Réalisez des travaux d'isolation et économisez !

Dossier ENGIE

Réaliser l’isolation de votre toiture par l’extérieur : on vous guide !

de lecture
Publié le , mis à jour le

Une bonne isolation thermique de votre toiture vous permet d’éviter les déperditions de chaleur. En effet, cette zone est la principale source des pertes de chaleur dans un logement selon l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Bien isoler votre toit aura donc pour effet d’améliorer votre confort, de baisser votre facture énergétique et de diminuer votre empreinte carbone.

Deux méthodes pour isoler votre toiture ou vos murs existent : par l’intérieur ou par l’extérieur (ITE). Aujourd’hui, cap sur l’isolation du toit par l’extérieur et sur ses techniques de pose, leurs prix, avantages et inconvénients. Quels produits isolants choisir ? Quelles aides financières existent pour alléger le montant de votre projet ? On fait le point sur l’isolation de votre toiture par l’extérieur et on vous donne quelques conseils !

Pourquoi isoler votre toiture ?

Isoler vos combles, votre grenier et votre toiture, présente plusieurs bénéfices non négligeables :

Diminution des déperditions de chaleur et ponts thermiques.

La toiture représente à elle seule 25 à 30% des déperditions de chaleur de votre logement(1). Pourquoi ? Parce que c’est une des surfaces les plus grandes en contact avec l’extérieur, et exposées au vent.

Amélioration de votre confort thermique.

Réduire les déperditions thermiques grâce à une bonne isolation du toit améliore grandement votre confort, en maintenant une température intérieure agréable et stable toute l’année. Elle retient tant la chaleur en hiver qu’elle conserve la fraîcheur en été.

Quelles sont les températures idéales ?

L’ADEME préconise 17 °C pour la chambre, 22 °C pour la salle de bain quand vous l’utilisez et entre 19 °C et 21 °C dans les pièces de vie.

 

Économies d’énergie et une facture réduite

Qui dit réduction des fuites de chaleur dit aussi moins de dépenses énergétiques pour chauffer et maintenir une température idéale toute l’année. En effet, moins l’isolation de votre logement est efficace, plus vous allez consommer d’énergie. L’association d’une bonne isolation thermique avec quelques éco-gestes au quotidien et un outil de pilotage aura donc un véritable impact sur votre facture.

Un meilleur confort.

Grâce à l’isolation de votre toiture et de vos combles, gagnez en confort au quotidien grâce à une température agréable toute l’année. En hiver, votre maison est bien chauffée. En été, l’isolation de votre toiture vous protège de la canicule et de la chaleur.

Un logement plus écologique et moins énergivore.

L’amélioration de vos performances énergétiques a également pour effet de réduire la production de gaz à effet de serre. Votre logement respecte ainsi davantage l’environnement. L’isolation de votre toiture est d’autant plus importante si votre habitation a été construite avant 1974, période durant laquelle il n’y avait pas de réglementation thermique.

Augmenter la valeur de votre logement.

Effectuer des travaux de rénovation énergétique influence la valeur de votre logement. Elle améliore en effet son classement sur l’étiquette énergie du diagnostic de performance énergétique (DPE). Un autre avantage à prendre en compte si vous souhaitez le vendre ! Vous mettez à louer l’habitation ? Il n’en sera que plus attractif pour les locataires.

Pourquoi choisir l’isolation par l’extérieur (ITE) ?

L’isolation extérieure consiste à recouvrir votre toit d’une enveloppe isolante. On met en place un isolant entre, ou au-dessus des éléments de la charpente et ceux de la couverture. Elle ne réduit donc en rien le volume habitable de vos combles ou de votre grenier.

L’isolation d’un toit par l’extérieur représente la solution la plus efficace, car elle neutralise radicalement les ponts thermiques qui sont à l’origine des déperditions de chaleur. Pourquoi ? Car contrairement à l’isolation intérieure où la présence des chevrons empêche une installation linéaire des isolants, elle est continue.

Comment isoler sa toiture par l’extérieur ?

Pour la toiture, la principale technique d’isolation par l’extérieur (ITE) est le sarking. Pour cette méthode, l’isolant est posé au-dessus des chevrons.

Parallèlement, on peut donc distinguer 3 techniques d’isolation sous toiture avec chevrons : d’un côté le sarking, et de l'autre les panneaux porteurs (ou sandwichs) et les caissons chevronnés qui présentent des similarités. Elles relèvent de la technique d’isolation par l’intérieure appelée ITI.

Le pare-vapeur : qu'est-ce que c'est ?

Le pare-vapeur est une membrane étanche à la vapeur et qui est installée sur la face de l’isolant tournée vers l’intérieur de votre habitation. Son utilité ? L’étanchéité à la vapeur d’eau. Elle évite en effet la condensation dans les charpentes, phénomène qui peut notamment se produire lorsque l’isolation vient perturber l’équilibre hygrothermique (la température et le taux d'humidité de l'air) de votre logement.

Inconvénients et avantages de la méthode d’isolation de votre toiture par l’extérieur

La technique du sarking

Pour le sarking, on pose directement, et en continu l’isolant sous forme de panneaux rigides sur une volige, une planche en bois clouée sur des chevrons de la charpente qui sert de support aux couvertures, en simple ou double épaisseur. C’est la solution d’isolation sous toiture avec chevrons la plus efficace pour neutraliser les ponts thermiques.

Les avantages du sarking :

  • compatible avec toutes les charpentes, même traditionnelles à pente avec chevrons,
  • recommandée pour les nouvelles constructions et la rénovation complète d’une toiture ancienne,
  • excellentes performances isolantes,
  • pas d’espace perdu sous les combles,
  • peut compléter une isolation intérieure,
  • permet un grand choix de couvertures.

Ses inconvénients :

  • ne convient pas aux toitures-terrasses,
  • rehausse la toiture,
  • alourdit la charpente donc s’assurer que l’installation est compatible avec votre structure,
  • plus complexe à mettre en place et nécessite des artisans qualifiés,
  • plus coûteuse.
Réalisez des travaux d’isolation à la maison
Optimisez l’efficacité énergétique de votre logement

Quelles aides pour isoler sa toiture par l’extérieur ?

L’isolation de votre toiture par l’extérieur est un vrai budget. Il existe néanmoins certaines aides financières accessibles sous conditions (revenus, géolocalisation, faire appel à un artisan RGE…) pour vous aider à réaliser vos travaux d’isolation et de rénovation énergétique :

  • la MaPrimeRenov’, ancien crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) fusionné avec les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat),
  • les subventions des collectivités locales,
  • la Prime Économie ENGIE ou le dispositif Coup de Pouce Isolation ENGIE
  • les aides d’Action Logement,
  • le chèque énergie,
  • un Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ),
  • Autres aides fiscales possibles :
  • des prêts bancaires et crédits d’impôt à des taux avantageux,
  • un taux de TVA réduit à 5,5 % (au lieu de 14,5 %).
Bon à savoir

Pour connaître les différentes subventions possibles, rendez-vous sur le simulateur d’aides ENGIE. Vous pouvez aussi demander des conseils auprès d’un conseiller FAIRE. Ce service public gratuit vous accompagne dans votre projet (budget, estimation, recherche d’un professionnel RGE).

L’isolation de la toiture par l’extérieur (ITE) : en bref

Les avantages : 

  • pas de déménagement pendant toute la durée de la pose
  • aucune perte de votre surface habitable sous combles
  • solution d’isolation la plus efficace avec des performances isolantes excellentes
  • des économies d’énergie et une baisse de votre facture

Les inconveniants : 

  • son coût reste assez élevé en comparaison à l’isolation intérieure des combles aménagés ou perdus (complexité et techniques plus coûteuses)
  • elle peut modifier l’aspect extérieur de votre habitation

Je possède une maison construite avant 1974 et je n’ai jamais fait de travaux. Est-elle bien isolée ?

La première réglementation thermique (RT) en France a été fixée en 1974. Votre maison ayant été construite avant cette date est davantage énergivore que les nouvelles habitations, car aucune norme ne régissait alors l’isolation des habitations. Pour réduire votre consommation en chauffage électrique ou de gaz, demandez un bilan thermique afin de procéder ensuite à des travaux d’isolation de vos murs, combles et toitures, les trois sources principales de déperdition thermique. Ce conseil s’applique également pour les logements postérieurs à 1974 !

Vais-je perdre de l’espace sous combles en isolant mon grenier par l’extérieur ?

Non, avec cette méthode, vous ne perdez pas d’espace habitable sous vos combles aménagés ! De plus, la pose ne vous oblige pas à déménager tous les meubles et objets de votre grenier.

L’ITE est-elle adaptée aux toitures-terrasses ou toitures plates ?

Oui. C’est d’ailleurs la méthode la plus conseillée, car l’isolation par l’intérieur peut provoquer de la condensation. La technique par l’intérieur est de moins en moins utilisée, car elle ne respecte pas les exigences fixées par la réglementation thermique RT 2012.

Conditions de l'offre/des offres et autres informations

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous