22 Avril, Jour de la Terre : pourquoi et comment agir contre le dérèglement climatique ?

de lecture

Publié le , mis à jour le

Depuis 1970, la Journée de la Terre appelle les citoyens du monde entier à s’engager pour défendre le vivant face aux dangers qui le menacent. 52 ans plus tard, les défis à relever ne manquent pas, à commencer par le combat contre le dérèglement climatique. Pour cette Journée de la Terre 2022, nous vous invitons à faire le point sur ces périls et nos moyens d’agir.

Le dérèglement climatique : les émissions de gaz à effet de serre sont responsables

Au cours de ces 100 dernières années, il y a eu plus d’émissions de gaz à effet de serre que lors des 22 000 précédentes. Dioxyde de carbone, méthane, protoxyde d’azote… ce sont eux les premiers responsables du dérèglement climatique. Naturellement présents dans l’atmosphère, et utiles au maintien d’une température vivable sur terre, ces gaz se sont multipliés à cause de l’activité humaine et l’utilisation massive de combustibles fossiles, procédés industriels, déforestation, usages d’engrais azotés …

Surreprésentés, les gaz à effet de serre empêchent la terre de se refroidir normalement, si bien que depuis 1981 la température moyenne du globe augmente de 0,2°C par décennie. Dans le premier volet de son dernier rapport, le Giec (Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat est un organisme intergouvernemental ouvert à tous les pays membres de l'Organisation des Nations unies) a révélé que la température grimpait même plus vite que prévu : le seuil des 1,5°C d’augmentation devrait être atteint en 2030, soit dix ans plus tôt que prévu auparavant. (1)

petite fille qui dessine

Les conséquences sont déjà là

Aujourd’hui, suivre régulièrement l’actualité suffit à constater les impacts du dérèglement climatique : des incendies ont ravagé 2,3 millions d’hectares de forêt amazonienne en 2020, les inondations et les vagues de chaleur se multiplient, et plus près de nous, nos pistes de ski sont de moins en moins enneigées.

Les conséquences invisibles à l’œil nu sont également nombreuses : l’eau des océans devient plus acide et met ainsi en péril la survie des coraux, le niveau des eaux augmente menaçant l’avenir des cités côtières, des moustiques vecteurs de maladies, comme le moustique tigre, s’installent dans des départements français… Environnement, ville, économies, santé… Si nous voulons protéger nos modes de vie et le vivant qui nous entoure, nous n’avons d’autre choix que de passer à l’occasion. (2)

Service Ma conso+
Ma conso+ vous aide à mieux maitriser vos consommations d'électricité en toute simplicité !
Pour seulement 2€ (2) TTC / mois

Comment agir avec notre consommation d’énergie ?

La Journée de la Terre, c’est l’occasion de s’informer, mais aussi d’agir. Bien sûr, la responsabilité de ce combat ne repose pas uniquement sur les épaules des citoyens. Il incombe aux pouvoirs publics, aux entreprises et aux territoires de rendre possible l’avènement d’un monde plus sobre en émissions carbone. Côté énergie, par exemple, nous avons tous notre rôle à jouer !

Le premier enjeu est de moins consommer et de recourir à des énergies aux émissions carbone plus faibles que celles des énergies fossiles. Des éléments que l’on retrouve dans le plan d’adaptation nationale au réchauffement climatique en 2011, et sa séquelle en 2018, adoptés par la France pour « présenter des mesures concrètes et opérationnelles pour préparer la France à faire face et à tirer parti de nouvelles conditions climatiques ». Suite à la crise sanitaire, un plan de relance en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments publics a également été mis en place et se traduit par l’isolation d’écoles, de gares, d’administrations… (2)

À l’échelle individuelle, il est possible de profiter d’aide de l’État, comme MaPrimeRénov’, pour améliorer la performance énergétique de son logement et ainsi réduire son impact carbone au quotidien. Renforcement des fenêtres, isolations des murs et des toits, installation de pompe à chaleur… les options sont nombreuses !

Quand la température monte, on peut aussi compter sur des écogestes pour améliorer son confort sans faire grimper la facture énergétique : aérer matin et soir, fermer les stores et les volets quand le soleil se montre, arroser les plantes la nuit tombée, se créer un ilot de fraicheur avec de la végétation…

Si vous êtes client ENGIE et souhaitez aller plus loin dans la maitrise de votre énergie, n’hésitez pas à utiliser régulièrement nos outils gratuits :

  • Ma conso pour suivre et maitriser votre consommation au quotidien
  • Météo Carbone Élec , présent dans l’appli ENGIE, qui vous permet de savoir à quelles heures de la journée votre consommation émet le moins de CO₂
  • Mon Programme pour Agir, le programme d’engagement qui vous récompense quand vous consommez mieux et vous permet d’investir des points dans des projets en faveur de l’environnement…

État, entreprises et citoyens : c’est ensemble que nous pouvons défendre la planète et le climat : lors du Jour de la Terre comme tout le reste de l’année ! 

ENGIE accompagne et récompense ses clients lorsqu’ils consomment moins et mieux !

Vous êtes clients ENGIE ? Via votre Espace Client, accédez gratuitement à Mon Programme pour Agir.

Retrouvez des conseils et des défis pour baisser votre consommation et gagner des points (les KiloActs). Utilisez- les pour soutenir des projets et obtenir des cadeaux écoresponsables !

Je découvre

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous

Le gaspillage alimentaire en France

  • Economies d'énergie
  • Éco-gestes du quotidien

de lecture

Selon le Ministère de la Transition Ecologique, en France, les pertes et gaspillages alimentaires représentent 10 mil...

Mis à jour le

La précarité énergétique

  • Economies d'énergie
  • Éco-gestes du quotidien

de lecture

En France, on estime que 12 millions de personnes sont en situation de précarité énergétique. La précarité énergétiqu...

Mis à jour le

L’agriculture durable

  • Economies d'énergie
  • Éco-gestes du quotidien

de lecture

Selon le rapport de la Commission mondiale sur l'environnement et le développement de l'Organisation des Nations unie...

Mis à jour le