Vous cherchez un isolateur ?

Appelez un conseiller
Appelez un conseiller 0969323435 (Appel non surtaxé)
Dossier ENGIE

Quelles aides pour l’isolation de votre résidence secondaire ?

de lecture

Publié le , mis à jour le

ENGIE dresse le panorama des aides que vous pouvez mobiliser pour la rénovation énergétique de votre maison secondaire, en particulier les travaux d’isolation.

Votre maison de vacances est mal isolée et vous souhaitez entamer des travaux de rénovation énergétique ? Comme vous le savez sans doute, les aides de l’État disponibles pour améliorer le confort thermique de votre résidence secondaire sont moins nombreuses que celles destinées à aider les propriétaires à rénover leur habitation principale. La priorité du gouvernement reste en effet de diminuer le nombre de passoires thermiques et de baisser la consommation d’énergie des domiciles habités à plein temps. Toutefois, il existe tout de même quelques subventions pour vous aider à renforcer l’isolation de votre maison secondaire. Découvrez-les dans cet article. 

Offres isolation
Découvrez nos offres isolation avec prime directement déduite de votre devis pour un reste à charge minimal.

Isoler votre résidence secondaire : l'aide des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE)

Lancé à la suite du protocole de Kyoto, le dispositif des CEE s'inscrit dans le cadre des actions menées pour la transition énergétique de la France. Il impose à certains acteurs, que l’on appelle “obligés”, d’atteindre des objectifs en matière d’économies d’énergie. Il s’applique notamment aux fournisseurs d’énergie, tels qu’ENGIE.

Pour atteindre ces objectifs, les “obligés” peuvent, entre-autres, financer des travaux de rénovation énergétique chez les particuliers. ENGIE appelle cette participation au financement sous le nom de Prime Économie d’Énergie ENGIE.

Résidence secondaire : quels travaux de rénovation énergétique sont éligibles à la Prime Économie d’Énergie ENGIE ?

Vous souhaitez renforcer l’isolation de votre résidence secondaire ? La Prime Économie d’Énergie ENGIE peut aussi bien vous aider à financer des travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale que dans votre résidence secondaire.

Les travaux d’isolation éligibles sont les suivants : 

  • Isolation des combles ou de toiture 

  • Isolation des murs 

  • Isolation du plancher

  • Isolation des toitures terrasses 

D’autres travaux complémentaires sont éligibles à la Prime Économie d’Énergie ENGIE : 

  • La pose de fenêtre ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant ;

  • Des travaux de chauffage et de régulation ;

  • L’introduction des énergies renouvelables dans le mix énergétique de votre résidence secondaire (comme la pose d’un appareil indépendant de chauffage tel qu’un poêle à granulés ou d’une pompe à chaleur par exemple)

Quelles sont les conditions pour bénéficier des CEE pour votre résidence secondaire ? 

Pour bénéficier de la Prime Économie d’Énergie ENGIE, vous devez respecter certaines conditions : 

  • Être un particulier ; 

  • Être majeur ;

  • Être propriétaire de votre résidence secondaire ;

  • Financer l’opération ;

  • Ne pas avoir bénéficié d’une aide d’un autre opérateur pour les mêmes travaux dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

De plus, votre logement secondaire doit se situer en France (hors Outre-mer). Il doit par ailleurs être construit depuis plus de 2 ans à la date de l’engagement des travaux.

Parallèlement, vos travaux d’isolation doivent répondre à certains critères techniques pour prétendre à la Prime Économie d’Énergie ENGIE. Prenons l’exemple des travaux d’isolation.

Types de travaux

Conditions techniques d’éligibilité 

Isolation de combles perdus

La résistance thermique de l’isolant doit être ≥ 7 m².K/W

Isolation de rampants de toiture

La résistance thermique de l’isolant doit être ≥ 6 m².K/W

Isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur

La résistance thermique de l’isolant doit être ≥ 3,7 m².K/W

Isolation des planchers

La résistance thermique de l’isolant doit être ≥ 3 m².K/W

Isolation des toitures terrasses

La résistance thermique de l’isolant doit être ≥ 4,5 m².K/W

Enfin, vous devez confier vos travaux à un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE, valide à la date d’engagement des travaux.

