Pompe à chaleur : bénéficiez d'une prime allant jusqu'à 4000 euros

Dossier ENGIE

Prix d'une pompe à chaleur air-eau, sol-eau... Quel coût prévoir ?

de lecture

Publié le , mis à jour le

Faites-vous conseiller  concernant l’installation d’une PAC  par nos experts. Des aides financières peuvent vous aider à réduire le coût de l’installation d’une pompe à chaleur. Elles s’ajoutent aux économies d’énergie réalisées sur le long terme.

Quel est le coût des différentes pompes à chaleur ?

Il existe aujourd’hui sur le marché différents modèles de pompes à chaleur (ou PAC), classés en deux grandes catégories : les pompes à chaleur géothermiques et les pompes à chaleur aérothermiques.

Le type d’énergie utilisée (énergie contenue dans l’air, dans l’eau ou dans les sols) est ce qui permet de distinguer ces différents modèles. N'hésitez pas à comparer les deux équipements !

Comparer les pompes à chaleur

Le coût des pompes à chaleur géothermiques

Offrant des économies d’énergie plus importantes que sa concurrente aérothermique, la pompe à chaleur géothermique affiche un prix à l’achat logiquement plus élevé. Prévoyez pour ce type de pompe à chaleur (sol/air, sol/eau, eau/air ou eau/eau) un budget supérieur à 10 000 €, voire proche des 20 000 € pour le coût total de l’installation1.

Le tableau présenté ci-dessous vous offre un plus net aperçu du prix d’une pompe à chaleur géothermique en fonction de la source d’énergie utilisée et de sa destination (production d’eau chaude ou système de climatisation).

Le prix des pompes à chaleur air-eau

L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie) estime le prix d’une pompe à chaleur aérothermique, dont la PAC air-eau fait partie, entre 65 € et 90 € par m² chauffé. Cette dernière est un peu plus cher que sa cousine la pompe à chaleur air-airEn moyenne, en France, les particuliers qui investissent dans une pompe à chaleur aérothermique dépensent aux alentours de 7 000 €.


Coût de l’installation d’une pompe à chaleur1 pour un logement de 120m2

Type de pompe à chaleur

Prix de la pompe à chaleur

Prix de l'installation

Coût d'entretien annuel

Air-Air

De 5 000 à 8 000 €

De 900 à 3 250 €

De 100 à 300 €

Air-Eau

De 6 300 à 12 800 €

De 700  à 2 500 €

De 110 à 450 €

Eau-Eau

De 6 000 à 11 500 €

De 1 200 à 2 700 €

De 110 à 450 €

Sol-Eau

De 8 000 à 12 000 €

De 700 à 2 000 €

De 110 à 450 €

Sol-Sol

De 9 000 à 15 000 €

De 1 500 à 2 250 €

De 150 à 250 €

Quel est le coût de l’installation d’une PAC ?

Vous souhaitez installer une pompe à chaleur dans votre logement pour diminuer votre facture énergétique ? Au tarif de la PAC (matériel) s’ajoute le coût de l’installation par un professionnel. Sauf à posséder une expertise dans ce domaine et les compétences nécessaires à ce type de travaux, il vous faudra en effet faire appel à un professionnel pour l’installation de votre pompe à chaleur. Ici aussi, le coût de la main-d’œuvre varie en fonction de plusieurs éléments, le principal étant le type de PAC installée (voir tableau).

En moyenne, le coût de la pose d’une pompe à chaleur avoisine les 4 000 €. Il peut descendre sous la barre des 2 000 € pour les installations les plus simples, et grimper au-dessus de 6 500 € pour les installations les plus complexes1.

Pompe à chaleur air-eau : équipez votre foyer en toute simplicité
Faites installer une PAC chez vous grâce aux conseils de nos experts
N’hésitez pas à comparer les prix

Comme pour n’importe quel autre type de travaux, pensez à réaliser plusieurs devis, et comparez les prix. Trois devis permettent souvent d’avoir une idée précise du « bon coût » de l’installation d’une PAC en fonction de votre situation (taille du logement, nombre de personnes, etc.).

La réputation du professionnel et sa fiabilité peuvent être deux éléments importants à prendre en compte (en plus du montant du devis) au moment de faire votre choix.

Les experts ENGIE peuvent aussi vous aider à choisir l'équipement qui convient le plus à vos besoins et votre budget !

Confier vos travaux à un professionnel

Pour une installation conforme aux normes de sécurité et garante des performances de votre appareil, faites-vous conseiller  par nos experts. Le recours à un artisan certifié RGE est d’ailleurs l’une des conditions à respecter pour percevoir les aides financières accordées dans le cadre de l’installation d’une PAC.

Trouver un artisan avec ENGIE

Installation d’une pompe à chaleur : zoom sur les aides financières

L’État, les collectivités, les organismes spécialisés encouragent les particuliers à investir dans une pompe à chaleur. En fonction de votre situation, vous pouvez ainsi prétendre :

  • MaPrimeRénov' ;
  • Aides des collectivités territoriales (régions, départements, communes) ;
  • Aides et subventions d’organismes tels que l’Anah ;
  • Primes Énergie
  • Chèque énergie

Découvrir les aides de l'Etat

Pour faire baisser le coût de l’installation de votre pompe à chaleur, n’hésitez pas à vous renseigner sur votre éligibilité à l’une ou plusieurs de ces aides financières : les conseillers ENGIE sont à votre disposition pour vous guider. Dans certains cas, la facture peut être divisée de plus de moitié !

Découvir toutes les aides

Zoom sur les critères d’éligibilité aux aides financières

La composition de votre foyer (personne seule, couple), vos revenus et votre localisation géographique sont les principaux critères d’éligibilité aux aides financières accordées pour l’installation d’une pompe à chaleur.

La pompe à chaleur : un équipement rentable pour votre foyer

La rentabilité de la pompe à chaleur est l’un des éléments qui expliquent le succès de cet équipement dans les foyers français. Le principe est simple : en installant une PAC au sein de votre logement, vous réduisez de façon significative votre consommation énergétique.

On estime par exemple que l’installation d’une PAC air-eau permet de diviser par trois les dépenses de chauffage d’un foyer. En d’autres termes, le coût de l’installation de votre pompe à chaleur est amorti au fil des années grâce aux économies réalisées sur votre facture énergétique.

En moyenne, il faut compter entre 5 et 10 ans pour rentabiliser une pompe à chaleur et profiter ensuite pleinement de l’investissement initial.

La rentabilité et les performances des pompes à chaleur varient cependant selon le type de modèle choisi :

  • Pompe à chaleur air-air : vous pouvez réaliser des économies2 grâce à l’utilisation d’une énergie gratuite : l’air extérieur. Vous pouvez ainsi consommer jusqu’à 35% d’électricité en moins pour un investissement initial compris en 5 000 et 11 000 €. Le retour sur investissement est donc généralement réalisé en moins de 10 ans.
  • Pompe à chaleur air-eau : avec ce type d’équipement, vous pouvez diminuer vos factures d’énergie d’environ 900 €3 chaque année, et espérer un retour sur investissement dès 6 ou 7 ans. Un appareil plus silencieux, de classe A à A+++, et plus économique si vous optez pour la technologie Inverter4.
  • Pompe à chaleur géothermique : Plus couteuse que les pompes à chaleur air-air et air-eau, les pompes à chaleur peuvent vous faire réaliser des économies d’énergies très importantes car ce sont elles qui ont le meilleur rendement5 ! Ainsi, avec les aides financières associées à ce type d’équipement, vous pouvez espérer une rentabilité dès 5 ans dans les meilleurs cas. 
Mieux comprendre les économies d’énergie réalisées avec une PAC

La consommation d’une PAC est basée sur un coefficient de performance (ou COP). Découvrez avec ENGIE tout ce qu’il faut savoir sur la consommation de votre PAC, ses performances et son fonctionnement.

Le recyclage votre pompe à chaleur, une bonne idée qui demande quelques précautions

Le recyclage d’une pompe à chaleur est une affaire importante, mais délicate. Cet équipement contient un fluide frigorigène, composé de chlore, qui pourrait porter atteinte à la couche d’ozone s’il était libéré dans l’atmosphère.

Renseignez-vous auprès de votre chauffagiste, qui est très certainement équipé du matériel nécessaire pour venir désinstaller votre pompe à chaleur en toute sécurité pour vous et pour l’environnement.

Si vous souhaitez tout de même le faire vous-même, rendez-vous dans l’un des points de collecte de la filière de recyclage des Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEEE). On en compte déjà plus de 32 000 en France, il y en a sûrement un près de chez vous !

En fonction de son état, votre pompe à chaleur sera soit réparée, soit dépolluée et recyclée. La planète vous remercie ! 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous