Changez de chaudière et faites des économies d'énergie

Dossier ENGIE

Insert de cheminée : quels sont les prix d'achat et d'installation ?

de lecture
Publié le , mis à jour le

Vous souhaitez installer un insert de cheminée chez vous et anticiper le prix des travaux ? ENGIE vous aide à calculer le coût réel de ce type d’installation. 

Depuis quelques années, les cheminées ouvertes traditionnelles cèdent la place à des cheminées munies d’insert. Meilleure diffusion de la chaleur, optimisation des coûts et de la performance, praticité, design, les raisons d’opter pour un insert sont nombreuses. Mais les options le sont aussi et elles expliquent les variations de prix. On peut donc vite se retrouver perdu lorsqu’il s’agit d’estimer le prix réel de l’installation. Combien coûte en moyenne un insert ? Combien coûte la pose ? Quels sont les financements possibles ? Notre guide complet sur les prix des inserts de cheminées répond à toutes vos questions !

Faites des travaux d’économies d’énergie !
Choisissez les travaux les plus efficaces et bénéficiez d'aides

Qu’est-ce qu’un insert de cheminée ?

Un insert de cheminée est un dispositif qui s’encastre dans une cheminée existante pourvue d’un foyer ouvert.

Fabriqué généralement en acier ou en fonte, il dispose d’une face avant transparente en vitrocéramique permettant de voir le feu. Dans la double paroi métallique se trouve la chambre de combustion, alimentée au choix par des bûches de bois ou par des pellets/granulés. Le conduit d’évacuation des fumées se place dans le conduit de la cheminée existante.

L’insert de cheminée chauffe soit par convection naturelle, soit par rayonnement, grâce à la vitre dont il est doté.

Pourquoi installer un insert de cheminée chez soi ?

L’argument principal de l’insert de cheminée est son rendement comparé à un foyer ouvert. Si ce dernier ne permet que 15 % de restitution de la chaleur, l’insert de cheminée peut avoir un rendement compris entre 70 et 80 %. C’est comparable à celui d’un poêle placé dans la pièce.

Ce faisant, un des principaux avantages de l’insert de cheminée est la possibilité d’avoir un appareil de chauffage efficace pour sa maison, sans engager de gros travaux. Ainsi, cette solution permet de réaliser des économies non seulement à l’achat, car elle reste moins chère que l’installation d’un poêle à granulés, mais également sur les travaux d’aménagement de la maison.

L’insert de cheminée permet de moduler la combustion, et donc d’augmenter ou baisser la température dans la pièce. En maîtrisant l’arrivée d’air et ainsi la combustion, vous maîtrisez votre consommation énergétique.

Enfin, étant un foyer fermé par une vitre, l’insert de cheminée offre une meilleure autonomie à l’appareil de chauffage et une plus grande sécurité. Plus besoin de rester à le surveiller ou d’alimenter régulièrement le foyer. Ce dernier peut en effet avoir une autonomie allant jusqu’à 10 heures. Largement de quoi tenir toute une soirée.

L’autre avantage de l’insert cheminée : un entretien facile au quotidien !

Installer un insert sur une cheminée ouverte permet de garder l’esthétique du foyer grâce à la vitre transparente, sans avoir le problème des cendres qui s’éparpillent dans le salon. C’est un gain de temps et d’entretien considérable. Par ailleurs, la vitre se nettoie très facilement avec un chiffon et la chambre de combustion se vide plus simplement qu’un foyer ordinaire. Fini la pelle et la balayette qui laissent la poussière s’échapper !

Guide des prix d’un insert de cheminée

Que cela soit un foyer fermé, un insert à bûches ou à granulés, le prix de l’appareil dépend de sa technologie, de son matériau de fabrication et de ses caractéristiques en matière de rendement énergétique et des options.

Vous pouvez acheter un insert d’angle ou avec des dimensions sur-mesure, avec une porte relevable, plusieurs faces vitrées pour profiter de la flamme, avec contrôle à distance, ou bien un insert simple et efficace doté d’une vitre et sans commande électronique. Ces options influencent le montant de la facture. Chaque projet est différent, il est donc compliqué de vous fournir un prix exact. Une estimation des prix observés reste néanmoins possible !

Il faut compter environ 2000 euros pour un insert de milieu de gamme. L’entrée de gamme se situe aux alentours des 300 € tandis que ceux munis d’options spécifiques peuvent monter jusqu’à 9 000 €, pose non comprise.

Prix moyens d’un insert à bûches

Un insert à bûches utilise les bûches de bois comme combustible. Ils s’encastrent parfaitement dans les vieilles cheminées et permettent de profiter de ces dernières en faisant de meilleures économies d’énergie. La qualité de la combustion, et donc du chauffage, en est meilleure, tout en préservant le plaisir de la flamme et facilitant l’entretien.

Les prix d’un insert à bûches à l’achat varie de 250 € à 8 500 €. Ces prix sont des estimations issues de données de magasins de bricolage et fabricants. Pour faire votre choix dans les meilleures conditions, comparez les prix et demandez des devis à des professionnels.

Prix moyen d’un insert à pellets

L’insert à pellets ou à granulés de bois est alimenté par des granulés. Ce type d’inspert produit une flamme moins imposante que celle de l’insert à bûches, mais les pellets se consument plus lentement, générant moins de cendres et demandant donc moins d’entretien.

L’insert à pellets est plus cher à l’achat que l’insert à bûches. Le prix de l’appareil varie entre 1 300 € et 9 000 €.

Il s’agit d’une estimation basée sur les données des fabricants et magasins de bricolage. Pour préparer votre achat, demandez des devis aux enseignes et aux professionnels.

Quelle est la différence entre un insert et un foyer fermé ?

L’insert de cheminée ne dispose pas d’avaloir (ou chambre à fumées), contrairement au foyer fermé qui en a un situé au-dessus de la chambre de combustion formant un dôme. De fait, le foyer fermé est installé dès la création de la cheminée, conçue en fonction. À noter que les fabricants regroupent souvent les deux produits sous l’appellation d’insert. Vérifiez attentivement les caractéristiques du produit pour vous assurer que ce dernier est compatible avec votre installation.

Combien coûte l’installation d’un insert ?

Avant d’opter pour l’installation d’un insert à cheminée, il est important de faire diagnostiquer l’existant par un professionnel qui validera ou non la faisabilité de votre projet. Il vérifiera que les parois extérieures de votre cheminée peuvent supporter la chaleur plus importante que l’insert va produire. Il contrôlera également le conduit de fumées pour valider son étanchéité et sa conformité.

La pose d’un insert à cheminée doit idéalement être réalisée par un professionnel pour garantir à la fois la sécurité de votre installation et la conformité pour rassurer les assurances. Pour être éligible aux aides financières, faites appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

L’installation d’un insert se déroule en 6 étapes :

  • Mesure du foyer existant de la cheminée
  • Ramonage du conduit d’évacuation des fumées
  • Création si nécessaire d’une arrivée d’air frais
  • Isolation du bâti de la cheminée prévenant tout risque d’incendie et d’encrassement
  • Raccordement au tubage
  • Installation si nécessaire des aérations

Pour ces raisons, le prix de pose d’un insert peut atteindre 1 600 €. La pose d’un tubage seul pour l’installation de l’insert varie entre 400 € et 1 200 €.  Aussi, demandez plusieurs devis auprès de différents prestataires pour payer le meilleur prix. Attention aux offres qui affichent un prix très bas.

Les aides financières pour l’installation d’un insert de cheminée

Pour promouvoir les énergies renouvelables et les travaux en économies d’énergie, l’État et les collectivités locales encouragent par des aides financières les travaux de rénovation.

Parmi ces aides figurent :

  • MaPrimeRénov’, désormais accessible à tous les propriétaires et aux syndicats de copropriétaires,
  • La prime énergie (dispositif certificats d'économies d'énergie CEE), une prime rendue obligatoire pour les fournisseurs d’énergies qui doivent accorder cette prime à leurs clients particuliers réalisant ces travaux,
  • L’éco-prêt à taux zéro, un prêt sans condition de ressources et à taux zéro destiné à vos travaux de rénovation,
  • La TVA à taux réduit à 5,5 %.

Ces aides peuvent se cumuler et vous permettre d’installer un insert de cheminée pour réduire durablement votre consommation énergétique, tout en augmentant votre qualité de chauffage. Elles sont attribuées sous certaines conditions, principalement : les ressources de votre foyer, performances des matériaux et appareils, le type de travaux et la certification RGE du professionnel chargé du chantier.

Ce qu’il faut retenir des prix d’un insert de cheminée

  1. Le coût d’un insert de cheminée dépend du type d’appareil et de son fonctionnement. Le modèle peut être en fonte, en acier, en chamotte ou en vermiculite. Le budget est différent selon le matériau utilisé et selon ses fonctionnalités.

  2. Les prix du marché pour les inserts de cheminées (à granules ou à bûches de bois) vont de 300 à 9 000 €, pose non comprise. La médiane du marché se situe à 2 000 € l’appareil.

  3. Installer un insert de cheminée permet d’augmenter la puissance de chauffage et de réduire son coût en énergie pour chauffer la pièce. Ce type de dispositif permet de garder la chaleur et de la restituer dans la pièce chauffée, tout en préservant le plaisir de la flamme.

  4. Avant installation de l’appareil, il est nécessaire de diagnostiquer l’existant en faisant appel à un professionnel. Ce dernier vous donnera des conseils quant aux modèles à envisager pour être conforme aux critères de sécurité des assurances et pour votre confort.

  5. Avant d’envisager des travaux dans votre maison, il est nécessaire d’établir un budget en demandant des devis à plusieurs enseignes et professionnels.

  6. Enfin, il existe des aides cumulables pour financer ces travaux de rénovation telles que MaPrimeRénov’, la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro ainsi que la TVA au taux réduit à 5,5 %.

Comment mettre un insert dans une cheminée ancienne ?

Si les conduits d’évacuation des fumées dans les cheminées anciennes ne disposent pas d’avaloir, il est nécessaire d’installer un insert de cheminée. Pour cela, faites appel à un professionnel qui ajoutera si nécessaire une conduite d’arrivée d’air frais et raccordera l’insert au tubage.

Y a-t-il des aides pour financer l’installation d’un insert de cheminée ?

Oui, MaPrimeRénov’, la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro ainsi que la TVA à 5,5 % sont des dispositifs mis en place par l’État et les collectivités qui peuvent être cumulables.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous