Changez de chaudière avec ENGIE
Chauffage au gaz naturel

Procéder à l’entretien d’une chaudière fioul

Mis à jour le

Entretien de chaudière fioul | ENGIE

L’entretien annuel de votre chaudière au fioul est obligatoire. Pour cela, un professionnel qualifié doit venir contrôler votre équipement chez vous. En quoi consiste cet entretien ? Quand le réaliser ? Comment anticiper certaines pannes ?

ENGIE vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur l’entretien de votre chaudière au fioul.

Pourquoi procéder à l’entretien de votre chaudière au fioul ?

Depuis 2009, il est obligatoire de faire réviser chaque année sa chaudière par un plombier-chauffagiste agréé en France. Cet entretien est important pour plusieurs raisons :

  • il allonge la durée de vie de votre équipement ;
  • il permet à votre chaudière d’être plus performante, et ainsi faire des économies d’énergie ;
  • il prévient et évite les pannes et les accidents ;
  • il permet de contrôler les émissions polluantes, comme le monoxyde de carbone, et de les limiter.

Cette révision est l’occasion de contrôler tous les éléments de votre équipement, de remplacer ou de réparer les pièces défectueuses, et de nettoyer toutes les saletés accumulées comme la suie produite par la combustion du fioul.

i Un entretien indispensable pour l’assurance

Le professionnel certifié réalisant l’entretien de votre chaudière au fioul vous enverra une attestation d’entretien 15 jours après sa venue. Cette attestation est obligatoire pour être couvert par votre assurance en cas d’accident. Sans ce justificatif, l’assurance a le droit de refuser de couvrir les sinistres. Vous devez le conserver pendant au moins deux ans.

Quand faire l’entretien de sa chaudière au fioul ?

L’idéal est de solliciter un professionnel pour réaliser la révision de sa chaudière au fioul au printemps ou en été. L’objectif est de pouvoir faire cet entretien avant l’automne, qui est généralement la saison à laquelle la chaudière redémarre. Vous devez en effet vous assurer que votre équipement fonctionne correctement avant l’hiver, pour éviter une panne, mais aussi éviter tout accident.

Il est bien sûr possible de faire cet entretien entre novembre et avril, mais il faut noter que les chauffagistes agréés sont moins disponibles, car ils sont souvent en déplacement pour résoudre des pannes urgentes.

matériel indispensable

Un professionnel agréé a à sa disposition plusieurs outils nécessaires à la révision et au nettoyage de votre chaudière à fioul. En plus d’une caisse à outils standard qui lui permet de démonter les différents éléments, il vient également à votre domicile avec :

  • un aspirateur professionnel ;
  • des hérissons de ramonage ;
  • des brosses de nettoyage de types et de tailles différents ;
  • des chiffons ;
  • un appareil analyseur de combustion et de fumées ;
  • une lampe adaptée pour éclairer la chaufferie ;
  • un masque avec filtration active pour la suie.

Les 9 étapes de révision de votre chaudière

Nettoyage du corps de chauffe et du foyer de la chaudière au fioul

Dans un premier temps, le professionnel retire le brûleur, puis démonte la trappe en acier et la plaque d’isolation, afin de pouvoir ouvrir la porte en fonte qui donne accès à l’intérieur de la chaudière. L’objectif est de nettoyer tout l’intérieur de la chaudière au fioul. Les combustions qui ont lieu tout au long de l’année laissent en effet des résidus comme de la suie et des gravats. Il faut donc les retirer à l’aide d’un hérisson de ramonage, d’une brosse métallique et d’un aspirateur professionnel. Le plombier-chauffagiste va également en profiter pour nettoyer les différents éléments qu’il a retirés, comme la trappe ou la plaque d’isolation.

Vérification et nettoyage du brûleur

Le brûleur est une pièce centrale, car c’est lui qui permet la combustion du fioul au sein de la chaudière. L’artisan doit donc bien dépoussiérer et nettoyer cet élément. Il en profite également pour vérifier son état général, s’assurer qu’il n’y a pas de fuite, et que la pompe à fioul comme les électrodes sont toujours en état de marche.

Inspection du gicleur à fioul

Le gicleur permet d’envoyer le fioul dans la chaudière. Il s’agit d’une pièce importante, mais qui est soumise à l’usure, surtout si le fioul n’est pas de bonne qualité. L’entretien est donc l’occasion de vérifier son bon fonctionnement, et de le changer si c’est nécessaire.

Réglage de l’accroche-flamme

Cette pièce a pour mission de contrôler la quantité de fioul et d’air qui arrivent dans la chaudière, afin de garder la flamme qui chauffera la chaudière. La révision annuelle est non seulement l’occasion de bien nettoyer l’accroche-flamme, mais aussi de refaire son réglage sur le gicleur, car sa position dépend du modèle du gicleur.

Nettoyage des filtres

Une chaudière à fioul peut être équipée de deux types de filtres : les filtres à fioul du brûleur, et les préfiltres à fioul, qui sont eux facultatifs. Ils doivent tous deux être démontés et nettoyés lors de l’entretien.

Ramonage des conduits d’évacuation

Les conduits d’évacuation emmènent la fumée produite par la combustion du fioul vers l’extérieur de la maison. Le professionnel va vérifier que les conduits sont en bon état, et enlever toute la suie accumulée pendant l’année, avec des hérissons de ramonage. Attention, cette étape n’est pas toujours comprise dans le contrat d’entretien.

Observation du démarrage de la chaudière

Une fois tous les éléments bien nettoyés puis remis en place, l’expert va redémarrer votre chaudière au fioul. C’est l’occasion pour lui d’observer et d’écouter son fonctionnement, les bruits et les vibrations, pour s’assurer qu’il ne serait pas passé à côté d’un dysfonctionnement ou d’un problème.

Analyse des fumées

La dernière étape de l’entretien consiste à analyser les fumées et mesurer leur teneur en dioxyde de carbone (CO2) et monoxyde de carbone (CO). Un analyseur de fumées et de combustion est nécessaire pour réaliser ces mesures. Si les taux ne conviennent pas, le professionnel pourra régler le brûleur pour un bon fonctionnement de la chaudière, mais aussi pour assurer de meilleures conditions de sécurité.

Conseils et recommandations

Le professionnel doit enfin prendre un temps pour vous donner des conseils vous permettant d’améliorer la performance énergétique de votre chaudière à fioul. Il peut également vous expliquer les bons gestes à adopter pour réduire votre consommation et ainsi faire des économies. Ce moment est l’occasion pour vous de l’interroger sur le fonctionnement de votre chaudière, et de profiter de son expertise.

i Bon à savoir

L’entretien d’une chaudière à fioul par un professionnel dure en général 1h30. Ce temps peut être plus ou moins long, selon l’état de saleté de votre chaudière et l’usure des pièces.

Changer de chaudière avec ENGIE
d'économies d'énergie
Jusqu'à 800€ / an

Les problèmes courants

Les problèmes les plus courants rencontrés au cours de la révision d’une chaudière à fioul sont :

  • un encrassement important au niveau de l’arrivée d’air, qui sera résolu lors du nettoyage ;
  • un dysfonctionnement au niveau du brûleur, le professionnel changera alors la pièce ;
  • des fuites d’eau, qui peuvent être causées par une pression trop importante ou une pièce défectueuse.

Les bonnes pratiques à adopter pour faciliter l’entretien

Même si vous faites réviser votre chaudière à fioul chaque année, vous pouvez adopter quelques habitudes qui permettront à votre chaudière de rester en bon état plus longtemps.

Dans un premier temps, vous pouvez régulièrement contrôler la pression en consultant les données affichées sur la façade votre chaudière. Si elle est trop basse, vous pouvez prendre l’initiative de remplir vous-même le circuit d’eau, en ouvrant le robinet qui se trouve sous la chaudière pour rétablir la pression, ou alors contacter un chauffagiste.

Il est aussi nécessaire de réaliser la purge de votre chaudière et de vos radiateurs au moins une fois par an, de préférence avant la période pendant laquelle commence la saison de chauffe.

Enfin, si votre chaudière au fioul est située dans votre résidence secondaire, n’oubliez pas de la mettre hors gel.

Le prix de l’entretien d’une chaudière à fioul

L’entretien de votre chaudière peut être facturé à l’heure ou au forfait. Selon les tarifs observés sur les sites des professionnels, le prix moyen de l’entretien de la révision annuelle se situe entre 100 € et 200 €1. Les tarifs de la révision d’une chaudière peuvent varier selon plusieurs critères :

  • votre région ;
  • l’ancienneté de votre chaudière ;
  • la difficulté d’accès ;
  • les frais de déplacement du professionnel.

CONTRAT D'ENTRETIEN

Pour plus de tranquillité d’esprit, vous pouvez aussi choisir d’établir un contrat d’entretien avec un professionnel agréé. Les artisans et entreprises proposent deux types de contrats d’entretien : le contrat simplifié et le contrat complet. Alors que le contrat simplifié comprend toutes les vérifications obligatoires, le contrat complet va plus loin, et comprend d’autres services comme le ramonage du conduit d’évacuation ou certains dépannages.

i À noter

Dans le cas d’un logement en location, c’est bien au locataire, et non au propriétaire, de s’occuper de l’entretien de la chaudière, et de prendre en charge le coût lié à la révision et au nettoyage annuels.

L'entretien d'une chaudière fioule : en bref

Entretenir régulièrement votre chaudière au fioul est indispensable pour des raisons de sécurité, mais aussi pour une meilleure performance de votre équipement.

Les points essentiels pour bien organiser la révision de votre chaudière :

  • l’entretien annuel est obligatoire
  • il doit être fait par un professionnel agréé
  • la période idéale est au printemps ou en été
  • la révision et le nettoyage durent environ 1h30

Ces articles peuvent aussi vous intéresser