Pompe à chaleur : jusqu'à 4000€ de prime (1)

Dossier ENGIE

Comment fonctionne une pompe à chaleur (PAC) réversible

de lecture
Publié le , mis à jour le

Une pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage de votre logement, au même titre qu’une chaudière, par exemple. Elle peut aussi rafraîchir votre intérieur quand la température monte pendant l’été, il s’agit alors d’une PAC réversible. Ainsi, pour une construction neuve comme pour un logement disposant déjà d’une installation, la PAC réversible vous permet de combiner à la fois un système de chauffage et de refroidissement. La température de votre logement reste idéale tout au long de l’année avec une seule et même installation, même quand les variations de température sont importantes.

Une pompe à chaleur fonctionne sur le principe suivant : elle récupère les calories présentes dans l’air au moyen d’un équipement extérieur, et transforme ces calories en chaleur restituée à l’intérieur de votre logement. Lorsqu’elle est réversible, le système est simplement inversé. C’est-à-dire que la PAC récupère l’air chaud à l’intérieur de votre logement et l’expulse, et dans le même temps, elle récupère l’air extérieur qu’elle réfrigère pour le diffuser dans votre logement.

Bien qu’une PAC réversible n’offre pas le même niveau de performance qu’un climatiseur, elle permet de faire descendre la température de quelques degrés, et elle est surtout plus économe en énergie - nous verrons un peu plus loin la différence entre une pompe à chaleur et un climatiseur.

Comment évaluer l’efficacité énergétique de ma pompe à chaleur ?

L’efficacité énergétique d’une pompe à chaleur s’évalue à l’aide du Coefficient de Performance (COP). Il consiste à mesurer la chaleur produite ou absorbée par l’installation, et comparer avec l’énergie électrique consommée. Plus le chiffre est élevé, plus le système est performant. Pour évaluer la production de chaleur, l’indice de référence est le SCOP ; pour évaluer le refroidissement de l’air, l’indice de référence est le SEER.

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur réversible ?

  • Gain de place : l’un des atouts majeurs d’un système 2-en-1 tel qu’une PAC réversible, c’est le faible encombrement, puisque vous disposez d’une seule et même installation pour chauffer et rafraîchir votre logement.
  • Maintenance : vous n’avez qu’un seul équipement à entretenir.
  • Confort : une PAC réversible vous permet de profiter d’une température idéale en toutes saisons.
  • Rendement : une PAC réversible consomme en moyenne 1 kW pour un rendement 2 à 4 fois supérieur.
  • Aides et crédits d’impôt : l’installation d’une PAC réversible vous rend éligible au crédit d’impôt et à des aides de l’Etat.
  • Eco-responsabilité : une PAC récupère naturellement les calories présentes dans l’air ou dans le sol, et elle rejette 3 à 4 fois moins de CO2 qu’une chaudière.

Pompe à chaleur réversible : quels sont les modèles et quel est le prix ?

Les différents modèles de pompes à chaleur réversibles

3 modèles de pompes à chaleur sont disponibles sur le marché.

  • les plus répandues : les pompes à chaleur air-air,(1) qui captent l’air extérieur pour le restituer dans votre logement ;
  • les pompes à chaleur air-eau(2) , qui captent la chaleur de l’air extérieur pour le restituer dans vos équipements de chauffage ;
  • moins fréquentes : les pompes à chaleur géothermiques(3), ou eau-eau, qui récupèrent la chaleur dans le sol.

Astuce pour réaliser des économies d’énergie

Adoptez une pompe à chaleur géothermique, et profitez-en pour alimenter votre chauffage central via la chaleur de la source. Vous réduisez ainsi votre impact environnemental, et vous obtenez en plus des performances encore plus intéressantes que celles d’une PAC air/eau.

Combien coûte une pompe à chaleur réversible ?

Le prix d’une PAC réversible dépend du modèle et de la puissance de l’installation. Notez que si elle n’est pas assez puissante, votre logement ne sera pas assez chauffé en hiver, et vous risquez de sur-consommer pendant les mois d’été pour refroidir votre intérieur. Pour savoir quelle puissance correspond à vos besoins, vous pouvez vous appuyer sur l’avis d’un professionnel qui prendra en compte les critères suivants :

  • le volume de votre logement (surface au sol et hauteur sous plafond),
  • le climat de la région où se situe votre logement,
  • l’exposition de votre logement,
  • le niveau de performance de votre isolation thermique le cas échéant.

Le budget(4) à prévoir pour l’équipement varie :

  • de 7 000 à 9 000 € pour un PAC réversible air-air de 15 kW, installation comprise ;
  • 10 000 et 12 000 € pour une PAC réversible air-eau de 14 kW, installation comprise, hors production d’eau chaude sanitaire et émetteur ;
  • à partir de 9 000 € pour une PAC géothermique, hors pose et hors production d’eau chaude sanitaire et émetteur.

Dans ce budget, le coût de la main-d'œuvre pour l’installation d’une pompe à chaleur varie en fonction du modèle :

  • de 500 à 2 000 € pour une PAC réversible air-air,
  • de 1 500 à 3 000 € pour une PAC réversible air-eau,
  • de 1 500 à 4 000 € PAC réversible géothermique.

Enfin, d’autres paramètres et d’autres frais ont un impact sur le prix de l’installation d’une pompe à chaleur réversible, à savoir :

  • la complexité de l’installation (compter par exemple de 3 000 à 8 000 € pour la création d’un circuit de chauffage central),
  • l’isolation acoustique à prévoir pour les pompes à chaleur réversibles air-air et air-eau,
  • l’installation d’un thermostat (compter de 100 à 300 € selon la technologie avec ou sans fil et les fonctionnalités),
  • le forage pour les pompes à chaleur géothermiques (de 50 à 100 € par ml)...
NOUVEAU
Jusqu'à 4 000€ de prime (1) pour le changement de votre chauffage
Pompe à chaleur : jusqu’à 4 000€ de prime (1)
Trouvez un installateur de confiance pour changer votre chauffage

Comment installer et entretenir une pompe à chaleur réversible

L’installation d’une PAC réversible

Selon le fonctionnement d’une PAC réversible, l’installation et sa complexité varient. Dans tous les cas, l’intervention d’un technicien qualifié est nécessaire tant pour l’installation que pour la mise en service. Pour une nouvelle installation ou pour remplacer ses anciens radiateurs, la procédure est la même.

  • PAC réversible air-air : la plus rapide à installer et donc économique en termes de main-d'œuvre. Il suffit d’effectuer les raccords sur la ou les unités disposées aux endroits définis dans le logement en fonction de sa taille (installation monosplit ou multisplit).
  • PAC réversible air-eau : la partie extérieure de l’installation d’une PAC réversible air-eau est similaire à celle d’une PAC réversible air-air, mais la partie intérieure nécessite davantage de main-d'œuvre. En effet, cette installation plus volumineuse doit être raccordée au circuit d’eau chaude qui alimente les équipements de chauffage.
  • PAC réversible géothermique : la plus complexe à installer. Une PAC réversible géothermique nécessite une étude préalable des sols, des forages pour se raccorder à une nappe phréatique, et l’installation des capteurs thermiques qui y récupèrent la chaleur.

PAC air-air : qu’est-ce qu’une installation monosplit ou multisplit ?

Dans le cas d’une installation monosplit, l’unité extérieure qui recueille l’air est reliée à une seule unité intérieure. Ce système est adapté pour une pièce ou un studio. Vous pouvez cumuler plusieurs monosplits. Une installation multisplit consiste à relier plusieurs unités intérieures à l’unité extérieure. Ce système convient pour équiper une maison, ou plusieurs pièces d’un logement.

L’entretien d’une PAC réversible

De la même manière qu’une chaudière ou qu’un système de chauffage requiert un entretien régulier, votre pompe à chaleur réversible doit être entretenue chaque année par un professionnel qui contrôle à la fois son fonctionnement et l’absence de fuite. La révision annuelle d’une PAC réversible coûte entre 150 et 200 €.

Pompe à chaleur réversible : les aides financières

L’installation d’une PAC réversible ouvre des droits à des aides financières de l’Etat pour faciliter l’accès à son installation.

  • La prime économies d’énergie ;
  • les primes “MaPrimeRénov'” et “Habiter mieux”, distribuées par l'Anah (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat), sous condition de revenus et à condition de confier l’installation de la PAC à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
  • l’Éco PTZ, prêt à taux zéro, dont le montant varie selon qu’il s’agit d’un projet unique ou d’un ensemble de travaux ;
  • la prime énergie et CEE, dont le montant varie selon les économies d’énergie que vos travaux permettent de réaliser ;
  • la TVA réduite à 5,5 % pour les PAC réversibles sur les fournitures et la main-d’œuvre, à condition que l’installation soit réalisée par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Quelle est la différence entre un climatiseur et une PAC réversible ?

Un climatiseur électrique est un système énergivore qui fonctionne uniquement avec de l’électricité. Il présente souvent l’avantage de pouvoir être déplacé dans le logement, mais il convient principalement pour une pièce de taille limitée.

Une pompe à chaleur réversible, qui offre à la fois une fonction de chauffage et de climatisation de l’air, est quant à elle beaucoup moins énergivore qu’un climatiseur. Si elle coûte plus cher à l’achat, elle produit plus d’énergie qu’elle n’en utilise, et elle convient pour un logement entier. Son rendement est bien meilleur. Dans le cas d’une PAC réversible air-eau, ou géothermique, l’installation peut aussi assurer la production d’eau chaude sanitaire et peut être raccordée à votre système de chauffage central.

PAC réversible : ce qu’il faut retenir

  1. La pompe à chaleur réversible est un système qui permet de profiter d’une température idéale été comme hiver grâce à un équipement unique pour toute la maison.

  2. Son installation et son entretien doivent être assurés par un professionnel.

  3. Son rendement est plus intéressant que celui d’un climatiseur, et des aides de l’Etat sont accessibles pour faciliter son financement.

Quels sont les différents modèles de pompes à chaleur réversibles ?

3 modèles de PAC réversibles existent : air-air, air-eau, et géothermiques (eau-eau). Elles permettent de chauffer un logement entier en captant l’air extérieur, ou la chaleur dans le sol. Lorsque la température monte, la PAC réversible permet de refroidir l’air grâce à un fluide frigorigène.

Quel budget pour une pompe à chaleur réversible ?

PAC réversible air-air, air-eau ou géothermique, le prix du matériel et de la main-d'œuvre varie selon le modèle et l’installation. Les pompes à chaleur air-air sont les plus faciles à installer et les moins coûteuses, alors que les pompes à chaleur géothermiques (eau-eau) sont les plus complexes à installer.

Quelle est la différence entre une pompe à chaleur réversible et un climatiseur ?

L’investissement pour une PAC réversible est plus important que pour un climatiseur, mais son rendement est meilleur. Une PAC peut également alimenter en eau chaude sanitaire, ce que ne peut pas faire un climatiseur.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous