,5 % (au lieu de 14,5 %)
  • un Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)
  • des prêts bancaires à des taux avantageux
  • le chèque énergie
  • les aides d’Action Logement
Des conseillers à votre écoute

ENGIE a mis en place un numéro dédié à l'efficacité énergetique. Appelez 09 69 32 34 35, du lundi au vendredi de 9 heures à 18 heures.

Sinon, vous pouvez contacter un conseiller FAIRE. Ce nouveau service public proposé par l’État vous accompagne gratuitement dans vos travaux de rénovation énergétique et à trouver des subventions.

Êtes-vous éligible aux aides ?

En fonction du type d’aide, les ressources du foyer et/ou la géolocalisation, les matériaux choisis ou encore les critères de performances, peuvent constituer des critères d’éligibilité. Vous êtes tenu de confier les travaux d’isolation de vos combles à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour pouvoir bénéficier de ces subventions financières. Le simulateur ENGIE vous aide à estimer les aides financières selon votre situation personnelle.

L’isolation des combles : en bref

Pour récapituler, voici quelques conseils à suivre, en amont ou au cours de vos travaux d’isolation de vos combles, pour éviter les mauvaises surprises.

  • Privilégiez la qualité, tant dans le choix des isolants que dans la sélection de l’artisan chargé de réaliser vos travaux. C’est le prix d’un bon investissement, d’un entretien simple et d’une isolation durable dans le temps.
  • Contactez plusieurs artisans certifiés RGE et demandez des devis. Le prix des travaux est très variable car il dépend des matériaux choisis, de la méthode et de la main d’œuvre.
  • Assurez-vous de disposer d’une ventilation adaptée.Réalisez, si besoin, une étude précise ou un audit des performances actuelles de votre maison.
  • Étudiez les performances en termes d’isolation acoustique des isolants sélectionnés.

Quels sont les avantages à isoler vos combles ?

En isolant vos combles, vous réduisez considérablement les déperditions de chaleur. Vous diminuez ainsi rapidement à la fois le montant de votre facture ainsi que votre impact environnemental, et vous améliorez votre confort.

Comment isoler vos combles ?

Il existe plusieurs méthodes d’isolation au sol, par l’intérieur ou l’extérieur de votre toiture. Selon la méthode, certains isolants naturels, synthétiques ou minéraux, conviennent mieux.

Comment bénéficier d’aides pour l’isolation ou la rénovation de vos combles ?

Les critères sont différents selon les aides et dépendent de nombreux facteurs (vos revenus, votre localisation…). Renseignez-vous auprès d’un conseiller FAIRE. Un critère tend néanmoins à persister : celui de faire réaliser ses travaux par un artisan certifié RGE. Sur notre site Internet, un simulateur vous oriente sur les aides financières proposées avec ENGIE. Des conseillers spécialisés en efficacité énergétique sont également à votre écoute pour vous accompagner dans vos travaux au 09 69 32 34 35.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous