Testez, suivez et maitrisez vos consommations électriques

Dossier ENGIE

Quelle est la consommation électrique d’un four et comment la calculer ?

de lecture
Publié le , mis à jour le

Que cela soit par simple curiosité, ou par envie de faire des économies, il est intéressant de connaître la consommation électrique des appareils de la maison. Combien consomme un four électrique, et combien cela vous coûte ? On a fait les calculs.

À votre avis, combien vous coûte l’utilisation de votre four chaque année ? 100 euros, 50 euros ? Difficile de le savoir sans passer par des calculs. Pourtant, connaître la consommation de ses appareils électriques, et donc les coûts  liés, permettent d’identifier les meilleures cibles pour réduire sa consommation électrique et faire du bien à votre portefeuille, et à la planète. Pour vous faciliter la tâche, nous avons effectué les calculs et nous vous donnons les clefs pour le faire chez vous. 

Service Ma conso+
Ma conso+ vous aide à mieux maitriser vos consommations d'électricité en toute simplicité !
Pour seulement 2€ (2) TTC / mois

Calculer la consommation de son four : la théorie

Historiquement, calculer la consommation d’un appareil électrique n’est pas particulièrement simple de prime abord car les fabricants communiquaient uniquement sur une puissance en watts (W). Il fallait donc convertir cette puissance en kilowatts-heures (kWh), qui est l’unité servant de base aux fournisseurs d’énergie pour établir votre facture.

Depuis 2014, les constructeurs sont toutefois obligés d’indiquer la consommation électrique en kWh sur l’étiquette énergie des appareils électroménagers. Dans le cas des fours, ils doivent indiquer la consommation d’un « cycle de cuisson » en mode conventionnel et en mode chaleur tournante quand le four le propose. Cela rend le calcul beaucoup plus simple car il suffit alors de prendre la consommation indiquée et de la multiplier par le nombre de cuissons effectuées dans l’année.

Le cycle de cuisson est défini par la norme EN 60350-1. Elle est pensée pour correspondre à la cuisson d’un plat type au four. En clair, à chaque fois que vous faites cuire un plat au four, considérez que vous avez effectué un cycle de cuisson. Il y aura évidemment des variations car toutes les cuissons ne sont pas les mêmes, mais cela donnera une bonne approximation.

Il ne reste plus qu’à estimer combien de fois vous utilisez votre four dans l’année pour estimer sa consommation annuelle.

Où trouver l’étiquette énergie de mon four ?

Si vous n’avez pas conservé l’étiquette énergie de votre four, vous trouverez généralement les données de consommation sur la fiche technique de l’appareil, elle-même figurant sur la notice. Si vous avez perdu ou jeté cette dernière vous pouvez essayer de la télécharger sur le site du fabricant ou en cherchant votre modèle sur le site du revendeur.

Que faire si la consommation n’est pas spécifiée ?

Si votre appareil est ancien, il est possible que la consommation par cycle ne soit pas indiquée sur la notice. Il faudra alors passer par un calcul plus complexe, et aussi moins précis, pour connaître la consommation de votre four. Il va falloir partir de sa puissance (p), exprimée en watts (W). Cette puissance est traditionnellement indiquée sur la notice également, mais vous pouvez aussi trouver puissance de votre four sur l’étiquette du produit. Elle est généralement collée dans la porte pour être accessible facilement. Il faut ensuite la multiplier par la durée moyenne d’utilisation hebdomadaire (d) en heures puis multiplier une nouvelle fois ce chiffre par 52 pour la consommation annuelle. Cela donne le calcul suivant : p x d x 52 = consommation annuelle en Wh. On divise enfin le tout par 1000 pour obtenir des kWh. 

Les fours à chaleur tournante sont moins énergivores

Si votre four dispose d'une fonction "chaleur tournante", sachez que ce dernière est généralement moins énergivore. La température étant mieux répartie dans le four, il a moins besoin de fonctionner à pleine puissance, et les cuissons sont généralement plus courtes. 

Combien consomme un four électrique : la pratique

Maintenant que l’on a la théorie, passons à la pratique. Si vous connaissez la consommation par cycle, le calcul est simplifié. Pour l’exemple nous prenons 0,9 kWh par cycle, ce qui correspond à un four moderne de milieu de gamme. Comptons ensuite deux cuissons par semaine, soit 1,8 kWh par semaine. Nous arrivons donc à 98,8 kWh sur l’année.

Tous les fours sont différents, donc tous ne consomment pas la même quantité d’énergie. Second exemple, nous prenons un four de 3 500 W utilisé 1h30 par semaine, vous aurez le calcul suivant : 3500 x 1,5 x 52 = 273 000. Il ne reste qu’à diviser par 1 000 pour obtenir les kWh : 273.

Pour connaître le coût d’utilisation annuel, on va multiplier la consommation par le prix du kWh. En fonction de votre abonnement il peut varier, notamment si vous avez souscrit à une offre "heures pleines / heures creuses". Nous comptons 0,1893 € / kWh, ce qui correspond au prix moyen du kWh en France en au deuxième semestre 2020 selon les données d’Eurostat1.

Dans le premier exemple, nous arrivons donc à un coût de 18,70 euros par an.  Dans le second exemple, le four coûte 51,67 euros par an. Notons toutefois que ce dernier suppose qu’il est utilisé au maximum de sa puissance pendant les 90 minutes d’utilisation. En pratique, un four chauffe par intermittence afin de conserver la température cible. La consommation réelle sera inférieure.

Ma conso+ : une option ENGIE pour déterminer précisément votre consommation

Si vous souhaitez calculer précisément et facilement la consommation de vos appareils électriques, ENGIE a développé un nouveau service en partenariat avec Netatmo : Ma conso+. Cette option accessible à tous les clients ENGIE possédant un compteur Linky permet de déterminer plus précisément2 la consommation d’un appareil électrique : bouilloire, sèche-cheveux, télévision... tout est possible ou presque. 

Ma Conso+ permet de suivre la consommation du foyer en temps réel grâce à une application mobile. Elle vous permet aussi d’identifier en clin d’œil les pics et ainsi optimiser votre consommation énergétique. 

Découvrez Ma conso+

Calculer la consommation de son four : ce qu’il faut retenir

  1. La consommation d’un appareil électrique se mesure en kilowattheure (kWh). Cette unité correspond à l’utilisation de 1000 W pendant une heure. 

  2. Pour calculer la consommation d’un four, comme de n’importe quel appareil électrique, il faut multiplier sa puissance (p) par la durée d’utilisation quotidienne moyenne (d). Vous pouvez ensuite multiplier le résultat par 365 pour connaître la consommation annuelle. La formule est la suivante : p x d x 365 = consommation annuelle en Wh. On divise enfin le tout par 1000 pour obtenir des kWh. 

  3. Si vous possédez un four datant d’après 2014, vous pouvez vous appuyer directement sur la consommation « par cycle » indiquée sur l’étiquette énergie afin d'obtenir un calcul plus précis. 

  4. Si vous ne possédez plus l’étiquette énergie ou la notice, la puissance d’un four est indiquée sur une étiquette généralement collée dans la porte.

  5. Pour calculer le coût annuel, il faut multiplier le nombre de kWh calculé par le prix unitaire du kWh. Vous le trouverez sur votre facture d’énergie. 

  6. Si vous souhaitez avoir une mesure plus précise, ENGIE a développé Ma Conso+ en partenariat avec Netatmo. 

Combien pèse un four électrique dans la consommation d’un foyer ?

Bien que très utiles, les fours électriques ne sont généralement les plus consommateurs d'électricité. Avec une consommation comprise généralement entre 100 et 300 kWh par an, c’est un poste de consommation assez faible par rapport à la consommation d'un chauffage électrique ou un chauffe-eau électrique. Ce sont généralement ces deux derniers qui représentent les premiers postes de consommation électrique d’un foyer. 

Quelles sont les alternatives au four électrique ?

En France, la grande majorité des four sont électriques, il existe toutefois quelques alternatives comme le four à gaz, souvent couple à une cuisinière à gaz. Il existe également des fours à pellet, qui sont quant à eux généralement intégré aux cuisinières à pellets. Ces dernières ont l’avantage d’utiliser une ressource renouvelable et dont le prix varie peu : le bois.

Comment réduire la consommation électrique de mon four ?

Pour réduire la consommation annuelle d’un four, la meilleure solution est de moins s’en servir. Contrairement à d’autres appareils électroménagers, les fours ne disposent pas de mode « éco » permettant de réduire la consommation. Cependant, le mode « chaleur tournante » est généralement moins vorace. Vous pouvez également éviter d’utiliser des fonctions particulièrement gourmandes en énergie comme la pyrolyse. Enfin, si votre four est ancien, changer pour une modèle plus récent et moins énergivore est une autre option.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous

Le commerce équitable

  • Economies d'énergie
  • Éco-gestes du quotidien
de lecture

Depuis plus de quarante ans, le commerce équitable propose de réduire les inégalités sociales et environnementales en...

Mis à jour le

Comment simuler son DPE ? Mode d’emploi

  • Economies d'énergie
  • Calcul consommation
de lecture

Vous souhaitez vendre ou mettre en location votre logement ? Ou peut-être souhaitez-vous faire le point sur la consom...

Mis à jour le