Réalisez des travaux d'isolation et économisez !

Prix, techniques et avantages : tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation toiture par l’intérieur

de lecture

Isoler la toiture de sa maison : oui, mais pourquoi ?

L’isolation du toit présente de nombreux avantages :

 

Réduction des déperditions de chaleur.

La toiture est une très grande surface exposée au vent et à l’extérieur. Elle cause à elle seule 25 à 30 % des déperditions de chaleur de votre habitation(1). 

Amélioration de votre confort thermique.

Une température stable et agréable toute l’année. En hiver, la chaleur est conservée, tandis que la fraîcheur est maintenue en été.

Économies d’énergie.

Réduction de votre consommation d’énergie et baisse de votre facture grâce à la suppression des ponts thermiques et déperditions de chaleur. 

Réduction de l’empreinte environnementale.

Pas de surconsommation et un logement qui émet moins de gaz à effet de serre. 

Valorisation d’un bien immobilier.

Des travaux d’isolation (réfection ou renforcement) améliorent le classement sur l’étiquette énergie du diagnostic de performance énergétique (DPE) d’une maison, et augmentent par conséquent sa valeur.

 

Refaire l’isolation de votre toiture est d’autant plus important si votre maison a été construite avant 1974 et que vous n’avez jamais réalisé de travaux. En effet, avant cette date, il n’y avait aucune réglementation thermique spécifique.

Comparatif : choisir l’isolation par l’extérieur (ITE) ou intérieur pour votre toit ?

  • L’isolation d’une toiture par l’intérieur (ITI), ou sous rampants, est un système qui consiste à placer entre et/ou sous les chevrons une couche isolante sous la forme de panneaux rigides, ou de rouleaux d’isolant de type laine de verre ou de roche. En fonction des cas, une structure secondaire pour installer le matériau isolant est nécessaire. La technique du soufflage ou de l’insufflation peut également être utilisée pour isoler votre toit par l’intérieur.

  • L’isolation d’une toiture par l’extérieur (ITE) nécessite de retirer le revêtement de la toiture pour installer l’isolant soit au-dessus des chevrons (sarking), soit entre les chevrons. Pour ceux qui souhaitent aménager leurs combles, vous ne perdez pas de place avec cette technique.

Pour choisir la technique pour votre projet, demandez un diagnostic thermique à un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’environnement).

Conseil : il est préférable d’effectuer une isolation par l’extérieur quand vous devez effectuer la réfection de votre couverture.

Isolation du toit par l’extérieur ou l’intérieur : avantages et inconvénients

Isolation d’une toiture par l’intérieur ITI

Isolation d’une toiture par l’extérieur ITE

Moins chère car installation plus simple à réaliser soi-même ou par un professionnel. 

Plus coûteuse mais meilleures performances énergétiques, surtout pour le sarking.

Garde la couverture intacte.

Peut modifier l’aspect extérieur de l’habitation.

Obligation de retirer les meubles pour une isolation des combles aménagés.

Aucun déménagement à prévoir.

Réduit l’espace habitable.

Ne réduit pas l’espace habitable des combles.

Obligation d’avoir une sous-toiture et d’installer un pare-vapeur.

Peut compléter une isolation intérieure des combles.

Déconseillée pour les toitures-terrasses ou plates. 

Compatible avec toutes les charpentes, dont celles à pente avec chevrons.

 

Conseils pour bien préparer la mise en place d’une isolation d’une toiture par l’intérieur

Avant d’isoler votre toiture par l’intérieur, vous devez d’abord :

  • Demander un diagnostic thermique afin d’estimer les performances de votre isolation existante,
  • Évaluer l’état et résistance de votre structure et charpente (par exemple : lui faut-il un traitement fongique pour garantir son étanchéité ou un traitement antiparasitaire ? Peut-elle supporter le poids de l’isolation ? Est-elle en bois ou en acier ?),
  • Examiner l’état de votre couverture, si elle requiert ou non une réfection. Auquel cas, la technique ITE peut être envisagée en même temps que les travaux de couverture.
  • Vous assurer qu’il y a bien une sous-toiture (écran ou pare-pluie) et un pare-vapeur, ou qu’ils sont en bon état. Ces deux éléments sont indispensables pour éviter des problèmes de condensation ou d’étanchéité.
  • Définir les caractéristiques de votre future isolation (épaisseur de l’isolant possible, nécessite ou pas d’installer une structure secondaire pour poser l’isolant…).

Ces étapes sont indispensables avant d’entamer des travaux d’isolation thermique.

 
Information utile

Un pare-vapeur est une membrane étanche à la vapeur d’eau installée pour éviter la condensation. Elle est mise en place sur la face de votre isolant tournée vers l’intérieur de votre habitation.

Un pare-pluie (ou écran sous-toiture) est aussi une membrane imperméable installée sous le revêtement extérieur de la toiture. Il protège de l’humidité en évitant les infiltrations d’eau.

Quels matériaux choisir pour isoler son toit par l’intérieur ?

Il existe trois grands types d’isolants :

  • Les matériaux synthétiques : le polyuréthane (PUR), polystyrène expansé (PSE), polystyrène extrudé (XPS),
  • Les produits minéraux : laine de verre ou de roche, perlite, verre cellulaire,
  • Les produits biosourcés ou recyclés : ouate de cellulose, chanvre, laine et fibre de bois, laine de mouton, fibres de textiles recyclées, liège expansé...

Les isolants sous la forme de panneaux rigides s’installent simplement. Il existe des panneaux qui combinent différentes couches dont une qui peut servir de finition ou de parement de finition. Un avantage quand on isole des combles aménagés.

De nombreux isolants, comme la laine de verre ou de roche, se présentent aussi sous la forme de rouleaux ou matelas souples. Leur découpe et leur pose entre les chevrons seront plus faciles que les panneaux. Il faut prévoir l’installation d’une structure secondaire pour l’accrocher. Si vous choisissez cette technique pour des combles aménagés, il y aura également les finitions à effectuer.

Quel est le meilleur isolant pour l’isolation sous toiture ?

Le choix d’un bon isolant va déprendre de différents facteurs comme l’épaisseur possible, les performances énergétiques attendues, le type de charpente ou de combles (perdus ou aménagés), etc.

Les laines de verre et de roche sont en général privilégiées en raison de leur prix économique. Elles ont aussi des qualités isolantes phoniques. L’utilisation de matériaux biosourcés ou recyclés permet de son côté de diminuer l’impact environnemental de vos travaux.

Il est donc recommandé de faire appel à un professionnel RGE pour réaliser un bilan thermique de vos combles et logement. Par exemple, les structures en acier nécessitent une isolation supplémentaire.

Comment mesurer les performances thermiques d’un isolant ?

Il existe trois indices pour mesurer les qualités d’un matériau :

  • La résistance thermique R exprimée en m(2).K/W indique la performance de l’isolant. Plus l’indice R est grand, plus les performances isolantes sont bonnes.
  • Le coefficient de conductivité thermique exprimé par le symbole λ. Il indique la capacité à conduire la chaleur. Plus son indice est faible, plus le matériau est isolant. ) Le coefficient de transmission thermique U qui indique la performance des parois composées de plusieurs matériaux. Plus U est grand, moins l’isolation thermique est bonne.
Réalisez des travaux d’isolation à la maison
Optimisez l’efficacité énergétique de votre logement

Combien coûte une isolation toiture par l’intérieur ?

Le prix dépend de plusieurs critères :

  • La surface à isoler,
  • Le niveau de difficulté de l’installation et de complexité de la technique,
  • Le coût de la main d’œuvre,
  • L’isolant choisi.

Pour une toiture en pente avec chevrons, comptez environ entre 40 et 100 € par m2 (pose et matériaux inclus).

Le prix moyen au m2 pour une isolation de toiture plate ou terrasse débute à 30 € et peut aller jusqu’aux environs de 90 € le m2 (sans finition).

À noter que l’ITI est appréciée pour ses performances, mais également pour son prix moins élevé que pour une ITE.

Il est possible d’isoler soi-même sa toiture par l’intérieur, mais pour bénéficier des aides, il faut nécessairement confier le chantier à un professionnel certifié. C’est également la meilleure manière de vous assurer de travaux durables et réalisés dans les règles de l’art pour une meilleure isolation thermique.

 
Bon à savoir

Pour votre projet de rénovation et en raison des variations (prix isolant et main-d’œuvre), demandez toujours plusieurs devis auprès d’artisans certifiés RGE.

Aides financières pour isoler son toit : on fait le point !

L’isolation de votre toiture vous permet de réaliser sur le long terme des économies d’énergie. Si le coût de l’ITI est plus abordable que l’ITE, il n’en reste pas moins que ces travaux de rénovation constituent un vrai budget.

Il existe différentes aides de l’État, avantages fiscaux et emprunts, pour réduire les coûts de votre projet :

  • Aides des collectivités locales,
  • MaPrimeRénov’,
  • Prime Économie d’Énergie ENGIE,
  • TVA réduite à 5,5 % (pour les combles aménageables et si la surface du plancher était comptabilisée dans la surface du logement précisé lors de sa construction),
  • Crédits d’impôt,
  • Éco-prêt à taux zéro (ou éco-PTZ),
  • Prêt à taux intéressant,
  • Aides des collectivités locales,
  • Isolation des combles perdus à 1 euro.

Focus sur l’isolation des combles perdus à 1€

Ce dispositif est avant tout réservé aux foyers avec des revenus modestes. L’offre est proposée par des entreprises ayant signé une charte avec le ministère de l’Écologie. Vous payez 1 € vos travaux de rénovation de vos combles perdus. Vous ne pouvez pas profiter de cette offre pour vos combles aménageables.

Le ministère de l’Économie appelle à la vigilance en raison des arnaques possibles. Précisons également que le démarchage commercial par téléphone pour des travaux et offres de rénovation énergétique est interdit depuis juillet 2020.

Pour rappel, les combles sont dits perdus lorsqu’elles ne sont pas habitables dans l’état, contrairement aux combles aménagés.

 
Conseil

Faites-vous accompagner par un conseiller FAIRE, un service public gratuit qui vous aide tout au long de vos travaux, de l’estimation jusqu’à la recherche de subventions et aides. À toute heure, utilisez le simulateur ENGIE pour estimer le montant des travaux et des aides financières.

Zoom sur l’isolation toiture par l’intérieur d’une véranda

Comment isoler la toiture d’une véranda par l’intérieur ? Une solution simple consiste à installer des panneaux sandwich de toiture sur la charpente de la véranda. Choisissez des panneaux isolants transparents, comme le verre ou le polycarbonate, si la véranda possède une toiture transparente.

Avant l’achat, renseignez-vous auprès de professionnels et préférez un modèle de véranda avec double ou triple vitrage à isolation renforcée. Choisissez votre véranda également en fonction du matériau de sa structure. Privilégiez un modèle en bois car ce produit a de meilleures performances isolantes que l’acier par exemple. Il nécessite néanmoins plus d’entretien.

L’isolation toiture par l’intérieur : ce qu’il faut savoir

  • Des économies d’énergie grâce à la suppression des ponts thermiques,
  • Moins coûteuse que l’isolation par l’extérieur,
  • Pas toujours besoin de faire appel à un professionnel pour la poser, mais néanmoins conseillé,
  • Nécessite un examen approfondi de la structure,
  • Ne touche pas à la couverture,
  • Nécessite obligatoirement un écran de sous-toiture et un pare-vapeur,
  • Déconseillée pour les toitures plates ou toitures-terrasses,
  • Aides financières possibles pour l’isolation des combles perdus.

Je dois isoler mes combles perdus. L’ITI convient-elle ?

Oui, la technique ITI convient pour ce type de configuration. Pour les combles perdus, l’isolation par le plancher ou sol est également une bonne alternative, généralement plus facile à poser et plus économique.

Comment isoler une toiture par l’intérieur ?

Il existe 3 principales techniques : insertion entre les chevrons d’un isolant sous la forme de rouleaux ou de panneaux rigides, ou par soufflage. Certains isolants sont disponibles sous plusieurs formats à l’instar des laines minérales (roche et verre), du chanvre ou de la ouate de cellulose. À noter que l’isolation d’une toiture terrasse par l’intérieur est fortement déconseillée.

Quel est l’isolant le moins cher ?

La laine de verre et de roche sont peu coûteuses et s’installent facilement. Vous pouvez ainsi réaliser vous-même votre isolation. Elles sont sous la forme de rouleaux ou de matelas souples, et il faut néanmoins effectuer une finition pour des combles aménagés. Le prix au m2 d’une isolation de toiture avec de la laine de verre reste le plus économique.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous