Économies d’énergie : installez une chaudière haute performance

Dossier ENGIE

Chaudière gaz : comparer pour mieux choisir

de lecture
Publié le , mis à jour le

Une chaudière doit normalement être changée tous les 15 à 20 ans. Son remplacement peut aussi être motivé par le besoin d'améliorer son confort thermique et de réaliser des économies d'énergie. Face à la multitude des modèles existant, sur lequel se porter ? Notre comparatif vous aide à faire le bon choix.

Le tableau comparatif des chaudières gaz

  • Les chaudières classiques chauffent l'eau des radiateurs à une température élevée, puis ajustent la quantité de cette eau très chaude envoyée dans le circuit, selon qu'il fait plus ou moins froid.
  • Les chaudières basse température fonctionnent à des températures faibles, ce qui leur permet de chauffer l'eau au plus juste des besoins et de réaliser des économies d'énergie intéressantes.
  • Les chaudières à condensation condensent la vapeur d'eau contenue dans les gaz de combustion et récupèrent de l'énergie. Les économies d'énergie sont accrues.
  • Les éco-générateurs sont des modèles de chaudières à condensation qui produisent chauffage et eau chaude sanitaire, mais aussi de l’électricité, par micro-cogénération, grâce à un petit moteur fonctionnant à partir de la chaleur récupérée lors de la combustion du gaz naturel.
  • Les chaudières hybrides se composent de deux éléments : une pompe à chaleur électrique fonctionnant en priorité et une chaudière gaz qui se déclenche en appoint, par grand froid ou en cas de consommation importante d’eau chaude sanitaire.

Ces différentes technologies se distinguent par leur prix, mais aussi par leur rendement – c’est-à-dire par le rapport entre la chaleur fournie par votre chaudière et l’énergie qu’elle consomme pour y parvenir – et par les économies d'énergie procurées. Le tableau synthétique ci-dessous vous permettra d'y voir plus clair.

Types de chaudière


Chaudière classique


Chaudière basse température

Chaudière à condensation

Eco-générateur

Chaudière hybride

Logement adapté


Isolation parfaite


Petit appartement


Grandes surfaces


Forte consommation d'énergie


Régions ensoleillées

Usages associés


Chauffage + eau chaude sanitaire selon le cas


Chauffage + eau chaude sanitaire


Chauffage + eau chaude sanitaire


Chauffage + eau chaude sanitaire + électricité


Chauffage + eau chaude sanitaire

Rendement


autour de 90 %(1)


> 90 %(2)


> 100 %(3)


> 100 %(4)


> 100 %(5)

Économies (v/s une chaudière classique)


Non applicable

12 à 15 %(1)


15 à 20 %(6)


jusqu'à 60 %(4)


jusqu'à 40 %(5)

Prix (hors installation et hors entretien)

1 200 / 2 500 €(1)

2 500 / 5 000 €(2)


4 500 / 7 000 €(3)


10 000 / 20 000 €(4)


5 400 / 7 800 €(5)

Aides au financement

Aucune

ANAH7, TVA à taux réduit, Éco-PTZ, MaPrimeRénov' (si très haute performance) PEE (si haute performance énergétique), collectivités locales

ANAH(7), TVA à taux réduit, Éco-PTZ, MaPrimeRénov' (si très haute performance) PEE (si haute performance énergétique), collectivités locales


MaPrimeRénov', TVA à taux réduit, Éco-PTZ, PEE, collectivités locales

MaPrimeRénov', TVA à taux réduit, Éco-PTZ, PEE, collectivités locales

Avantages

Le prix le plus abordable à l'achat

Le meilleur rapport prix / économies d'énergie

Le meilleur rendement (rapport chaleur fournie/énergie consommée)

Les usages associés les plus diversifiés

La plus écologique

Inconvénients

La plus énergivore

Nécessite des radiateurs basse température

Des contraintes d'installation exigeantes

Un amortissement plus long que les autres modèles

Une maintenance plus complexe

Économies d'énergie

Installez une chaudière haute performance et économisez jusqu'à 800 euros par an.

