Économies d’énergie : installez une chaudière haute performance

Dossier ENGIE

Chaudière à granulés : choisir un équipement adapté à vos besoins

de lecture

Publié le , mis à jour le

Vous changez de chaudière, ou souhaitez équiper votre logement neuf d’un système de chauffage au bois ? Choisissez une chaudière à granulés, aussi appelés pellets ! 

La chaudière à granulés est un excellent système de chauffage qui peut être installé dans le cadre d’une rénovation et d’une construction neuve. C’est un équipement performant à la fois économique et écologique, car il utilise une énergie renouvelable et peu coûteuse : le bois. Comment fonctionne une chaudière à granulés ? Quels sont les avantages de ce chauffage au bois ? Combien coûte une chaudière à pellets ? Existe-t-il des aides financières, et comment en bénéficier ? ENGIE vous guide dans le choix, l’installation et l’entretien de votre nouvelle chaudière à granulés.

Comment fonctionne une chaudière à granulés ?

Comme une chaudière classique, la chaudière à granulés sert à alimenter le système de chauffage de votre appartement ou de votre maison, pour garder une température agréable à l’intérieur en toute saison. En pratique, les granulés, ou pellets, sont des petits cylindres de bois mesurant quelques millimètres qui sont stockés dans une pièce à part, ou dans un silo. Ils sont ensuite acheminés automatiquement ou manuellement dans la chaudière. Celle-ci brûle les granulés, et la chaleur dégagée par cette combustion va chauffer de l’eau qui sera envoyée dans la tuyauterie jusqu’au chauffage. Un cendrier situé en bas de la chaudière recueille enfin les cendres.

La chaudière à granulés peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire pour votre évier, votre douche ou encore votre baignoire, en la reliant à un ballon d’eau chaude 300 L par exemple. Une chaudière alimentée par des granulés et pellets vous permet donc de chauffer votre logement, et d’avoir de l’eau chaude dans votre cuisine et votre salle de bain.

Fonctionnement d'une chaudière à granulés de bois

Pourquoi s’équiper d’une chaudière à pellets ?

Il existe différents types de chaudières comme la chaudière à gaz, la chaudière à fioul ou encore la chaudière électrique. Choisir une chaudière à pellets ou à granulés fait bénéficier d’un équipement reconnu pour sa performance énergétique, qui permet de faire des économies, tout en limitant son impact sur l’environnement.

Les principaux avantages d'une chaudière à granulés

Un rendement global important

Avec un rendement supérieur à 85 % pour une chaudière à granulés classique, et atteignant même les 90 % pour une chaudière à accumulation1, ce type de chaudière est très performant et efficace.

Une énergie peu coûteuse

Le prix des granulés de bois reste très raisonnable, surtout si vous optez pour l’achat de sacs en gros, ou pour une livraison annuelle importante que vous stockez dans un silo.

Un combustible écologique

Une partie des granulés et pellets sont faits à partir des déchets de bois des scieries et de l’élagage.

Une utilisation quotidienne

Une fois installée et réglée, la chaudière à granulés est facile à alimenter et à faire fonctionner.

Économies d’énergie : installez une chaudière haute performance
Vous pouvez économisez jusqu’à 800€ chaque année
Jusqu'à 800€ / an

Les différents modèles de chaudières à granulés

Il existe plusieurs types de technologie pour la chaudière à pellets. Selon le modèle choisi, l’utilisation de votre chaudière à granulés comme son efficacité énergétique seront différentes.

1. La chaudière à pellets vis sans fin

Ce type de chaudière à granulés est relié à l’électricité pour faire tourner un tube incliné qui alimente la chaudière en bois. Il s’agit d’un système simple et direct, mais il faut pour cela que les pellets soient stockés juste à côté de la chaudière.

2. La chaudière pellets à aspiration

Ce type d’équipement est directement relié à un silo dans lequel il aspire les granulés en bois pour les envoyer dans le brûleur de la chaudière. Il s’agit d’une installation plus complexe mais qui permet d’installer le silo dans lequel sont stockés les pellets à plusieurs mètres de la chaudière.

3. La chaudière à granulés à condensation

Les chaudières à condensation récupèrent les calories des fumées produites par la chaudière pour un meilleur rendement thermique. Plus efficace, ce type de chaudière permet de faire encore plus d’économies d’énergie, ce qui rend ce modèle de plus en plus populaire.

Quelle puissance choisir ?

La puissance d’une chaudière se chiffre en kilowatts (kW). En général, on retrouve sur le marché des chaudières à granulés dont la puissance varie entre 10 kW et 30 kW. Pour choisir la puissance de votre chaudière à pellets, vous devez prendre en compte plusieurs critères comme :

  • la surface à chauffer : plus la surface de votre habitation est importante, plus votre chaudière devra être puissante pour produire une chaleur suffisante ;
  • l’isolation thermique de votre logement : si votre appartement ou votre maison est mal isolé, il faudra que le chauffage soit plus puissant pour atteindre et maintenir une température de confort suffisante ;
  • les besoins des habitants : la température de confort et les besoins en chauffage varient selon les personnes, il est donc essentiel de prendre en compte chaque personne vivant dans le logement ;
  • la production d’eau chaude sanitaire : si vous choisissez de chauffer l’eau qui sera envoyée dans les robinets de votre cuisine et de votre salle de bain avec votre chaudière à granulés, en y connectant un ballon d’eau chaude 300 L par exemple, il faudra un équipement plus puissant qui gérera à la fois votre chauffage et votre eau chaude sanitaire.
Le thermostat, pour une chaudière plus efficace

Installer un thermostat programmable sur votre chaudière est indispensable pour faire des économies d’énergie, comme pour un meilleur confort au quotidien. Ce petit appareil vous aide en effet à définir une température de consigne en dessous de laquelle la chaudière devra s’allumer pour alimenter les chauffages en eau chaude.

Les modèles de thermostats les plus récents vous permettent de choisir des températures à atteindre selon les jours de la semaine, ou certaines plages horaires, pour ne pas chauffer les pièces pour ne pas chauffer les pièces inoccupées.</p>

Les thermostats connectés donnent même l’opportunité de contrôler la température de votre logement à distance, depuis votre smartphone par exemple ! S'équiper de ce régulateur de chaleur permet d'économiser 150€ dès son achat, grâce à la prime "Coup de Pouce Thermostat avec régulation performante".

Le silo de stockage : un élément clé de la chaudière à granulés

Le silo de stockage désigne un espace où sont entreposés les granulés de bois avant d’être brûlés par la chaudière pour alimenter votre chauffage et/ou circuit d’eau chaude sanitaire. L’acheminement des granulés depuis le silo jusqu’au foyer de votre chaudière peut se faire de différentes manières (vis sans fin ou aspiration).

On distingue différents types de silo de stockage pour les chaudières à granulés, selon le matériau de conditionnement des pellets ou leur emplacement :

  • le silo de stockage maçonné : une pièce exclusivement consacrée au stockage des granulés,
  • le silo de stockage enterré : une cuve étanche enterrée qui contient les granulés de bois 
  • le silo de stockage en cuve plastique,
  • le silo de stockage textile.

Il est enfin tout à fait possible de faire fabriquer un silo de stockage sur-mesure en fonction de la place que vous avez dans votre maison. Il faut néanmoins respecter certaines précautions d’installation (choix de la pièce, degré d’étanchéité, sol, évacuation, trappe, raccords…) pour un rendement optimal et des questions de sécurité. C’est pourquoi il est indispensable de confier vos travaux à un professionnel.

Le silo de stockage maçonné

Il s’agit d’une pièce (un espace fermé et maçonné) exclusivement dédié au stockage des granulés. Il faut donc avoir suffisamment d’espace pour pouvoir l’installer. Ce silo en dur fournit une grande capacité de stockage, mais il demande de la place. La pièce de réserve est généralement située à proximité de la chaudière (voire même dans le local de chaufferie) ; les granulés sont acheminés vers le foyer grâce à un conduit, soit par système d’aspiration ou de vis sans fin.

Pour des raisons de sécurité, le silo maçonné ne doit comporter aucune prise, circuit ou équipement électrique susceptibles de créer un départ de feu. Il doit être aussi parfaitement étanche à l’humidité et à l’air. D’autres contraintes techniques s’imposent également : installation d’un coupe-feu, plafond lisse, niveau de résistance du sol et des parois, hauteur sous plafond, etc. C’est pour cela qu’il est recommandé de confier la construction d’un silo maçonné à un artisan. Le silo maçonné est souvent plébiscité par les professionnels comme la meilleure solution de stockage, à condition qu’il soit construit dans les règles de l’art !

Le silo de stockage enterré

Ce type de silo n’est autre qu’une cuve étanche enterrée dans laquelle sont stockés les granulés de bois. Ce silo en dur est installé à proximité de la chaudière. Les pellets sont acheminés via un système de transfert par aspiration (aussi appelé transfert pneumatique). Il peut être en béton, mais également en plastique. Du fait de son installation plus complexe et des contraintes techniques liées à son ensevelissement (exemple : les parois doivent supporter la pression de la terre), le silo de stockage enterré coûte le plus cher.

Le silo de stockage en cuve plastique ou le silo de stockage textile

Ces silos de stockage sont très simples à installer. Ce type de silo de stockage (cuve plastique et textile) est généralement installé dans la même pièce que la chaudière (si la surface le permet), ou dans une pièce à proximité. Il n’y a pas de travaux à prévoir si vous installez ce type de silo dans la même pièce que votre chaudière. Côté fonctionnement, les granulés sont transférés via un système d’aspiration vers la chaudière.

Le plastique et le textile sont des matériaux qui offrent une excellente étanchéité à la poussière. Certains modèles sont adaptés à l’extérieur et sont traités pour résister à la météo parfois peu clémente et aux rayons UV. Généralement sur pieds ou surélevés, ils gardent vos pellets à l’abri de l’eau en cas d’inondation.

Autre avantage : de nombreux modèles sont disponibles, à tous les prix et en de multiples capacités de stockage. Attention aux silos textiles premier prix qui possèdent souvent une bâche de moins bonne qualité et qui résiste donc moins bien à la pression exercée par les granulés.

Un silo de stockage personnalisé pour votre maison

Il est tout à fait possible de faire fabriquer un silo de stockage sur-mesure en fonction de la place que vous avez dans votre maison et de vos besoins en chauffage. Il faut respecter certaines précautions d’installation (choix de la pièce, degré d’étanchéité, sol, évacuation, trappe, raccords…) pour un rendement optimal et des questions de sécurité. C’est pourquoi il est indispensable de confier vos travaux à un professionnel.

Conseils pour choisir le silo de stockage pour votre chaudière à granulés

Le type de silo de stockage doit être choisi selon la configuration de votre maison, vos besoins en chauffage et la puissance de votre chaudière à granulés. Le dimensionnement du silo de stockage est calculé selon la surface à chauffer de votre maison, ainsi que son isolation. Son volume doit être suffisant pour couvrir votre besoin annuel en chauffage.

Les capacités de stockage varient selon les modèles de silos. Si un silo maçonné est recommandé pour chauffer une grande maison en raison de son importante capacité de stockage, un silo textile peut convenir à de plus petites habitations.

L’entretien de la chaudière

Il est obligatoire de faire réaliser un entretien annuel de sa chaudière à granulés par un professionnel qualifié. À cette occasion, celui-ci va procéder au nettoyage, au ramonage et au contrôle de vos équipements. Il vous remettra ensuite une attestation à conserver, notamment pour votre assurance. Vous devez également vider régulièrement le bac à cendres, et vérifier le silo tout au long de l’année.

Vous cherchez une nouvelle installation de chauffage ?

Les prix des chaudières à pellets

Le prix d’achat d’une chaudière à granulés de bois se situe entre 3 500 € et 12 000 €2. Ce coût varie selon la technologie de la chaudière, sa puissance, sa taille, ou encore sa compatibilité avec les équipements déjà en place dans votre logement comme le plancher chauffant.

Prix d'installation

Il faut également prendre en compte le coût d’installation par un professionnel chauffagiste. Le tarif de la main-d’œuvre varie entre 1 000 € et 3 000 €2 pour l’installation d’une chaudière à pellets, selon l’artisan. Il faut compter plusieurs centaines d’euros en plus pour installer un silo qui contiendra les granulés de bois.

Quelles aides financières pour l’achat d'une chaudière à granulés ?

L’État français et les fournisseurs d’énergie proposent plusieurs aides financières pour certains travaux de rénovation énergétique, comme l’achat et l’installation d’un nouvel équipement de chauffage plus performant et moins polluant. Vous pouvez par exemple bénéficier des subventions suivantes :

  • MaPrimeRénov’ qui remplace et réunit l’ancien CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) avec l’aide « Habiter mieux agilité » de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH),
  • Eco-PTZ, un prêt à taux zéro qui vous aide à financer l’achat et l’installation d’une chaudière à pellets,
  • Les certificats d’Économie d’Énergie (CEE) des fournisseurs d’énergie, de type prime Coup de pouce chauffage,
  • Les autres subventions de l’ANAH, qui permettent aux foyers modestes d’acheter des équipements moins énergivores et polluants,
  • Les aides des collectivités locales,
  • La TVA à 5,5 %,
  • Le chèque énergie.

Ces subventions sont accessibles sous certaines conditions (revenus, type et critères de performance des équipements, et qualification RGE du professionnel en charge des travaux). Le montant de ces aides varie en fonction des ressources de votre foyer et de votre lieu d’habitation. Bonne nouvelle : certaines sont cumulables entre elles.

Pour plus d’informations, l’État a mis en place France Rénov’ (anciennement FAIRE), un service public gratuit qui vous accompagne dans vos démarches et travaux de rénovation énergétique.

Certifications d’installateurs de chaudières à pellets

Pour bénéficier des aides financières, la mise en place de votre chaudière à granulés doit être faite par un installateur de chaudière à pellets professionnel, certifié reconnu garant de l'environnement (RGE). Ce label officiel vous assure de faire appel à un artisan expert en efficacité énergétique, et qui se forme régulièrement aux dernières technologies.

Choisir une chaudière à pellets : en bref

La chaudière à granulés permet de faire de réelles économies d’énergie tout en optant pour un équipement avec un faible impact environnemental, car elle a de nombreux atouts :

  1. Une chaudière à pellet est un équipement au bois qui peut être utilisé pour le chauffage central et l’eau chaude sanitaire (ECS)

  2. Les avantages de la chaudière à granulés sont nombreux : confort, rendement, performances, combustible écologique, économies d’énergie, utilisation et entretien facile.

  3. Il faut prévoir de l’espace à la fois pour stocker les granulés de bois et pour installer le réservoir (ou silo). Il existe plusieurs types de silo de stockage à choisir selon vos besoins, la configuration de votre habitation et la puissance de votre chaudière.

  4. Pour profiter des aides de l’État et des fournisseurs d’énergie, faites toujours appel à un professionnel RGE.

  5. Les granulés de bois se trouvent facilement dans le commerce (supermarché, magasin de bricolage…).

  6. Demandez toujours plusieurs devis avant de signer pour être sûr de payer l’installation de votre nouvelle chaudière à granulés au prix le plus juste. Préférez un installateur local, et qui propose un contrat d’entretien annuel pour un meilleur suivi.

  7. L’entretien d’une chaudière à granulés est obligatoire. À l’issue de chaque maintenance, le professionnel doit vous remettre une attestation à conserver précieusement, ou selon les cas à transmettre à votre assurance et/ou propriétaire.

Comment fonctionne une chaudière à granulés ?

La chaudière à granulés repose sur la combustion de granulés de bois, qui chauffe l’eau circulant dans un circuit de canalisations. L’eau chaude est ensuite acheminée jusqu’à un ballon où elle est stockée, ou injectée directement dans les radiateurs du domicile (chauffage central ou plancher chauffant).

Ce type de chaudière doit être approvisionné régulièrement en granulés tandis que les cendres générées devront être vidées une à plusieurs fois par mois.

Quels sont les avantages d’une chaudière à granulés ?

Économique et plus écologique que la chaudière à fioul, la chaudière à granulés dispose d’un rendement meilleur que celui des chaudières à buches. Si votre logement n’est pas raccordé au gaz de ville ou que les autres types de chauffage ne vous conviennent pas, la chaudière à granulés est peut-être la solution pratique qu’il vous faut ! 

Quelles sont les aides disponibles pour une chaudière à granulés ?

Plusieurs aides sont proposées aux ménages qui veulent s’équiper d’une chaudière à granulés par l’État et les fournisseurs d’énergie comme MaPrimeRénov’ (qui peut atteindre 10 000 € pour les foyers aux revenus les plus modestes), les dispositifs CEE proposés par les fournisseurs d’énergie, les autres aides Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH, l’éco-prêt à taux zéro ou encore la TVA à 5,5 % (liste des travaux mentionnés à l’article 18 bis de l’annexe IV au CGI.). Certaines aides sont cumulables entre elles.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous