4 façons d’agir au quotidien lors de la semaine du développement durable… et après !

de lecture

Publié le , mis à jour le

Du 18 septembre au 8 octobre prochain se tiendra dans toute l’Europe la Semaine européenne du Développement Durable, grand moment de sensibilisation des acteurs publics, des entreprises et des citoyens à la transition écologique. Cette année, l’événement a pour thématique les façons d’« agir au quotidien ». En panne d’idée ? Voici 4 façons de passer à l’action pendant cette semaine exceptionnelle… et même après ! 

Alors qu’en 2021, la concentration de CO₂ dans l’atmosphère a battu son record depuis le début des mesures, nous ne pouvons plus attendre pour engager la transition écologique (1). Voici comment agir dès maintenant sur nos transports, notre alimentation, notre consommation et nos énergies.

Agir sur… nos modes de transport

Commençons par le secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre en France : les transports. Avec 30% des émissions, dont 80% émises par le transport routier, c’est également le seul secteur à avoir vu ses émissions augmenter lors de ces 30 dernières années. (2)

Au quotidien, vous pouvez agir à votre échelle en privilégiant, quand c’est possible, des modes de mobilité douce comme le vélo électrique par exemple. Si vous n’êtes pas encore équipé, sachez que vous pouvez bénéficier d’un bonus écologique pour vous aider à financer votre achat !

La première raison de prendre la voiture étant de se rendre sur son lieu de travail, le recours au télétravail est également une façon très efficace de réduire ces émissions.  Pourquoi ne pas en discuter avec votre entreprise ?

jardinage

Agir sur… notre alimentation

Du matin au soir, ce que l’on choisit de mettre dans nos assiettes a un impact environnemental plus ou moins élevé. Type d’agriculture, proximité des producteurs, emballages… Tout a de l’importance !

Dans le monde, le secteur le plus émetteur en gaz à effet de serre est l’élevage, qui est également très consommateur en eau pour nourrir les animaux. À titre d’exemple, il faut 1395 litres d’eau pour produire un kilo de viande de bœuf ! (3)

En diminuant la quantité de protéines animales dans votre assiette (viande, fromage…), vous pouvez commencer à agir pour une alimentation plus écologique dès votre prochain repas.

Agir sur… notre consommation

Mesurons-nous vraiment ce que nous consommons ? En 2016, l’Ipsos interrogeait les Français sur le nombre d’équipements électriques présents dans leurs foyers. Ils pensaient en détenir 36… quand ils en détenaient en réalité 99 ! (4)

Vêtements, électroménagers, décoration, appareils électroniques… difficile de mesurer l’impact carbone de tous les objets que nous achetons, utilisons et jetons tout au long de l’année. Une chose est sûre : depuis 50 ans, les Français consomment davantage de biens et cela pèse de plus en plus lourd sur la planète.

Pour y remédier, prenons un moment pour nous interroger sur la nécessité de nos achats et privilégions en priorité les appareils faciles à réparer ou réputés pour leur fiabilité.

Agir sur… nos énergies à la maison

Alors que l’humanité consomme 20 fois plus d’énergies qu’il y a 100 ans (5), il est grand temps d’utiliser davantage les énergies renouvelables, comme l’éolien ou le solaire, largement moins émettrices en CO₂ que les énergies fossiles.

À votre échelle, vous pouvez également soutenir la transition énergétique en choisissant une offre d’électricité verte, comme celles proposées chez ENGIE. Cette électricité verte émet 43% d'émissions de CO₂ de moins que le mix électrique français(2). Chaque kWh dépensé représente ainsi 34 grammes de CO2e par kWh contre une moyenne de 60 grammes habituellement en France.

À la maison, vous pouvez également faire la chasse au gaspillage énergétique en suivant des éco-gestes efficaces dans chaque pièce et en adoptant une consommation raisonnée. 

ENGIE accompagne et récompense ses clients lorsqu’ils consomment moins et mieux !

Vous êtes clients ENGIE? Via votre Espace Client, accédez gratuitement à Mon Programme pour Agir.

Retrouvez des conseils et des défis pour baisser votre consommation et gagner des points (les KiloActs). Utilisez- les pour soutenir des projets et obtenir des cadeaux écoresponsables !

Je découvre push article

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous

Le gaspillage alimentaire en France

  • Economies d'énergie
  • Éco-gestes du quotidien

de lecture

Selon le Ministère de la Transition Ecologique, en France, les pertes et gaspillages alimentaires représentent 10 mil...

Mis à jour le

La précarité énergétique

  • Economies d'énergie
  • Éco-gestes du quotidien

de lecture

En France, on estime que 12 millions de personnes sont en situation de précarité énergétique. La précarité énergétiqu...

Mis à jour le

L’agriculture durable

  • Economies d'énergie
  • Éco-gestes du quotidien

de lecture

Selon le rapport de la Commission mondiale sur l'environnement et le développement de l'Organisation des Nations unie...

Mis à jour le