Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Quel est le tarif d’un DPE ?

Publié le

Tags de l'article

On ne le répétera jamais assez, le bâtiment est le secteur le plus polluant et le plus grand consommateur en énergies. Pour sensibiliser les propriétaires et habitants à ce fléau, l’Etat a mis en place le DPE, un diagnostic de la consommation énergétique qui permet d’évaluer la qualité de votre logement et son impact sur l’environnement.

Le Diagnostic de Performance Énergétique

Le Diagnostic de Performance Énergétique, aussi appelé DPE, est un bilan qui évalue la consommation énergétique d’un logement ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre. Il est établi en cas de mise en vente ou en location. Ainsi, l’acheteur ou le locataire sait exactement s’il est face à un logement énergivore ou pas. Concrètement, le DPE, ce sont deux étiquettes colorées affichant les performances du logement comprises entre A (le moins énergivore) et G (le plus énergivore), à l’image des étiquettes des appareils électroménagers. Ainsi, une résidence labélisée BBC (Bâtiment Basse Consommation) sera classée A. Pour qu’un professionnel certifié établisse un DPE, il doit spécifier la surface de votre logement, son orientation, l’état des menuiseries, les équipements de chauffage en place et les matériaux employés dans sa construction. Il ajoutera des conseils en vue d’améliorer les performances énergétiques du logement. Obligatoire depuis 2006 pour les ventes et depuis 2007 pour les locations, le DPE est valable dix ans.

Ma conso : analysez vos consommations

Jusqu'à 8% d'économies d'énergie (*)

Effectuer un DPE sur son logement

Ce sont aux propriétaires qu’incombe la tâche de faire établir un DPE et de le financer. A l’instar de l’évaluation des risques naturels, le DPE entre dans le cadre du dossier à monter avant une mise en vente ou en location,. C’est un document essentiel, notamment en cas de déménagement. Seul un diagnostiqueur professionnel, accrédité par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC), est habilité à établir un DPE. Tout se passe à partir d’un logiciel réglementé. La liste des professionnels est accessible sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire. Le tarif du DPE diffère en fonction de la surface de l’habitation, de sa localisation, de son système de chauffage et du professionnel puisqu’il est indépendant et libre de fixer ses prix. Le temps passé varie aussi mais si on se base sur une maison de 100 m2, le diagnostiqueur a besoin d’une heure pour faire le tour de la résidence. Les tarifs des DPE sont généralement compris entre 100 et 250 euros*.

 

Le crédit d’impôt en cas de DPE non obligatoire

Le DPE est obligatoire pour la plupart des logements, mais il existe quelques exceptions qui en sont exemptés :

  • un logement occupé moins de quatre mois par an (location saisonnière, résidence secondaire) ;
  • un logement dont la surface de plancher, hors œuvre brute du bâtiment tout entier, affiche moins de 50 m² ;
  • un logement dépourvu d’un système de chauffage fixe ou ne disposant que d’une cheminée à foyer ouvert.

Si vous souhaitez diminuer votre facture énergétique et faire établir un DPE, vous aurez droit à un crédit d’impôt sur cinq ans. Le professionnel devra indiquer sur la facture que le diagnostic a été établi en dehors du cadre obligatoire. Ce crédit d’impôt représente une aide de 30 % du tarif du DPE**. Une autre manière de faire plus d’économies d’énergie et d’agir avec ENGIE grâce au service Ma Conso.

Sources :

* https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-diagnostic-performance-energetique.pdf

** https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1224