Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Guide pour isoler sa toiture

Publié le

Tags de l'article

Gagner en confort thermique, diminuer votre facture énergétique, aménager vos combles... Pourquoi, et surtout comment faire des travaux d’isolation de la toiture ? Quels matériaux choisir et quelle technique utiliser pour un résultat le plus efficace possible ? Quel budget prévoir pour un tel projet ? Découvrez les solutions qui s’offrent à vous et trouvez le bon compromis entre efficacité, coût et mise en œuvre !

Pourquoi est-il indispensable de bien isoler votre toiture ?

L’isolation de la toiture figure en première place dans la check-list des travaux d’isolation d’un logement. En effet, dans la mesure où l’air chaud est plus léger que l’air froid, il a tendance à s’élever naturellement. L’air chaud présent dans la maison produit à l’aide d’un chauffage gagne donc peu à peu le toit. Si la toiture n’est pas isolée, il s’échappe vers l’extérieur. Les résultats des travaux d’isolation de toiture sont alors impressionnants : vous évitez 30%* de déperdition de chaleur ! Une économie qui se ressent sur votre facture d’énergie dont le montant devrait alors diminuer. Avant d’entamer les travaux, demandez un diagnostic thermique qui vous indiquera clairement à quelles économies vous pouvez vous attendre. Isoler votre toiture est également indispensable si vous souhaitez aménager vos combles. En effet, il n’est pas possible de vivre sous un toit nu. Vous auriez très froid en hiver et trop chaud en été ! Afin de faire de vos combles un véritable espace de vie, l’isolation est une étape incontournable.

Installer des panneaux solaires

Jusqu'à

600€TTC (1)

d'économies sur votre facture d'électricité

L’isolation par l’extérieur

Comment isoler un toit ? En tout premier lieu se pose la question de l’isolation par l’extérieur ou par l’intérieur . Une isolation par l’extérieur présente le grand avantage de supprimer de nombreux ponts thermiques car l’isolant n’est pas interrompu par les éventuelles poutres et autres obstacles. En outre, il est installé en épaisseur suffisante sans gêne et peut ainsi être pleinement efficace. Enfin, la respiration de la toiture est parfaitement assurée. L’isolant est ensuite recouvert d’un pare-pluie sur lequel vient s’ajouter la couverture. Les travaux d’isolation de la toiture par l’extérieur représentent un chantier important qui doit être réalisé par des professionnels, et ne peut s’envisager que si l’ensemble de la toiture doit être fait ou refait. Enfin, mieux vaut opter pour ce type d’isolation à la belle saison car le toit reste longtemps découvert. Isoler votre toiture par l’extérieur est aussi une bonne occasion pour installer des panneaux photovoltaïques intégrés. Contrairement aux panneaux non intégrés qui sont simplement posés, ils remplacent la couverture d’origine de votre toit.

L’isolation par l’intérieur

C’est l’autre technique possible lorsque vous faites isoler votre toiture. Vous êtes alors libre d’engager les travaux quand bon vous semble puisque la couverture ne sera pas touchée. Il est cependant plus difficile d’éviter les ponts thermiques et la ventilation peut se révéler délicate à mettre en place. La pose est toutefois plus facile que par l’extérieur et vous pouvez choisir parmi de nombreux isolants.

La question des matériaux

L’étape suivante consiste à décider du matériau avec lequel vous allez isoler votre toit. Les possibilités sont nombreuses et variées, et se répartissent en trois grandes catégories :

  • les isolants issus de l’industrie pétrochimique : polystyrène expansé, polyuréthane... ;
  • les fibres et isolants minéraux : laine de roche, laine de verre... ;
  • les isolants biosourcés ou recyclés : laine de bois, chanvre, ouate de cellulose, liège expansé, fibres textiles...

Pour vous assurer de leur qualité, lisez bien les étiquettes qui indiquent leurs performances et leur origine : tel matériau est-il marqué CE (Communauté européenne) ? A-t-il la certification ACERMI ? Quelles sont ses caractéristiques thermiques ? Si vous engagez des travaux d’isolation dans une perspective de préservation de l’environnement et de la santé, accordez également une grande attention aux isolants biosourcés qui sont recyclables et recyclés, mais qui peuvent avoir subi des traitements peu naturels voire nocifs.

Comment financer des travaux d’isolation de toiture ?

Selon les matériaux et la technique de pose que vous choisissez, le coût des travaux d’isolation de votre toiture se situe entre 5 et 20 € HT/m²**. De manière générale, l’isolation par l’extérieur revient moins cher qu’une isolation par l’intérieur car elle permet d’utiliser des matériaux en vrac, moins conditionnés que les panneaux ou les rouleaux pour une pose en intérieur. Par ailleurs, les matériaux biosourcés sont souvent plus onéreux que ceux issus de l’industrie pétrochimique ou les isolants minéraux. Plusieurs aides existent pour financer vos travaux d’isolation de la toiture. Il s’agit en effet d’un projet qui s’inscrit dans le cadre d’une amélioration énergétique du logement, soutenu par de nombreux organismes publics ou privés. Ainsi, vous pouvez éventuellement prétendre à :

  • l’éco-prêt à taux 0 ;
  • un taux de TVA réduit ;
  • un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ;
  • une aide de la part de votre fournisseur d’énergie ;
  • des aides de la part des collectivités liées à votre lieu d’habitation : département, région, intercommunalité...

Des critères sociaux, géographiques, économiques ou encore liés aux matériaux ou aux techniques employés peuvent restreindre votre accès à ces aides. Par exemple, une toiture photovoltaïque peut être refusée si votre résidence se situe à proximité immédiate d’un bâtiment historique ou dans un site classé à l’UNESCO... Renseignez-vous directement auprès des organismes concernés pour connaître toutes les conditions d’obtention des aides. L’isolation de la toiture est un véritable chantier volumineux et qui demande beaucoup d’organisation. Pour vous assurer de faire appel à un professionnel fiable et compétent, contactez une entreprise ou un artisan qualifié RGE : ce label garantit la qualité des prestations et le savoir-faire des ouvriers auxquels vous confiez votre toit !

*et

** ADEME, http://www.centre.ademe.fr/sites/default/files/files/M%C3%A9diath%C3%A8que/Publications/guide-isolation-thermique.pdf