Testez, suivez et maitrisez vos consommations électriques

Dossier ENGIE

Quelle consommation électrique pour un poêle à granulés ?

de lecture

Publié le , mis à jour le

Saviez-vous que pour fonctionner, un poêle à granulés a besoin de bois… mais aussi d’électricité ! Alors, à quelle consommation électrique vous attendre si vous souhaitez installer un poêle à pellets chez vous ? ENGIE vous donne les informations à connaître.

Si vous cherchez une solution de chauffage performante et respectueuse de l’environnement pour remplacer vos radiateurs électriques, le poêle à granulés peut être une solution intéressante. Plutôt abordable à l’achat, notamment en raison des aides financières dont il bénéficie, il est surtout économique à l’usage. Son combustible, le bois, est en effet l’énergie la plus accessible du marché. Par ailleurs, ses rendements sont de l’ordre de 80 à 90%. Néanmoins, un poêle à bois a tout de même besoin d’un peu d’électricité pour fonctionner ! ENGIE vous aide à calculer la quantité d'électricité nécessaire au bon fonctionnement d’un poêle à granulés et à en estimer le coût.

Service Ma conso+
Ma conso+ vous aide à mieux maitriser vos consommations d'électricité en toute simplicité !

Pourquoi un poêle à granulés consomme-t-il de l'électricité ? 

Pour fonctionner, la grande majorité des poêles à granulés du commerce a besoin d’être raccordée au réseau électrique du logement. La raison est très simple : ils ont besoin d’électricité à toutes les étapes de la combustion des pellets pour chauffer votre maison.

Pour bien comprendre la consommation électrique d’un poêle à granulés, il est important de connaître les différents moments durant lesquels il va consommer de l’électricité : 

  • Au démarrage de l’appareil et lorsque le brûleur est en marche ;

  • Lors de l’acheminement automatique des granulés contenus dans le réservoir vers le foyer ;  

  • Lorsque les ventilateurs permettant de diffuser la chaleur produite dans la pièce fonctionnent ;  

  • Lorsque le thermostat interne régule la température (à noter que l’écran d’affichage est lui aussi alimenté par de l'électricité).

Enfin, le boîtier électronique permettant de programmer votre poêle à granulés consomme également un peu d’électricité.

Quelle consommation prévoir ?

Vous souhaitez avoir une idée de la consommation électrique de votre poêle à granulés ? Il est d’abord important de savoir que cette dernière varie d’un équipement à un autre, selon les facteurs suivants :  

  • La puissance du poêle à l'allumage ;

  • La puissance de l’appareil pendant la chauffe (laquelle dépend du volume de la pièce/des pièces à chauffer, de l’isolation, de la température idéale que vous souhaitez obtenir…) ;

  • La puissance de la ventilation ;

  • Le nombre d’allumages par jour ;

  • Le nombre d’heures de fonctionnement par jour…

On estime que la consommation électrique d’un poêle à granulés est d’environ 100 kWh par an en moyenne, soit 0,274 kWh par jour.

Exemple de consommation électrique annuelle d’un poêle à granulés de bois

Comme nous venons de le voir, on observe des consommations électriques différentes selon les modèles. Pour vous aider à évaluer la vôtre, nous avons calculé quelques exemples de consommations selon des puissances et des types de poêles différents. 

À noter que pour les besoins de cet exemple, nous avons comptabilisé deux phases d’allumages par jour d’une durée de 5 minutes chacune et une durée de fonctionnement de 8h par jour pendant 180 jours par an. On constate en effet qu’en moyenne, l’équipement de chauffage est en marche de la fin de l’automne au début du printemps, soit environ 6 mois.

Nous avons ensuite appliqué la formule suivante :

Consommation électrique annuelle = ((Consommation à l’allumage horaire /6) X 2 X 180) + (Consommation à l’usage X 8 X180)  

Voici les résultats :

Modèle de poêle

Puissance 

Consommation à l’allumage

Consommation à l’usage

Consommation électrique annuelle

Étanche

11 kW

250 W

40 Wh

72,6 kWh

Ventilé

12 kW

300 W

50 Wh

90 kWh

Canalisable

14 kW

300 W

100 Wh

162 kWh

Hydro

15 kW

325 W

125 Wh

199,5 kWh

À titre de comparaison, un radiateur électrique de 1500W consomme en moyenne 2172 kWh par an (utilisation à raison de 8h par jour, pendant 181 jours (mi octobre - mi avril). C’est près de 30 fois plus que la consommation électrique d’un poêle à granulés étanche de 11 kW ! Bien sûr, pour jauger les économies financières que vous pouvez réaliser, vous devez prendre en compte le prix du combustible. Néanmoins, cette faible consommation électrique couplée à d’excellents rendements fait du poêle à granulés un équipement de chauffage plutôt économique.

Quelques astuces pour réduire la consommation d’électricité d’un poêle à granulés

Vous souhaitez diminuer la consommation électrique de votre poêle à granulés de bois ? Pour cela, essayez de limiter le nombre d’allumages par jour et/ou le temps d’utilisation.

La manière la plus simple et la plus efficace d’y parvenir est de doter son appareil d’un programmateur. En sélectionnant des horaires de fonctionnement pertinents, le poêle ne chauffe que lorsque vous êtes présent !

