La pompe à chaleur géothermique


Fonctionnement d’une pompe à chaleur utilisant la géothermie

La pompe à chaleur (PAC) géothermique récupère les calories présentes dans le sol de votre jardin par l’intermédiaire de capteurs souterrains.

  1. La PAC géothermique prélève les calories dans le sol et la transfère au fluide calorigène qui se vaporise,
  2. La PAC augmente la température de cette vapeur par compression,
  3. En se condensant, la vapeur cède de la chaleur, ce qui alimente les unités de chauffage à l’intérieur du logement,
  4. La pression du fluide diminue par la suite grâce au détendeur jusqu’au niveau nécessaire à l’évaporation,
  5. La vapeur obtenue au contact du milieu extérieur permet la reprise d’un nouveau cycle.
Fonctionnement d'une pompe à chaleur

Quel est le prix d’une pompe à chaleur géothermique ?

Le prix d’une PAC utilisant la géothermie dépend de sa puissance, du type de capteur utilisé et de l’émetteur installé.

Il est possible de trouver des PAC géothermiques à partir de 9000 €, hors pose (prix à titre indicatif).

Attention : le forage et/ou le terrassement, la production de complément d’eau chaude sanitaire, les émetteurs ne sont pas compris dans cette estimation.

A noter : Dans tous les cas, l’installation d’une PAC géothermique implique des travaux de forage et/ou de terrassement dans votre jardin. 
Les forages sont soumis à des réglementations nationales et locales. Ils doivent être effectués par des spécialistes (hydrogéologue agréé, Bureau de recherches géologiques et minières, bureau d’études spécialisé). Le plus souvent c’est le professionnel en charge de l’installation de la PAC géothermique qui assure ou sous-traite le forage.

Installation d'une pompe à chaleur géothermique

Une PAC géothermique est un équipement qui demande à être bien pensé et bien posé. Il est donc conseillé de choisir de préférence un installateur spécialisé.

Demandez à être mis en relation avec un partenaire ENGIE, c'est simple et rapide.

Une mise en relation avec des plombiers chauffagistes proches de chez vous

  • Gratuit et sans engagement
  • Des coordonnées par email très rapidement
  • Jusqu'à 3 devis
installation
 

Informations sur le fonctionnement de la géothermie

Fonctionnement d’une pompe à chaleur utilisant la géothermie

La pompe à chaleur (PAC) géothermique récupère les calories présentes dans le sol de votre jardin par l’intermédiaire de capteurs souterrains.

Il existe trois types de captage :

  • Le captage horizontal. Les capteurs horizontaux sont enterrés juste en dessous de la surface de votre jardin. Ce principe nécessite des travaux de terrassement car le système est enterré à une profondeur comprise entre 0,60m et 1,20m, sur une surface de terrain de 1,5 à 3 fois égale à la surface habitable à chauffer.
  • Le captage vertical. Les capteurs verticaux sont placés dans un ou plusieurs forages, à une profondeur comprise entre 80m et 120m.
  • Le captage sur eau de nappe. Des sondes verticales permettent de prélever et de réinjecter l’eau de nappe. Ce système ne peut être installé qu’en présence d’une source d’eau sous le sol (cours d’eau, nappe phréatique, etc.).

Les calories ainsi récupérées sont ensuite utilisées pour faire fonctionner la PAC géothermique selon les mêmes principes généraux que les PAC air-air et air-eau.

Les trois systèmes de production de chaleur des PAC géothermiques

Votre installateur déterminera le procédé le mieux adapté à la configuration et aux contraintes d’installation de votre terrain. La PAC sol/sol (à détente directe). Un procédé employé uniquement pour le captage horizontal. La chaleur prélevée dans le sol est restituée à un plancher chauffant. La PAC sol/eau (mixte). Un procédé employé uniquement pour le captage horizontal. La chaleur prélevée dans le sol est émise par des radiateurs, des ventilo-convecteurs et/ou des planchers chauffants. La PAC eau/eau (à fluide intermédiaire). Un procédé employé dans le cas d’un captage horizontal, vertical, ou sur eau de nappe. La chaleur prélevée est restituée à l’eau de votre circuit de chauffage.
 

Entretenir votre pompe à chaleur chaque année

Comme tout autre système de chauffage centralisé, il est important que votre PAC fasse l’objet d’une vérification régulière, 1 fois par an (2 fois par an pour une PAC réversible).

Votre opérateur de maintenance vérifiera :

  • L’état général de l’appareil
  • L’état des connexions électriques
  • Les paramètres de régulation
  • L’encrassement des filtres.

Par ailleurs, il devra vérifier l’étanchéité du réseau de fluide frigorigène afin de détecter d’éventuelles fuites néfastes pour l’environnement (1).

Comment fonctionne une pompe à chaleur géothermique ?

La pompe à chaleur thermique capte la chaleur présente dans le sol grâce à une installation composée d’une pompe de circulation, d’un point de prélèvement (avec crépine) et d’un rejet. Elle peut utiliser deux types de capteurs :

  • les capteurs horizontaux pouvant dépasser jusqu’à deux fois la surface du logement
  • les capteurs verticaux, plus coûteux, qui reposent sur un forage profond mais occupe une superficie réduite

La chaleur captée est ensuite diffusée à l’intérieur du logement.

Comment installer une pompe à chaleur géothermique ?

La mise en place d’une pompe à chaleur géothermique nécessite l’intervention d’un professionnel qualifié, disposant si possible de la qualification QualiPAC. En effet, les travaux à effectuersont relativement lourds et seul un installateur professionnel saura vous accompagner dans la mise en œuvre du chantier et le choix du matériel adapté à votre logement.

Comment entretenir une pompe à chaleur géothermique ?

L’entretien d’une pompe à chaleur géothermique est complexe et nécessite l’intervention régulière d’un professionnel. Vous pouvez cependant réaliser quelques actions de maintenance vous-même : surveiller la pression du module hydraulique, effectuer un remplissage complémentaire (cela permettra de maintenir le niveau du fluide caloporteur) ou encore changer le fluide caloporteur tous les 5 ans.

À la moindre anomalie, n’hésitez pas à contacter un professionnel rapidement.

Conditions de l'offre/des offres et autres informations