Les chaudières gaz qui assurent la production d'eau chaude

Certaines chaudières à gaz sont en mesure d'assurer, en plus du chauffage central, la production d'eau chaude sanitaire du logement. Dans le cas contraire, c'est le cumulus électrique qui s'en charge. En optant pour une chaudière mixte, 4 modes de production d'eau chaude s'offrent à vous.

Production d'eau chaude instantanée

Il s'agit du système le plus simple et le moins coûteux. L'eau chaude sanitaire est produite à mesure qu'elle est utilisée. Plutôt adaptées aux petites surfaces, on reproche souvent aux chaudières gaz avec production d'eau chaude instantanée leur manque de débit et une température d'eau un peu faible.

Production d'eau chaude par micro-accumulation

Aussi appelée production d'eau chaude semi-instantanée, la micro-accumulation conserve en permanence dans le ballon, un faible volume d'eau chauffée, prêt à être utilisé. Adapté aux familles de taille moyenne, ce système permet de réaliser des économies d'énergie.

Production d'eau chaude par mini-accumulation

La micro-accumulation fonctionne sur le même principe, mais en stockant un volume d'eau légèrement plus grand. Son avantage principal est la possibilité du multi-usage (eau chaude dans la salle de bain et dans la cuisine en même temps).

Production d'eau chaude par accumulation

Les chaudières gaz avec production d'eau chaude par accumulation, sont les plus intéressantes dans les logements qui disposent deux salles de bain, ou pour les familles nombreuses. Grâce à un ballon d'accumulation de plusieurs dizaines de litres de contenance, elles assurent en permanence la distribution d'eau chaude à un débit stable et suffisant.

Le bon modèle de chaudière selon son encombrement

En termes de pose et de travaux d'installation, il existe deux types de chaudières à gaz : les chaudières murales et les chaudières au sol.

  • Les chaudières murales sont généralement moins puissantes et donc plutôt réservées aux petites surfaces à chauffer. Toutefois, elles s'installent plus facilement dans de petits espaces parce qu'elles prennent moins de place. Ces appareils affichent également souvent, un prix moins élevé.

  • Les chaudières au sol sont à l'inverse plus encombrantes - il arrive qu'elles occupent une pièce à elles seules - et plus chères à l'achat. En contrepartie, ces modèles sont plus puissants et plus adaptés dans une grande maison avec un circuit de chauffage important.

3 caractéristiques pour un emplacement adéquat

S'il est possible de faire installer sa chaudière au garage, dans la buanderie ou même au grenier, la pièce choisie doit respecter certaines contraintes d'utilisation et de sécurité.

  • Évacuation des fumées

Une évacuation des fumées efficace fait partie des critères de sécurité les plus importants. L'emplacement de votre chaudière doit être équipé d'une cheminée, d'un conduit d'évacuation à double voie ou d'une VMC.

  • Ventilation

Pour une bonne combustion du gaz, un fonctionnement optimal de la chaudière et pour évacuer efficacement l’air pollué, une ventilation suffisante et constante est nécessaire. Au sous-sol il peut s'agir d'une petite fenêtre, dans les autres pièces, d'une trappe d'aération.

  • Espace suffisant

Une chaudière, quelle que soit l'énergie utilisée, doit faire l'objet d'une révision annuelle par un technicien chauffagiste. Pour permettre ce travail et l'ouverture des capots, l'espace libre doit être suffisant tout autour de l'appareil et notamment au-dessus.

Économies d’énergie : installez une chaudière haute performance
Vous pouvez économisez jusqu’à 800€ chaque année
Jusqu'à 800€ / an

Fonctionnement de la chaudière à gaz

Au cœur du système de chauffage central se trouve la chaudière à gaz. À la manière d'une marmite, elle est l'appareil qui actionne l'ensemble du circuit et permet de réchauffer la maison. Pour fonctionner, la chaudière utilise différents composants, vérifiés chaque année par le chauffagiste.

  • Le brûleur mélange le combustible (gaz, fioul…) et l'air pour créer une combustion.
  • Le corps de chauffe élève la température du fluide caloporteur, souvent de l'eau.
  • Le système d'évacuation se compose d'une cheminée ou d'une ventouse (conduit à double voie).
  • La soupape de sécurité permet d'évacuer l'excédent de pression pour un fonctionnement en toute sécurité.
  • Le disconnecteur fait le lien entre le système de chauffage et le réseau d'eau potable. Il est équipé d'un clapet anti-retour pour éviter que l'eau de chauffage non potable ne s'infiltre.
  • La veilleuse d'allumage chauffe le thermocouple et enflamme le brûleur principal de la chaudière.

Les solutions ENGIE pour choisir et financer sa nouvelle chaudière

Pour vous aider à faire votre choix en fonction de votre budget, des caractéristiques de votre logement et de vos besoins, ENGIE a conçu un simulateur très simple, accessible en quelques clics.

Selon le modèle retenu, vous pouvez bénéficier d'une ou plusieurs aides pour financer l'achat d'une nouvelle chaudière : MaPrimeRénov', TVA à taux réduit, Éco-prêt à taux zéro, Prime Économies d’énergie, aide Habiter Mieux de l'Anah, primes régionales et locales…

Pour soutenir les travaux d'amélioration énergétique, ENGIE propose une Prime Économies d'Énergie dont vous pouvez estimer le montant grâce à notre simulateur.

Les Professionnels ENGIE

Les conseils d'un installateur peuvent aussi se révéler très utiles et vous aider à faire un choix définitif. Nous vous aidons à contacter un professionnel qualifié proche de votre domicile qui pourra vous conseiller et procéder à l’installation de votre nouvelle chaudière. Une fois votre chaudière installée, vous devrez la faire vérifier chaque année. Cet entretien annuel est une obligation légale qui vous assurera sécurité et jusqu’à 12% d’économie8 sur votre consommation d’énergie.

Le saviez-vous ?

Dans la majorité des cas, pour bénéficier des aides et subventions versées par l'État, les fournisseurs d'énergie ou encore les collectivités, les travaux d'installation de votre chaudière doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE(9).

Comparatif chaudière gaz : En bref

  1. Il existe différents types de chaudières à gaz : classique, basse température, à condensation, à éco-génération ou hybride (couplée à une pompe à chaleur).

  2. Certains modèles de chaudières gaz assurent également la production d'eau chaude sanitaire.

  3. En fonction de la place disponible dans le logement, il est possible de choisir une chaudière murale ou une chaudière à installer au sol.

  4. Les principaux éléments constitutifs d'une chaudière gaz sont : le brûleur, le corps de chauffe, le système d'évacuation, la soupape de sécurité, le disconnecteur et la veilleuse d'allumage.

Pourquoi remplacer votre ancienne chaudière ?

Entre les premières générations de chaudières gaz et les chaudières hybrides ou les modèles à condensation actuels, les rendements ont évolué. Remplacer son ancienne chaudière permet d'économiser sur sa consommation de gaz et de réduire le montant de ses factures énergétiques.

Quelle chaudière à gaz choisir pour faire des économies ?

Différents modèles de chaudières à gaz existent avec chacun leur puissance, leur niveau de consommation et leur rendement. En comparant les chiffres par rapport à ceux d'une chaudière fioul classique, les chaudières gaz à éco-génération et les chaudières gaz hybrides, sont les plus économes. Les économies se montent même à 60 % avec un éco-générateur.

Quelle chaudière installer pour profiter des aides de l'État

Si, comme les chaudières fioul, les chaudières à gaz classiques ne bénéficient d'aucune aide financière pour leur installation, la loi de transition énergétique(10) prévoit que les modèles plus économes en énergie puissent être subventionnés. C'est le cas des chaudières à haute et très haute performance : dans la plupart des cas, des chaudières gaz à condensation, mais aussi les modèles hybrides, à basse température et à éco-génération.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous