Installez un climatiseur pour vous mettre à l’abri des aléas météos

Dossier ENGIE

Climatisation réversible : quelles sont les aides de l'État disponibles ?

de lecture

Publié le , mis à jour le

Installer une clim réversible chez soi représente un certain investissement. Existe-t-il des aides pour rentabiliser l'achat plus rapidement ?

La climatisation réversible est un système quasi identique à une pompe à chaleur (PAC) air-air. Elle sert à produire de l’air frais pour rafraîchir son logement l’été et l’hiver, cet appareil peut également servir à des fins de chauffage. Pour s’équiper, il faut souvent débourser des sommes importantes, mais on entend aussi que l'installation des pompe à chaleur peut être subventionnée en partie par L’Etat. Malheureusement, vous allez le voir dans cet article, la clim réversible et la pompe à chaleur air-air ne sont pas logées à la même enseigne que les autres pompes à chaleur et systèmes de chauffage économiques. 

Installez un climatiseur pour vous mettre à l’abri des aléas météos
Été comme hiver, gardez un niveau de confort optimal

La climatisation réversible n'est éligible qu'à une seule aide

La pompe à chaleur air-air utilise les calories présentes dans l’air extérieur. Elle pompe ces calories pour ensuite diffuser l’air frais ou la chaleur dans le logement. Ce principe de fonctionnement confère à ces appareils une bonne efficacité énergétique : ils produisent plus d’énergie thermique qu’ils ne consomment d’énergie électrique. C’est la raison pour laquelle, l’achat et la pose d’un climatiseur réversible peut être pris en charge par la Prime Énergie d’ENGIE... 

La Prime Eco-Énergie d’ENGIE a été lancée dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Elle prend en charge une partie des travaux de rénovation énergétique réalisés dans un logement construit depuis plus de 2 ans. Il peut s’agir d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire. C'est en revanche la seul aide accessible pour climatiseurs réversible / pompe à chaleur air-air. 

Pourquoi existe-t-il peu d’aides pour une clim réversible ?

Les aides à la rénovation énergétique encouragent les particuliers à engager des travaux pour améliorer les performances énergétiques de leur logement. En revanche, l'installation d'une clim réversible est un cas bien particulier. Le gouvernement propose en effet peu de subventions en la matière(1). La clim réversible n'est ainsi pas éligible à MaPrimeRénov’(2), ni à la TVA à 5,5%, elle n’est pas non plus éligible à l’éco-prêt à taux zéro depuis le 1er janvier 2015 en métropole et outre-mer(3). Bien que cet équipement représente un certain investissement, l'Etat préfère encourager des travaux d'isolation par exemple, plutôt que l'installation d'une climatisation pour le confort d'été.

Car même si la clim réversible est efficace pour chauffer en hiver (cela reste une pompe à chaleur), elle l'est moins que l'isolation que d'autres modes de chauffage encore plus vertueux comme les pompes à chaleur géothermiques ou le chauffage au bois. De plus, en été, elle sera utilisée pour rafraîchir, ce qui va donc consommer de l'énergie. Les travaux d'isolation permettent, eux, de moins se chauffer en hiver et de se protéger de la chaleur en été sans consommer d'énergie ou presque. Il existe toutefois des solutions alternatives permettant d'obtenir de la fraîcheur tout en étant subventionnées. 

Comment rester au frais ? Voici les solutions subventionnées par l’État

En France métropolitaine, il n’existe pas de programme d’aides destiné à prendre en charge des systèmes de climatisation ou d’air conditionné. Toutefois, d’autres types de pompe à chaleur et des appareils améliorant la ventilation comme la ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux thermodynamique permettent de rafraîchir le logement et sont éligibles à des aides supplémentaires. 

La pompe à chaleur réversible air-eau ou eau-eau

Cette PAC permet de chauffer votre habitation en hiver et de la rafraîchir en été. En hiver le principe est de puiser les calories dans l'air extérieur (pour les modèles air-eau) ou dans une nappe phréatique ou un cours d'eau (pour les modèles eau-eau) pour venir alimenter le circuit d'eau de chauffage. En été, elle peut faire circuler de l’eau plus fraîche que l’air dans des radiateurs à eau ou un plancher chauffant… qui sera alors rafraîchissant. Au niveau du budget à prévoir, comptez entre 5 000 et 9 000 € pour un modèle réversible air-eau et entre 10 000 et 18 000 € pour modèle géothermique eau-eau.

À noter : contrairement à la PAC air-air qui est peu subventionnée, les pompes à chaleur air-eau et eau-eau sont éligibles à de nombreuses aides de l'État. Ces dernières sont surtout utilisées pour se chauffer et sont donc à l'année moins énergivores que leur consœur air-air. Cet investissement est donc davantage encouragé par l'Etat. Voyons maintenant plus en détail ce qui concerne le plancher chauffant rafraîchissant et les radiateurs à eau réversibles.

Le plancher chauffant rafraîchissant

Le plancher chauffant rafraîchissant ne produit pas d’air conditionné. Simplement, il permet de faire baisser la température intérieure de 2° C à 3° C. C’est donc un moyen de se protéger de la chaleur l’été.

S’il n’est pas éligible directement aux aides, la pompe à chaleur air-eau qui vient l’alimenter peut l’être. Pour l’opération, comptez entre 95 euros et 155 euros du m2 en fonction du dispositif choisi. Pour une maison de 100 m2, il faut prévoir jusqu’à 15 500 euros de budget, pose comprise. Pour savoir quel système vous convient le mieux, pensez à demander des infos à un professionnel RGE. Cet opérateur vous aidera à mener à bien votre projet.

Le radiateur réversible

Le radiateur à eau réversible, aussi appelé “radiateur dynamique” n’est pas lui-même éligible aux aides à la rénovation. Par contre, la pompe à chaleur air-eau qui vient l’alimenter est éligible aux aides de l’Etat pour la rénovation énergétique.

Comment fonctionne ce système ? Le radiateur réversible est un type de radiateur à eau équipé d’un petit ventilateur et d’un moteur très basse consommation. Associé à une pompe à chaleur air-eau, il diffuse une chaleur douce en hiver et une fraîcheur agréable en été, via un ventilo-convecteur4&5. Vous devrez débourser entre 700 et 900 € par radiateur. À cela s’ajoute le prix de la PAC air-eau qui dépend de la surface à chauffer ou rafraîchir. Selon l’Ademe, ce système oscille entre 65 et 90 euros par m².  

La VMC double flux thermodynamique

La VMC double flux thermodynamique est une VMC double-flux combiné à une PAC air-air. Son rôle est d’extraire l’air vicié du logement pour faire entrer de l’air neuf. L’air intérieur passe par la pompe à chaleur qui en récupère l'énergie calorifique. Elle réutilise les calories pour produire de l’air frais ou de l’air chaud en fonction des besoins du logement. (6) Ce dispositif coûte entre 7 000 euros à 15 000 euros (pose comprise).

Quelles aides pour s’équiper ?

En plus des aides financières précédemment citées la VMC double-flux, la PAC air-eau et eau-eau sont éligibles à :

  • MaPrimeRénov’, une aide ouverte à tous les logements principaux construits depuis plus de 15 ans ;

  • Une TVA à taux réduit de 5,5%

  • Le chèque énergie. Traditionnellement, cette aide sert à régler des factures d’énergie domestique (gaz, électricité, bois, fioul, etc.). D’un montant compris entre 48 euros et 277 euros, il peut aussi servir à réduire un peu le coût des travaux de rénovation menés par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)(7).

Les aides pour la clim réversible, en bref

  1. Il n'existe qu'une aide pour installer une clim réversible : les primes de votre fournisseur d'énergie. 

  2. Il existe en revanche des solutions alternatives permettant de se rafraîchir qui sont, quant à elles, subventionnées (PAC géothermique et VMC notamment).

  3. Pour se protéger des fortes chaleurs, le plus intéressant reste d'isoler votre logement. 

Quel isolant privilégier contre la chaleur ?

Il convient de choisir un isolant avec un bon déphasage thermique. Le déphasage thermique constitue la capacité d’un matériau à faire barrage à la chaleur. Les panneaux de bois et le liège sont les isolants qui présentent le meilleur déphasage thermique. 

Le plancher chauffant rafraîchissant est-il éligible aux aides à la rénovation ?

Le plancher chauffant n’est pas directement éligible aux aides. En revanche, la pompe à chaleur air-eau ou la chaudière biomasse qui vient l’alimenter peuvent l’être. Pour savoir quel système vous convient le mieux, pensez à demander des infos à un professionnel RGE. Cet opérateur vous aidera à mener à bien votre projet.

Peut-on alimenter sa climatisation avec des panneaux photovoltaïques ?

Les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité verte. Elle peut être utilisée pour alimenter votre système de climatisation ou tout autre appareil électrique présent chez vous. Cela vous permet de vous engager dans une démarche de transition énergétique et de faire des économies d’énergie.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous