Tous nos conseils sur le déménagement

6 astuces pour vérifier que votre installation électrique est aux normes

Publié le

Tags de l'article

Lorsque vous emménagez dans un logement, notamment si celui-ci n’est pas flambant neuf, la question de la conformité de votre installation électrique se pose. En effet, vous n’avez pas sous la main l’électricien qui a effectué la pose des câbles électriques dans votre nouveau chez-vous pour lui demander s’il a bien respecté la norme en vigueur. Et c’est d’autant plus compliqué dans un logement ancien. ENGIE vous indique les différents points à contrôler et les démarches à effectuer pour la mise en conformité électrique de votre installation.

Les 6 points à contrôler sur votre installation électrique

Il y a 6 éléments à contrôler lorsque vous arrivez dans un logement, en particulier si sa date de construction est ancienne. Ils vous donneront une idée préalable des travaux à entreprendre pour que l’électricité dans votre maison ne soit pas source de courts-circuits, voire d’incendies électriques. Toutefois, ce contrôle ne remplace pas la vérification par un professionnel qualifié.

Assurances dépannages

Le disjoncteur général

La première chose à contrôler est l’installation d’un disjoncteur général à l’intérieur de votre logement accessible sans difficulté. Il vous permettra de mettre la totalité de l’installation électrique sur « off » en cas de problème et procédera la coupure lui-même s’il y a une surtension, ou un court-circuit dû à un appareil défectueux ou un problème sur le réseau électrique.

Le dispositif différentiel

Pour qu’il respecte la norme, votre tableau électrique doit comporter un dispositif différentiel de protection lié à la prise de terre qui permettra de déceler un éventuel problème de courant.

Les disjoncteurs de protection

Chaque circuit électrique (éclairage, prises électriques, chauffage, équipements…) doit être doté d’un disjoncteur de protection sur le tableau électrique, qui détecte les surintensités et coupe le courant si besoin.

Les pièces d’eau et leurs spécificités

Pour que votre installation électrique soit conforme aux normes en vigueur, chaque salle de bains ou salle d’eau doit être équipée d’une liaison équipotentielle pour éviter les risques d’électrocution, en reliant toutes les masses métalliques de ces pièces à la terre. Vérifiez aussi que les matériels électriques (prises, interrupteurs, ampoules, etc.) ont bien été installés en respectant les normes obligatoires dans les pièces d’eau. Ainsi, aucun équipement électrique ne doit se trouver à moins de 2,25 mètres au-dessus d’une baignoire, et aucune prise à moins de 60 centimètres de distance d’une baignoire ou d’une cabine de douche.

La vétusté

Assurez-vous qu’il n’y a pas de fils dénudés, de dominos qui pendent, de prises de courant ou d’interrupteurs abîmés dans votre logement. De même, si aucune de vos prises de courant ne présente de broche qui correspond à la prise de terre, il est pratiquement certain que votre installation électrique n’est pas en conformité avec la norme électrique en vigueur et qu’elle présente un danger réel.

La protection des câbles électriques

Les câbles électriques doivent se trouver dans des gaines, des goulottes ou des plinthes isolantes, afin d’éviter les incendies électriques.

Quelle est la norme à respecter pour être en conformité ?

Dans le cadre de la construction d’un logement neuf ou de la rénovation d’un logement ancien, l’installation électrique doit répondre à la norme C15-100, aussi dénommée NFC 15-100. Le respect de cette norme électrique a pour objectif de garantir la sécurité des biens et des occupants du logement. En effet, chaque année, 50 000 incendies d’habitation sont d’origine électrique et 3 000 personnes sont victimes chaque année d’électrisation, ce qui nécessite une prise en charge médicale*. Vous assurer de la mise en conformité électrique de votre installation par des professionnels vous permet d’obtenir l’ouverture de votre compteur par votre fournisseur d’énergie, mais aussi de garantir votre sécurité au quotidien.

Comment mettre votre installation électrique aux normes ?

Une fois que vous avez effectué votre contrôle préalable en vérifiant les 6 points mentionnés ci-dessus, contactez un professionnel certifié qui applique la norme C15-100. Ainsi, une fois les travaux de conformité terminés, vous pourrez obtenir pour votre installation électrique l’attestation Consuel. Et si vous souhaitez avoir l’esprit vraiment tranquille, l’idéal est de souscrire une assurance dépannage d’urgence qui vous permettra d’avoir une assistance rapide pour toutes les pannes sur votre installation électrique et pour les fuites d’eau.

* http://www.consuel.com/wp-content/uploads/ONSE_depliant_A5_dec2016LW.pdf

Ces articles peuvent vous intéresser