D’autres astuces peuvent vous aider à restreindre la consommation électrique de votre poêle. Pensez par exemple à bien isoler votre maison avant de choisir votre poêle à granulés : vous avez ainsi la possibilité d’opter pour un équipement moins puissant et donc moins gourmand en électricité. La maintenance joue également un rôle : en évitant que votre poêle s’encrasse, vous préservez ses performances à l’allumage, c’est-à-dire le moment où la consommation électrique est la plus forte.

Quel coût pour cette consommation ?

Dans la mesure où la consommation électrique d’un poêle à granulés est maîtrisée, les coûts d’électricité sont aussi relativement contenus.

On estime que le coût annuel de la consommation moyenne en électricité d’un poêle à pellets pour une utilisation « normale » s’élève entre 35 € et 100 € par an, soit entre 20 et 54 centimes d’euros par jour d’utilisation.

Modèle de poêle

Puissance 

Conso à l’allumage

Conso
à l’usage

Conso électrique annuelle

Coût de la consommation électrique annuelle

Ventilé

12 kW

300 W

50 W

72,6 kWh

44 € TTC

Canalisable

14 kW

300 W

100 W

90 kWh

78 € TTC

Hydro

15 kW

325 W

125 W

162 kWh

97 € TTC

Étanche

11 kW

250 W

40 W

199,5 kWh

35 € TTC

Simulation avec un prix au kWh de 0,48382€ TTC

Vous chauffer avec peu ou pas d'électricité : quelles sont les autres solutions ?

En moyenne, 40% de la consommation électrique d’un poêle à granulés est dédiée au fonctionnement du ventilateur permettant de diffuser la chaleur par convection.

Si vous voulez contourner ce problème, sachez qu’il existe des poêles à granulés sans électricité, c’est-à-dire à émission de chaleur par rayonnement naturel. Fabriqués à partir de matières réfractaires, ils diffusent la chaleur lentement sur de longues durées. Plus silencieux que les poêles à granulés par convection, ils sont aussi moins coûteux en électricité (forcément). En revanche, ils sont souvent très lourds et ne peuvent pas être programmés. Par ailleurs, la lenteur de la montée en température peut être un frein. 

Si vous souhaitez vous chauffer avec peu d’électricité, vous pouvez également opter pour un poêle de masse. Leur fonctionnement se rapproche de celui des poêles à granulés sans électricité, à la différence qu’on les alimente avec des bûches de bois.

Poêle à granulés : quelle consommation de bois anticiper ? 

En moyenne, un poêle à granulés consomme un kilogramme de bois par heure, c’est-à-dire environ deux tonnes par an. Comptez ainsi généralement 550 à 800 euros de granulés tous les ans pour vous chauffer : le prix moyen d’un sac de 15 kg varie entre 3,50 et 4 euros selon les fournisseurs.

En berf

  1. Pour fonctionner, un poêle à granulés doit être raccordé au réseau électrique. Son démarrage, sa programmation en passant par l’alimentation automatique de son foyer nécessitent en effet de l’électricité.

  2. Un poêle à granulés est relativement peu gourmand en électricité. Comptez en moyenne 100 kWh par an.

  3. Comme sa consommation d’électricité est maîtrisée, ses coûts en électricité sont également contenus. En moyenne, on dépense 63 euros d’électricité par an pour faire fonctionner un poêle, soit environ 5 euros par mois ! Sachant que le coût annuel d’achat des granulés revient à 550 euros en moyenne. Comptez donc plus de 600 euros par an pour vous chauffer avec cet équipement.

  4. Si vous souhaitez limiter au maximum l’utilisation d’électricité, vous pouvez également opter pour un poêle à pellets à rayonnement. Contrairement aux poêles à convection, ils ne disposent pas de ventilateur pour souffler l’air chaud. Plus silencieux, ils sont toutefois moins réactifs.

À quels logements un poêle à granulés est-il adapté ?

Le poêle à granulés est une option de chauffage intéressante si vous habitez dans une zone où les hivers sont froids et/ou si votre logement est plutôt mal isolé. Toutefois, pour profiter pleinement de sa chaleur, il est préférable d’avoir une maison plutôt ouverte. 

Par ailleurs, il est important de savoir que les poêles à granulés demandent quelques efforts de manutention. Pour recharger le réservoir du poêle, il faut en effet soulever des sacs (de 15 kg) le plus souvent.

Quelles sont les aides disponibles pour acheter un poêle à granulés ?

De nombreuses aides financières sont disponibles pour l’achat et la pose d’un poêle à granulés : CEE, MaPrimeRenov’, éco-PTZ et TVA à 5,5 %. Pour en bénéficier, pensez à faire installer votre poêle par un professionnel labellisé RGE.

Quelles sont les alternatives aux poêles à granulés ?

Pour remplacer des radiateurs électriques fortement consommateurs d’électricité, vous pouvez également vous tourner vers les PAC air-air. Tout comme les poêles à granulés, ils ne demandent pas à être connectés à un système de chauffage central. En revanche, si votre maison dispose d’une boucle à eau fermée, il est préférable de changer votre ancienne chaudière pour une chaudière à gaz à condensation par exemple.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous

Quelle isolation pour rendre sa maison passive ?

  • Economies d'énergie
  • Travaux de rénovation

de lecture

Une maison qui produit de la chaleur sans système de chauffage, vous en rêvez ? Si vous comptez rénover énergétiqueme...

Mis à jour le

Tout comprendre sur le mix énergétique ?

  • Economies d'énergie
  • Éco-gestes du quotidien

de lecture

Vous êtes en train de lire cet article sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone, autant d’objets qui nécessit...

Mis à jour le