Pompe à chaleur : bénéficiez d'une prime allant jusqu'à 4000 euros

Dossier ENGIE

Utiliser une pompe à chaleur pour produire de l’eau chaude sanitaire

de lecture

Publié le , mis à jour le

Votre vieille chaudière est à changer et vous pensez à la pompe à chaleur pour la remplacer ? Mais saviez-vous qu’en plus du chauffage, une PAC peut également produire de l’eau chaude sanitaire ? ENGIE vous propose de découvrir les différentes solutions possibles.

Avec la hausse des prix des énergies fossiles, la rénovation de votre système de chauffage devient peut-être une nécessité pour vous. Parmi les solutions possibles et performantes, on peut penser à la PAC air-eau. Permettant de conserver le système de chauffage central de la maison, cette dernière utilise les calories présentes dans l’air, une énergie 100% renouvelable, pour chauffer l'eau qui circule jusqu’aux radiateurs via un fluide frigorigène. Mais saviez-vous qu’elle peut aussi, selon les modèles, assurer la production d’eau chaude utilisée pour la salle de bain, la cuisine etc... Cet équipement 2-en-1 vous permet donc de réduire votre consommation d’électricité et de réaliser des économies. ENGIE vous propose de découvrir comment produire votre eau chaude sanitaire via une PAC et à quel coût. 

Pompe à chaleur air-eau : équipez votre foyer en toute simplicité
Faites installer une PAC chez vous grâce aux conseils de nos experts

Produire votre eau chaude sanitaire avec une PAC air-eau : quelles solutions ?

Vous envisagez de changer de système de chauffage ? Et si vous faisiez d’une pierre deux coups en produisant également votre eau chaude sanitaire (ECS) avec une PAC ? Plusieurs solutions sont à votre disposition. 

Opter pour une PAC intégrant le module de production d’ECS

La première option consiste à acheter une PAC air-eau qui combine les deux usages. Ces modèles sont caractérisés par la présence d’un ballon de stockage d’eau dans l’unité intérieure de la PAC, dont le volume est variable selon les besoins du foyer (de 170 à 300 L en moyenne). On trouve à l’intérieur de ce dernier un serpentin, dans lequel circulent les calories extraites de l’air capté par l'unité extérieure de la PAC. Grâce à ce procédé, la PAC va chauffer l’eau à une température de 65°C, plusieurs fois par jour. Ainsi, vous aurez à tout moment de la journée de l’eau chaude pour vous laver, cuisiner ou faire le ménage.

Pourquoi chauffer l’eau à 65° ?

Il s’agit de la température minimale nécessaire pour éviter les risques de prolifération de bactéries, telles que la légionellose.

Grâce à cette PAC dite mixte, vous possédez un seul appareil pour deux fonctions. Outre son côté pratique et facile d’installation, il vous permet surtout de profiter des performances de la PAC. Avec un bon Coefficient de Performance (COP), vous avez besoin de moins d’électricité pour chauffer l’eau. D’autant que ce type de PAC est souvent équipé d’une technologie appelée « Inverter », adaptant la puissance de l’appareil en fonction de vos besoins. Il est donc possible d’optimiser vos consommations énergétiques, et in fine de réaliser des économies d’énergie. Enfin, la montée en température s’effectue en moyenne en 2 heures pour qu’un ballon d’eau chaude de taille moyenne (200 L), ce qui est plutôt rapide.

Toutefois, une PAC intégrée présente un inconvénient majeur : la taille de l'unité intérieure, plus massive qu’à l'ordinaire, peut être un frein à l’installation. Il faut en effet une chaufferie suffisamment vaste pour l'accueillir. Même si les modèles sont conçus pour être compacts, la hauteur du module peut tout de même atteindre les 2 m dans le cas de ballons de stockage de grand volume.

Opter pour une PAC avec production d’eau chaude déportée

Si vous n’avez pas la possibilité d’installer une PAC intégrant un module de production d’ECS, il existe une alternative. Vous pouvez en effet associer un ballon à une pompe à chaleur. Comme dans l’option précédente, le ballon dépend de la PAC pour fonctionner. Mais à sa différence, les deux appareils sont physiquement indépendants.

Puisqu’elles partagent les mêmes fonctionnements, les deux configurations présentent les mêmes avantages :

  • Des économies d’énergie à prévoir grâce aux performances de la PAC ;

  • Une montée en température rapide.

En revanche, dans le cas d’une production déportée, votre installation comporte deux appareils. Selon la physionomie de votre logement, la mise en place peut, par conséquent, être simplifiée.

Opter pour un chauffe-eau thermodynamique

La troisième et dernière option consiste à utiliser des PAC dissociées pour chacun des usages. Vos besoins de chauffage seront ainsi couverts grâce une PAC classique tandis qu’un chauffe-eau thermodynamique sera utilisé exclusivement pour produire votre eau chaude sanitaire.

Il faut en effet savoir que le chauffe-eau thermodynamique présente un fonctionnement similaire à celui d’une PAC : il récupère les calories présentes dans l’air pour chauffer l’eau stockée dans un ballon. Il dispose des mêmes avantages : grâce à ses très bonnes performances, il peut vous permettre de réaliser des économies d’énergie intéressantes. On parle de jusqu’à 70 % d'énergie consommée en moins par rapport à un chauffe-eau électrique classique. Il est donc idéal pour un projet de remplacement d’un chauffe-eau électrique ancien et très gourmand en électricité.

Comment choisir entre PAC avec ballon intégré, un ballon déporté ou un chauffe-eau thermodynamique ?

Vous souhaitez remplacer une ancienne chaudière fioul ou une ancienne chaudière gaz par une PAC air-eau ? Dans ce cas, choisir entre une PAC air-eau mixte et une PAC air-eau à ballon déporté est le plus judicieux. Pour faire votre choix, considérez la solution la plus adaptée à la configuration de votre maison/chaufferie. Les deux options sont en effet très proches en termes de budget.  

Le chauffe-eau thermodynamique se destine quant à lui plutôt à des logements qui ne disposent pas de système de chauffage central. Pour rénover ces logements, souvent chauffés à l’électricité, les propriétaires se tournent vers une PAC air-air ou encore un poêle à granulés. Or, ces systèmes produisent uniquement du chauffage. Ils peuvent alors se tourner vers le chauffe-eau thermodynamique pour produire leur eau chaude sanitaire de façon plus écologique et économique.

De l’eau chaude avec une pompe à chaleur : oui, mais à quel prix ?

Le prix d'une PAC mixte et celui d’une pompe à chaleur air/eau avec ballon déporté sont globalement similaires. Ils oscillent entre 10 000 et 13 000€ TTC pose comprise.

Attention, ces indications de prix ne sont que des ordres de grandeur. Le coût total de votre projet est susceptible de varier en fonction des éléments suivants : 

  • La marque ;

  • La puissance et l’efficacité énergétique (COP) ;

  • La capacité du ballon intégré ou déporté ;

  • La complexité du chantier ;

  • Le coût horaire de votre artisan…

De son côté, un chauffe-eau thermodynamique coûte environ 3 000 € TTC, pose comprise. Cette solution est moins coûteuse mais il est important de rappeler que, contrairement au PAC mixtes, les ballons thermodynamiques ne remplacent pas le système de chauffage dans sa totalité. Par conséquent, si vous souhaitez vous chauffer avec une pompe à chaleur, vous devrez faire l'acquisition d’une PAC à part entière. Pour vous donner un ordre d’idée, les prix d’une pompe à chaleur air-air varient généralement entre 5 000 € et 11 000 € TTC (1) avec la pose.

Production d’ECS avec une PAC : quelles économies à l’usage ?

Avec une pompe à chaleur mixte ou un ballon déporté, vous pouvez vous attendre à une forte réduction des consommations énergétiques liées à l’eau chaude sanitaire. Elles permettent d’économiser environ 70% d’énergie par rapport à un cumulus électrique classique. Vous pouvez ainsi espérer un retour sur investissement sur 6 ou 7 ans d’autant plus qu’il y a des aides.

Le saviez-vous ?

Les anciens ballons représentent près de 11 à 15% des dépenses annuelles en électricité ou en gaz d’un foyer !

Les aides pour produire de l’eau chaude sanitaire avec une PAC

Comme nous l’avons vu, le coût de l’investissement pour une PAC mixte ou avec ballon déporté est élevé. Mais leur installation fait partie des travaux de rénovation énergétique éligibles à certaines aides de l’État (cumulables entre elles), telles que :  

  • MaPrimeRénov’ ;
  • Le dispositif des CEE ;
  • La TVA réduite ;
  • L’éco-prêt à taux zéro.

Attention toutefois ! Vous devez faire appel à un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour l’achat et la pose de votre PAC si vous souhaitez en bénéficier.

Ce qu'il faut retenir

  1. Dans le cadre d’une rénovation énergétique, il peut être intéressant de remplacer une vieille chaudière au fioul par une PAC air-eau. Vous pouvez en plus coupler la production de chauffage avec la production d’ECS.

  2. Pour cela, deux options sont possibles : opter pour une PAC mixte, un appareil unique qui remplit les deux fonctions, ou opter pour une PAC avec un ballon déporté. Dans ce cas, le ballon de stockage est physiquement indépendant de la PAC. Toutefois, c’est bien la PAC qui chauffe l’eau chaude sanitaire.

  3. Le choix d’un chauffe-eau thermodynamique sera plus approprié si vous ne souhaitez changer que votre ancien cumulus électrique. Il est également adapté si vous comptez installer une PAC air-air pour remplacer vos radiateurs électriques.

  4. Le coût d’un tel projet est élevé (entre 10 000 et 13 000€ avec la pose). Toutefois, il est éligible à de nombreuses aides financières. De plus, les économies d’énergies réalisables peuvent permettre de compenser cette dépense initiale importante dans le temps.

Pourquoi choisir une pompe à chaleur en remplacement d’une chaudière à fioul ?

Compte-tenu de la législation, il est désormais interdit de remplacer une chaudière à fioul vieillissante par une autre chaudière à fioul. La pompe à chaleur présente non seulement un intérêt écologique mais également économique. Ses rendements lui permettent de réduire les dépenses énergétiques en chauffage jusqu’à 3 fois par rapport à une chaudière au fioul. Si vous souhaitez en savoir plus, découvrez notre article dédié au remplacement d'une chaudière fioul par une pompe à chaleur.

Comment bien dimensionner ma pompe à chaleur ?

Pour déterminer la puissance que doit déployer votre pompe à chaleur, les artisans réalisent une étude thermique en amont de votre projet. Selon le volume de votre maison, ses déperditions, le volume d’eau du circuit de chauffage, la taille des radiateurs dans chaque pièce, le volume d’eau chaude sanitaire consommé, le nombre de points d’eau etc… il pourra calculer la puissance optimale pour répondre à vos besoins.

Peut-on produire de l’eau chaude avec une chaudière à granulés ?

Oui, il existe également des chaudières à granulés assurant à la fois le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Il s’agit d’ailleurs d’une alternative intéressante quand l’installation d’une PAC air-eau est problématique, en raison du climat trop rigoureux en hiver par exemple.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous

Combien coûte l'installation d'une pompe à chaleur ?

  • Equipements et chauffage
  • Pompes à chaleur

de lecture

Si elle permet de réaliser des économies d’énergie sur le long terme, l’installation d’une pompe à chaleur représente...

Mis à jour le