Retrouvez en détail tous les critères à respecter et les travaux éligibles

Comment connaître le montant de la Prime Économie d’Énergie ENGIE ?

Plusieurs critères définissent le montant de la Prime Économie d’Énergie ENGIE qui vous est accordée, notamment :

  • La localisation des travaux ;

  • Les caractéristiques de votre habitation ;

  • Le type de travaux ;

  • Les économies d’énergies permises grâce aux travaux ;

  • Votre situation fiscale : une Prime dite “bonifiée” peut par exemple être accordée aux ménages les plus modestes. Par exemple, une famille de 4 personnes dont le logement est situé en Ile-de-France bénéficie d’une prime plus importante si ses revenus annuels n’excèdent pas 42 381 €.

À noter que cette prime est d’un montant de 4 000 € maximum. 

Vous souhaitez estimer le montant de votre Prime Économie d’Énergie ENGIE ? Notre simulateur de primes d'économie d'énergie est à votre disposition.

 

Un exemple de prime pour un couple

Un couple parisien est propriétaire d’une résidence secondaire dans le Calvados. Il s’agit d’une maison individuelle dont l’énergie de chauffage est d’origine combustible (fioul ou gaz par exemple). Le couple souhaite isoler les combles perdus sur une surface de 75 m². Les revenus du couple sont supérieurs à 22 320 € par an : la Prime bonifiée ne s’applique donc pas. 

Le montant de la Prime Économie d'Énergie ENGIE est estimé à 612,00 €.

Comment demander la Prime Économie d’Énergie ENGIE ?

Vous souhaitez solliciter la Prime Économie d'Énergie ENGIE ? Pour cela, suivez les six étapes suivantes :   

  1. Inscrivez-vous sur www.monespaceprime.engie.fr pour recevoir votre Lettre d’Engagement. Cette Lettre d’Engagement doit impérativement être antérieure à tout engagement de votre part à réaliser vos travaux auprès de l’installateur (à la date signature du devis par exemple) 
  2. Choisissez le type de travaux à réaliser dans votre résidence secondaire parmi les  travaux éligibles
  3. Créez votre dossier de travaux ;
  4. Faites réaliser vos travaux par un professionnel RGE, que vous pouvez trouver via l’annuaire d’ENGIE ;
  5. Envoyez votre dossier à ENGIE dans un délai de maximum de 3 mois à compter de la date de votre facture ;
  6. Recevez votre prime dans un délai de 2 mois après validation de votre dossier.

Les aides associées à la Prime Économies d'Énergie ENGIE

  • Le dispositif des CEE est connu pour son volet financier. Mais saviez-vous que cette aide possède d’autres facettes ?
  • ENGIE peut également vous épauler pour :
  • Établir le diagnostic des travaux de rénovation énergétique les plus urgents dans votre résidence secondaire ;
  • Trouver l’artisan RGE du réseau ENGIE qui peut vous aider à réaliser les travaux… 

La TVA réduite à 5,5% sur les travaux de rénovation énergétique de votre résidence secondaire

Pour financer vos travaux de rénovation énergétique, vous pouvez également profiter d’un taux de TVA abaissé à 5,5%, au lieu du taux classique de 20%.

Résidence secondaire : quels travaux de rénovation énergétique sont éligibles à la TVA à 5,5% ?

Vos travaux permettent d’abaisser vos consommations énergétiques et de réduire votre facture de chauffage ? Ils agissent en faveur de la réduction de l’empreinte carbone de votre logement en évitant les rejets de CO2 liés aux déperditions thermiques ? Ils peuvent être éligibles à la TVA à 5,5%. 

Ainsi, les travaux  d’isolation thermique de votre résidence secondaire bénéficient d’un taux réduit de TVA :

  • Isolation des combles, 

  • Isolation de la toiture, 

  • Isolation des planchers 

  • Isolation des murs…

La TVA à 5,5% s’applique aussi aux travaux suivants : 

  • Le changement de votre système de chauffage et sa régulation, en cas de remplacement d’une chaudière à fioul par une chaudière à granulés par exemple… ; 

  • Le changement du système de ventilation de votre résidence secondaire…

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la TVA à 5,5% pour votre résidence secondaire ?

Tous les ménages sont éligibles à la TVA à taux réduit, quelles que soient leurs conditions de ressources. Toutefois, pour que le taux de TVA à 5,5% s’exerce, vous devez réaliser vos travaux de rénovation énergétique dans un logement construit depuis plus de deux ans. Par ailleurs, il est nécessaire de faire appel à un professionnel certifié RGE. Enfin, vos travaux doivent répondre à des critères de performance énergétique minimaux.

Précision tout de même,  le montant global des travaux (matériaux, équipements et pose) est calculé avec un taux de TVA à 5,5, dès lors qu’ils sont réalisés par un professionnel RGE. Attention, en revanche si vous ne confiez que la pose à votre artisan RGE, le taux de TVA à 5,5% ne s’appliquera pas aux matériaux, que vous aurez acheté vous-même. 

Montant et application de la TVA à 5,5%

La réduction de TVA à 5,5% s’applique sur la totalité de la facture de l’artisan, quel qu’en soit le montant : il n’existe donc pas de montants minimaux ou maximaux pour en profiter. Aucune démarche n’est à entreprendre pour profiter de la TVA à 5,5% : celle-ci est automatique, à condition que les travaux soient confiés à un artisan RGE.

Sachez par ailleurs que la TVA à 5,5% est applicable également sur le montant des travaux connexes aux travaux de rénovation énergétique à proprement parler. Vous engagez un artisan RGE pour réaliser une isolation sous toiture entre les chevrons dans une résidence secondaire ? Sachez que les travaux de finition, tels que la pose d’un parement intérieur en placo-plâtre et/ou la peinture, bénéficient aussi de la TVA à 5,5%.

 

Aides à la rénovation de l’isolation de votre résidence secondaire : l’exonération de la taxe foncière

Selon les communes, la rénovation énergétique de votre résidence secondaire peut vous permettre d’être exonéré totalement ou pour moitié de la taxe foncière. Cette exonération est temporaire : elle dure trois ans. Par ailleurs, elle ne peut être renouvelée que tous les dix ans.

Quels travaux d’isolation dans une résidence secondaire pour être exonéré de la taxe foncière ? 

Cette aide peut être délivrée pour tous les travaux de rénovation énergétique engagés sur une résidence principale ou une résidence secondaire. Ainsi, les travaux d’isolation, de toute nature (toiture, murs, planchers…), peuvent être concernés. 

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’exonération de la taxe foncière ? 

Toutes les municipalités n'appliquent pas ce dispositif. Pour savoir si votre résidence secondaire est éligible, vérifiez auprès de la commune où est situé votre bien. Sachez de plus que votre logement doit avoir été construit avant le 1er janvier 1989 pour bénéficier de l’exonération de taxe foncière.

L'exonération de la taxe foncière pour rénover l'isolation de votre résidence secondaire : quel montant minimal des travaux ?

Le montant des travaux éligibles à l’exonération de taxe foncière doit dépasser un certain seuil. Ainsi, il doit excéder : 

  • 10 000 € TTC (hors main-d’œuvre) par logement l’année précédant l’exonération ;

  • ou de 15 000 € par logement, les trois années suivant l’exécution de l’exonération.

Pour en bénéficier, il vous suffit d’envoyer une déclaration aux finances publiques avant le 1er janvier de l’année où vous en bénéficierez.

Quels travaux de rénovation énergétique prioritaires pour ma résidence secondaire ?

Dans une résidence secondaire, vos travaux de rénovation énergétique servent un triple objectif : 

  • Améliorer le confort thermique (en hiver mais aussi en été) ; 
  • Réduire vos consommations d'énergie
  • Valoriser votre patrimoine : avec une rénovation énergétique, le DPE de votre maison s’améliore. Un point positif quand on sait que la loi oblige désormais les propriétaires à fournir un audit énergétique dans le cadre d’une vente. Si vous comptez revendre votre maison secondaire, la réduction des dépenses énergétiques à prévoir est un bon argument commercial, permettant de justifier un prix de vente plus élevé. 

Toutefois, pour des questions budgétaires, il n’est pas toujours possible de réaliser des travaux de grande ampleur dans une résidence secondaire. Il est donc important de choisir les rénovations qui apportent le plus de confort pour un investissement mesuré.

Par exemple, en isolant votre toiture, vous améliorez considérablement le confort thermique de la maison (selon l’ADEME, 25 à 30% des déperditions de chaleur passent par le toit) pour un prix relativement raisonnable.

Vous pouvez également penser à changer votre vieille chaudière au fioul pour une pompe à chaleur ou une chaudière THPE si vous avez la possibilité de vous raccorder au gaz. Avec ENGIE, vous avez en outre l'option de de souscrire une offre gaz vert 100 % français pour alimenter cette dernière.

Ce qu'il faut retenir sur les aides pour l'isolation d'une résidence secondaire

  1. Si les aides de l’État sont moins nombreuses que pour les résidences principales, vous pouvez tout de même faire subventionner la rénovation énergétique de votre résidence secondaire.

  2. Trois aides peuvent s’appliquer pour vos travaux d’isolation : le dispositif des CEE, la TVA à taux réduit à 5,5% et l’exonération de la taxe foncière.

  3. Pour en bénéficier, vous devez répondre à certains critères, notamment celui de confier vos travaux de rénovation à un artisan détenant le label “Reconnu Garant de l’Environnement” (RGE).

  4. L’isolation de la toiture est une des rénovations à effectuer en priorité dans une résidence secondaire. Renseignez-vous sur le coût d’une isolation entre les chevrons ou l’isolation des combles perdus auprès du réseau des artisans ENGIE.

Puis-je cumuler les aides à la rénovation de l’isolation de ma résidence secondaire ?

Oui, tout à fait ! Vous pouvez solliciter la Prime Économie d’Énergie ENGIE pour les travaux d’isolation d’une résidence secondaire tout en vous bénéficiant d’une TVA à taux réduit à 5,5% sur le matériel et la pose, ainsi que d’une exonération totale ou partielle de la taxe foncière par la suite.

Puis-je bénéficier d’un prêt à taux zéro pour financer les travaux d’isolation de ma résidence secondaire ?

Non, ce dispositif est réservé au financement des travaux de rénovation énergétique d’une résidence principale. De même, vous n’êtes pas éligible à MaPrimeRénov pour le renforcement de l’isolation d’une résidence secondaire. 

Je suis bricoleur : ai-je intérêt à faire les travaux d’isolation moi-même dans ma résidence secondaire ?

Si vous achetez et posez vous-même l’isolation de votre maison secondaire, vous économisez certes sur la main d'œuvre. Mais vous ne pouvez bénéficier ni de la TVA à 5,5% ni de la Prime Économie d’Énergie de ENGIE (dispositif des CEE), puisque vous ne faites pas appel à un artisan RGE. Notre conseil : sollicitez tout de même trois devis d’artisans RGE. Vous pourrez ainsi comparer les deux solutions. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous

Isolation au chanvre : notre guide pour tout savoir

  • Economies d'énergie
  • Travaux de rénovation

de lecture

Fonctionnement, avantages, prix, performances, on répond à toutes vos questions sur l’isolation au chanvre pour vous ...

Mis à jour le