Tous nos conseils sur l'électricité

Que faire quand le disjoncteur saute ?

Publié le

Tags de l'article

Votre disjoncteur vient de sauter, plongeant votre habitation dans l’obscurité ? Surtout, ne cédez pas à la panique ! Voici nos conseils pour diagnostiquer l’origine de la panne ou de la surtension électrique et réagir en conséquence.

En cas de doute, faites toujours appel à un professionnel.

Elec Ajust : prix fixe, révisable à la baisse

Bénéficiez d'un prix fixe, ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Votre disjoncteur saute : les principales raisons

 

Le premier réflexe à avoir, c’est de vous rendre à côté de votre tableau électrique pour vérifier que le disjoncteur général a bien sauté. Si vous constatez qu’il est effectivement en position « off », c’est que la coupure de courant se limite à votre propre installation électrique et non à celle de votre quartier, comme cela peut être le cas en cas de coupure générale. Un disjoncteur qui saute témoigne automatiquement d’un problème survenant au niveau de votre réseau intérieur. Ce dernier peut avoir diverses origines :

  • une surtension électrique causée par des branchements trop nombreux (appareils électriques) 
  • une puissance électrique trop faible. Cela peut nécessiter un nouveau calcul de votre consommation électrique
  • un court-circuit
  • un défaut à la terre

Agir avec prudence

Intervenir soi-même sur son installation électrique peut être dangereux. Il est vivement déconseillé de manipuler des appareils électriques susceptibles d’être défectueux ou des fils électriques sans avoir au préalable coupé le disjoncteur principal. En cas de doute, faites toujours appel à un professionnel. Avec l’offre Elect Ajust, ENGIE vous propose, en plus de profiter d’une tarification avantageuse pour votre électricité, de souscrire au service d’assistance « Dépannage Electricité Express » qui prévoit l’intervention rapide (24h/24 et 7j/7) d’un technicien directement chez vous.

Votre disjoncteur saute : une surtension en cause ?

Une surtension ou une surcharge électrique peuvent survenir lorsque vous branchez un trop grand nombre d’appareils électriques. Soumis à une tension plus importante que celle pour laquelle il a été initialement calibré, votre disjoncteur électrique va sauter. Si ce type de panne survient régulièrement, cela signifie peut-être que la puissance de votre compteur électrique est sous-dimensionnée par rapport à vos besoins. Généralement, ces coupures de courant sont relativement simples à détecter puisqu’elles sont consécutives au branchement d’un nouvel appareil électrique. Le disjoncteur différentiel de votre tableau de répartition ne peut alors pas supporter la surcharge. Résultat : le disjoncteur général saute. Débranchez alors l’appareil électrique et réarmez votre disjoncteur. 

Votre disjoncteur saute : faut-il augmenter votre puissance électrique ?

Bien choisir la puissance de son compteur électrique est très important. Si elle est trop élevée, cela aura une incidence directe sur votre facture, car le coût de votre abonnement est lié à la puissance souscrite pour votre compteur électrique. Si elle est trop faible, les fusibles de votre disjoncteur sauteront très souvent. Autant dire que bien calculer votre consommation électrique est un prérequis essentiel. Pour connaître votre puissance électrique, il suffit de regarder votre dernière facture d’électricité. Celle-ci doit y être mentionnée en kVA (3, 6, 9,12). La majorité des foyers français (70 %) possède un compteur de 6 kVA. Cela correspond à un logement moyen (moins de 80 m²) chauffé à l’électricité. Généralement, le fournisseur d’énergie auprès duquel vous prévoyez de signer votre contrat vous aidera à réaliser une estimation de votre consommation électrique.

Ces articles peuvent vous intéresser...