Dossier ENGIE

Pompe à chaleur eau-eau : fonctionnement, avantages et aides à l’installation

de lecture
Publié le , mis à jour le

Pour chauffer sa maison, il existe de nombreuses solutions à adapter en fonction de chaque projet. Mais, pour un système efficace, durable et écologique, les alternatives sont plus rares. Parmi elles, la pompe à chaleur (PAC) géothermique avec, dans son groupe, la PAC eau-eau encore appelée pompe à chaleur aquathermique. Fonctionnement, installation, travaux, prix, primes et économies, tout ce que vous devez savoir sur la PAC eau-eau est ici.

Qu’est-ce qu’une PAC eau-eau ?

Au rayon des chaudières et autres systèmes de chauffage, la pompe à chaleur séduit de plus en plus de foyers par sa puissance, sa rentabilité et l'utilisation d'une énergie renouvelable pour son fonctionnement. En effet, cet appareil puise les calories nécessaires pour réchauffer votre habitat en sous-sol, directement dans l’eau des nappes phréatiques ou des rivières souterraines. Celles-ci sont ensuite transportées grâce à un fluide caloporteur jusqu’au système de chauffage central. Pour cela, la PAC eau-eau dispose d'une solution de captage, généralement un puits, doublé d’une pompe.

Par opposition, les pompes à chaleur aérothermiques (air-air) utilisent les calories présentes dans l’air pour chauffer l'intérieur de la maison.

Pompe à chaleur aquathermique : 2 modes de fonctionnement

Pour chauffer l'air de la maison, la pompe à chaleur eau-eau utilise l'eau souterraine et sa chaleur constante, autour de 10 degrés. Selon le mode de captage utilisé, plusieurs fonctionnement existent :

  • Le captage sur nappe est le plus performant et le plus écologique. La chaleur est puisée directement dans la nappe phréatique et rejeté en aval du point de puisage dans la même source
  • La pompe à chaleur peut aussi être de type eau glycolée-eau quand un seul forage est réalisé. Le fluide caloporteur est alors appelé glycol et circule en circuit fermé.

En fonction des besoins et des équipements, la PAC eau-eau peut ensuite redistribuer la chaleur à travers différents émetteurs :

  • Plancher chauffant
  • Radiateurs reliés au circuit de chauffage central
  • Ventilo-convecteurs

Elle peut également servir à la production d’eau chaude sanitaire par l'alimentation du chauffe-eau de la maison.

Qu’est-ce que le coefficient COP ?

L’indicateur COP (coefficient de performance) permet de mesurer la performance énergétique et le rendement d’une pompe à chaleur en mode chauffage. Pour cela, il associe la consommation électrique de la PAC et le niveau de chaleur restitué. Ex : une PAC dont le COP est de 4 consomme 1 kWh d’électricité pour 4 kWh de chaleur apportée.

Avantages et inconvénients d’une PAC eau-eau

Comme tout système de chauffage, la pompe à chaleur eau-eau présente des avantages et des inconvénients essentiels à connaître pour en comprendre le fonctionnement et surtout, avant de faire votre choix.

Avantages de la pompe à chaleur eau-eau

  • Économique, vous réduisez vos dépenses énergétiques par rapport aux autres modes de chauffage
  • Réversible, vous pouvez climatiser votre logement en été
  • Performante, avec un coefficient COP parmi les plus hauts (évalué entre 5 et 6 sur une échelle de 7)
  • Constante, grâce à une température stable de l’eau souterraine aux alentours de 10°C toute l'année
  • Finançable, elle est éligible aux aides, subventions et financements proposés par l’État dans le cadre de la transition énergétique
NOUVEAU
Jusqu'à 4 000€ de prime (1) pour le changement de votre chauffage
Pompe à chaleur : jusqu’à 4 000€ de prime (1)
Trouvez un installateur de confiance pour changer votre chauffage

Inconvénients de la pompe à chaleur eau-eau

  • Invasive, vous devez réaliser de gros travaux d’installation et de forage
  • Très coûteuse en raison de la technologie utilisée et de sa mise en œuvre
  • Complexe, elle ne peut pas être installée partout
  • Exigeante, vous devez obtenir des autorisations administratives, notamment de votre mairie ou de la Direction régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE)

3 prérequis à l’installation d’une PAC eau-eau

L’installation d’une pompe à chaleur et plus particulièrement d’une PAC eau-eau ne peut pas être réalisée partout en raison d'un système complexe et invasif de captage. Aussi, avant de faire votre choix, vérifiez auprès d’un installateur professionnel que vous remplissez bien les conditions suivantes.

La PAC eau-eau doit être installée dans une maison en raison de travaux de forage et de terrassement importants. Si vous vivez en appartement, la pompe à chaleur aérothermique de type air-air ou air-eau est adaptée.

La maison doit se situer à proximité immédiate d’une nappe phréatique ou d'une rivière souterraine pour pouvoir puiser l’eau nécessaire à son fonctionnement.

Le terrain doit être suffisamment grand pour accueillir le dispositif de captage souterrain et subir les travaux à réaliser pour l'installer.

Combien coûte l’installation d’une pompe à chaleur eau-eau chez vous ?

Le coût d’achat et d’installation d’une pompe à chaleur eau-eau est parmi les plus importants. En moyenne, comptez entre 20 000 € et 25 000 €(1) pour la pompe à chaleur, son installation et les travaux de forage obligatoires, le tout pour une surface à chauffer de 100 m2.

Toutefois, cette somme peut varier en fonction de la difficulté de forage, de l’accessibilité du terrain et de la distance entre votre logement et la nappe phréatique. La PAC, son coefficient de performance ainsi que votre région d’habitation, sont également de nature à faire évoluer la facture.

L’entretien d’une PAC eau-eau

Pour le bon fonctionnement et pour conserver sa longévité à votre pompe à chaleur, un entretien annuel est recommandé. Cette révision réalisée par un professionnel est par ailleurs obligatoire pour les appareils contenant plus de deux kilogrammes de fluide frigorigène(2). Comme pour une chaudière à gaz ou au fioul, son coût est environ de 200 € avec la possibilité de souscrire à un contrat de maintenance.

Trouvez un artisan qualifié

Pour la pose ou l’entretien de votre appareil de chauffage, faites appel au RéseauPro ENGIE !

Entre deux passages de votre technicien, adoptez les bons gestes d'entretien pour votre PAC aquathermique :

  • Surveiller le niveau de pression du module hydraulique
  • Ajouter du fluide caloporteur quand le niveau baisse
  • Changer entièrement le fluide une fois tous les 5 ans

Différentes aides de l’état pour vous accompagner

Pour encourager la transition écologique et favoriser la rénovation énergétique des bâtiments et de l’habitat, l’État, à travers la la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) du 18 août 2015(3), a mis en place un certain nombre d’aides publiques financières. Destinées à alléger le coût des installations, elles vous permettent notamment de remplacer votre système de chauffage à moindre coût.

  • CEE (certificat d’économie d’énergie)
  • Prime Coup de pouce : dans le cadre du remplacement d’une ancienne chaudière charbon, fioul ou gaz par une pompe à chaleur eau-eau le montant de l'aide varie de 2 500 € à 4 000 € selon les revenus
  • MaPrimeRenov propose une aide comprise entre 4 000 € et 10 000 € selon 4 plafonds de ressources
  • L'Éco-prêt à taux zéro permet de financer les dépenses de travaux liés à la rénovation énergétique, pour une enveloppe maximum de 30 000 €
  • Une TVA à taux réduit de 5,5 % est appliquée sur le prix de la pompe à chaleur, de l'échangeur, du raccordement et de l'installation

À noter : pour bénéficier des aides et subventions accordées par l’État ou les fournisseurs d’énergie dans le cadre des CEE, le recours à un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) est obligatoire. La qualification RGE Qualipac vous assure en supplément, d’une entreprise spécialisée dans la pose et la maintenance des PAC aérothermiques et géothermiques.

Coup de pouce chauffage

Grâce à ENGIE, estimez le montant des aides que vous pouvez percevoir pour remplacer votre ancien système de chauffage et recevez jusqu’à 4 000 euros de Coup de pouce chauffage.

La pompe à chaleur eau-eau, en bref :

  1. La pompe à chaleur eau-eau fait partie des PAC géothermiques. Elle utilise les calories des eaux souterraines pour chauffer la maison ou assurer la production d’eau chaude sanitaire.

  2. Il existe deux types de PAC aquatermiques : les pompes à chaleur eau-eau et les pompes à chaleur eau glycolée-eau.

  3. La pompe à chaleur eau-eau possède plusieurs avantages : économique, performante, réversible et constante, elle est aussi finançable.

  4. Les principaux inconvénients de la PAC eau-eau sont : un prix élevé estimé entre 20 000 et 25 000 euros pour 100 m2 et les travaux de forage nécessaires à son installation.

  5. Pour installer une pompe à chaleur eau-eau, vous devez résider en habitat individuel, disposer d’un terrain suffisamment grand, d’une nappe phréatique proche et obtenir les autorisations nécessaires au forage.

  6. La PAC eau-eau peut être financée grâce au dispositif des CEE, à MaPrimeRénov, à l’Éco-PTZ, à la prime Coup de pouce et à la TVA réduite à 5,5 %.

Quelle est la différence entre une PAC et une climatisation ?

Une PAC peut-elle remplacer les radiateurs ?

Quels sont les bénéfices écologiques de la PAC ?

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous