Pompe à chaleur : jusqu'à 4000€ de prime (1)

Dossier ENGIE

Pompe à chaleur à 1 euro : les alternatives au dispositif

de lecture
Publié le , mis à jour le

Vous souhaitez remplacer votre chauffage actuel par un dispositif plus récent, performant et économique, mais l’offre pompe à chaleur à 1 euro n’existe plus. Financements par l’État, primes et autres coups de pouce, peuvent-ils tout de même subventionner votre achat ? La pompe à chaleur est-elle concernée par les aides à la rénovation énergétique ? Êtes-vous éligible ?

ENGIE vous accompagne pas à pas pour tout savoir sur l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur chez vous.

Important

L’offre pompe à chaleur (PAC) à 1 euro est terminée. Toutefois, un certain nombre d’autres aides peuvent — sous conditions — vous permettre de financer jusqu’à 90 % du coût d’achat et mise en fonction de ce système pour chauffer votre maison.

Pompe à chaleur à 1 euro : de quoi parle-t-on ?

Dans le cadre de la loi pour la transition énergétique, l’État français a instauré en janvier 2019 différentes offres visant à accompagner les ménages, notamment les plus modestes, vers une dépendance moindre aux énergies fossiles. La chaudière à 1 euro en faisait partie, au même titre que la PAC à 1 euro. Pour parvenir à ce reste à charge symbolique, plusieurs aides financières étaient combinées sous forme d’une offre commerciale.

Si elles existent toujours, leur cumul ne peut excéder 90 % du coût total des travaux pour la pose et la mise en service. Un accompagnement réduit certes, mais qui reste très important.

Installer une pompe à chaleur chez soi : les aides

Les critères d’éligibilité aux subventions allouées pour l’installation d’une pompe à chaleur évoluent régulièrement. Il est donc conseillé de toujours vérifier votre éligibilité avant d’entamer une démarche de financement.

MaPrimeRénov'

En 2021 les aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) et le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) disparaissent pour laisser place à MaPrimeRénov ».

Adressée à tous les propriétaires, occupants ou non, pour une résidence principale achevée depuis plus de deux ans, ainsi qu’aux collectivités, elle varie selon 4 plafonds de revenus (très modestes, modestes, intermédiaires, élevés) différents en Île-de-France et en province, et en fonction des travaux entrepris.

Type de PAC

Revenus très modestes

Revenus modestes

Revenus intermédiaires

Revenus supérieurs

PAC air/eau

4 000 €

3 000 €

2 000 €

non éligibles

PAC géothermique (eau/eau), solaire ou hybride

10 000 €

8 000 €

4 000 €

non éligibles

Prime « Coup de pouce chauffage »

Pour remplacer votre chaudière alimentée au fioul, au gaz ou au charbon par une pompe à chaleur performante, bénéficiez également de la prime « Coup de pouce »2.

Lié aux certificats économies d’énergie (CEE) et accessibles à tous, son montant varie en fonction des ressources. Accordée pour les modèles air/eau, eau/eau, hybrides ou un système alimenté à l’énergie solaire, son versement atteint 4 000 euros pour les foyers aux faibles revenus et 2 500 euros pour les autres.

Astuce

Avec ENGIE, testez votre éligibilité aux primes et coups de pouce simplement et en quelques clics seulement.

NOUVEAU
Jusqu'à 4 000€ de prime (1) pour le changement de votre chauffage
Pompe à chaleur : jusqu’à 4 000€ de prime (1)
Trouvez un installateur de confiance pour changer votre chauffage

Taux de TVA réduit à 5,5 %

Une liste de travaux favorable à une consommation réduite d’énergie dans l’habitat principal achevé depuis plus de deux ans, voit la TVA appliquée aux équipements nécessaires et à leur pose, réduite de 20 % à 5,5 % quand l’entreprise certifiée RGE qui vend l’appareil est aussi celle qui l’installe.

Concernant les pompes à chaleur, seuls les équipements garantissant un certain niveau de rendement et posés en rénovation dans le cadre d’une amélioration de la qualité énergétique, sont concernés.

Le saviez-vous ?

La TVA à taux réduit3 concerne également les travaux induits ou indissociables s’ils sont facturés dans les 3 mois suivant la première facturation.

ÉcoPrêt à taux 0

Prolongé jusqu’au 31 décembre 2021, l’éco-PTZ4 permet aux propriétaires, occupants ou bailleurs et aux copropriétaires sans condition de revenus, d’obtenir un prêt sans intérêts jusqu’à 30 000 €. À rembourser sous 15 ans, il accompagne la réalisation de travaux éligibles, dans une résidence principale achevée depuis plus de deux ans.

Est notamment concerné le remplacement d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire vers un modèle plus performant et économique, ou alimenté à l’énergie renouvelable.

Astuce

Un seul écoprêt est attribué par foyer fiscal, mais il est possible, dans les 5 ans suivant la demande initiale, d’obtenir un écoprêt complémentaire. Le montant total, écoprêt principal + écoprêt complémentaire, ne peut excéder le plafond de 30 000 €.

Êtes-vous éligible aux différentes subventions ?

Tous les ménages français peuvent prétendre à MaPrimeRénov', au « Coup de pouce chauffage », à la TVA à 5,5 % ou à l’écoprêt à taux zéro. Cependant les sommes attribuées varient selon plusieurs conditions.

  • Ressources financières : le revenu imposable de votre foyer fiscal fixe le montant de l’aide accordée. Critères du logement concerné par la rénovation : majoritairement une résidence principale achevée depuis plus de deux ans.
  • Système à changer : le remplacement d’un appareil de chauffage ancien, polluant ou énergivore, comme une chaudière classique au fioul, est souvent requis.
  • Modèle installé : PAC air/eau ou PAC géothermique eau/eau et hybride, les montants des aides accordées (notamment par MaPrimeRénov) ne sont pas les mêmes.
  • Installation par un professionnel : la pose de votre pompe à chaleur doit être réalisée par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). La mention QualiPAC est une certification complémentaire, gage de qualité.

Quelles pompes à chaleur sont concernées par les aides ?

Pour être accompagnés financièrement, les équipements installés et les travaux réalisés doivent permettre une baisse significative de consommation énergétique chez vous.

PAC air/eau

La pompe à chaleur air/eau utilise les calories de l’air ambiant pour chauffer l’eau du circuit de chauffage. Électrique, la PAC air/eau est moins adaptée aux climats rigoureux qui augmentent sa consommation et font baisser la qualité de son rendement.

PAC géothermique

Des capteurs souterrains remplis de fluide caloporteur sont utilisés pour transmettre la chaleur puisée dans le sol jusqu’au logement. Les pompes à chaleur eau/eau qui font partie des modèles géothermiques, utilisent les nappes phréatiques. Performant, ce dispositif nécessite cependant de forer ou d’opérer un terrassement coûteux.

PAC hybride

La pompe à chaleur hybride combine une PAC et une chaudière à condensation. Selon le mode choisi, l’appareil sélectionne l’équipement le plus performant. En mode écologique, la pompe à chaleur s’active. En mode économique, c’est plus souvent le cas de la chaudière.

Cette technologie est intéressante du point de vue du confort thermique et des économies d’énergie, puisque la chaudière à condensation apporte la puissance et permet de réguler la consommation quand cela s’avère nécessaire.

Le saviez-vous ?

Les pompes à chaleur de type air/air assimilées aux climatiseurs, sont exclues de la majorité des aides en raison d’un

Des aides pour changer tous les systèmes de chauffage

Vous projetez de remplacer le chauffage de votre habitation, en plus des aides précédemment citées, d’autres leviers peuvent vous aider à financer votre projet.

Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH

Accordée aux ménages propriétaires d’une résidence principale de plus de 15 ans aux revenus modestes et très modestes, mais aussi aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriétaires, cette aide plafonnée à 18 000 euros, permet de lutter contre la précarité énergétique.

Assortie d’une prestation de conseil, Habiter Mieux Sérénité5 vous accompagne dans la réalisation d’un ensemble de travaux (isolation, confort thermique…), sous réserve d’un accroissement d’au moins 35 % des performances énergétiques de l’habitat.

Non cumulable avec MaPrimeRénov', mais cumulable avec la TVA réduite à 5,5 %, le chèque énergie et l’éco-PTZ, Habiter mieux sérénité peut être complétée par une prime Habiter mieux équivalente à 10 % du total HT des travaux, une prime « passoire thermique » de 1 500 euros et une prime « BBC » à hauteur de 1 500 € également.

Chèque énergie

Le chèque énergie remplace les tarifs sociaux du gaz et de l’électricité. À ce titre, il est attribué aux foyers en fonction de leur revenu annuel de référence et de la composition de leur foyer. Il varie de 48 € à 277 €, lesquels peuvent être utilisés pour régler les factures d’énergie ou pour réaliser certains travaux visant à favoriser les économies d’énergie.

Le chèque énergie est cumulable avec toutes les autres primes, les aides et les prêts existants.

Exonération de la taxe foncière

Pour les ménages soumis à la taxe foncière qui souhaitent réaliser des travaux d’économies d’énergie comme la pose d’une pompe à chaleur, certaines collectivités pratiquent une exonération temporaire, totale ou partielle, de son montant6.

Toutefois, cette exonération est soumise à conditions en fonction de l’année de construction du logement et du prix de la rénovation.

Réduction d’impôt Denormandie

Jusqu’au 31 décembre 2022, pour encourager l’investissement locatif et la rénovation énergétique, si vous achetez dans l’ancien pour louer sur une période de 6, 9 ou 12 ans, selon l’emplacement géographique du bien et sous conditions, vous pourrez bénéficier d’une réduction de votre impôt sur le revenu comprise entre 12 et 21 % du prix du bien7.

Pour cela, le montant global des rénovations doit au moins être équivalent à 25 % du prix d’achat du bien.

Aides locales

Selon votre région de résidence, certains financements locaux pourront vous être proposés. Rendez-vous sur le site de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL8), pour en savoir plus.

Pompe à chaleur à 1 euro, l’offre existe-t-elle encore ?

Non, en 2021 il n’est plus possible de bénéficier de l’offre pompe à chaleur pour 1 euro. Toutefois, certaines primes et certains coups de pouce peuvent venir, sous conditions, alléger son coût d’installation.

Quelles aides pour installer une pompe à chaleur chez moi ?

Pour installer plus facilement une pompe à chaleur chez vous, renseignez-vous à propos de MaPrimeRénov', de l’écoprêt à taux zéro et de la prime « Coup de pouce ». Ces trois aides associées à la TVA réduite à 5,5 % peuvent considérablement réduire la facture.

Quelles pompes à chaleur sont éligibles aux subventions de l’État ?

Seules les pompes à chaleur air/eau, eau/eau ou géothermique et hybrides (pompe à chaleur + chaudière à condensation) sont ouvertes aux subventions. Les modèles air/air sont désormais exclus.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous