Tous nos conseils sur le gaz naturel

Est-il possible d’installer un compteur gaz à côté d’un compteur électricité ?

Publié le

Tags de l'article

Vous êtes en train de construire votre maison et vous vous posez des questions concernant le raccordement au gaz et l’installation de vos compteurs d’électricité et de gaz ? ENGIE vous explique comment se passe le raccordement au gaz ainsi que les normes de sécurité qui régissent l’installation du compteur gaz.

Quelles sont les normes à respecter au moment d’installer un compteur de gaz ?

L’installation du compteur de gaz est effectuée par un technicien GRDF qui doit respecter plusieurs normes de sécurité. Si votre logement n’est pas encore raccordé au gaz, un technicien GRDF va installer le compteur gaz avant la mise en place du réseau de distribution de gaz. Le compteur doit être situé en limite de propriété, au plus près de l’adresse postale du logement et doit être posé entre 0,40 m et 1,40 cm au-dessus du sol*. Pour une question de sécurité, l’organe de coupure générale doit être facile d’accès. Le compteur de gaz peut tout à fait être encastré dans la façade de votre logement, mais doit se trouver à plus de 0,20 cm de toute ouverture ou bouche d’aération. Pour être maintenu, le coffret gaz doit être fixé sur son socle par quatre boulons. Le socle doit, quant à lui, être fixé en terre par quatre pieds qui sont également bloqués dans du béton sur environ 15 cm*. Bien que le compteur gaz soit souvent installé à l’extérieur du logement, il peut se trouver à l’intérieur dans un local technique situé généralement sur le palier.

Duo Ajust : prix fixe, révisable à la baisse

Bénéficiez d'un prix du kWh fixe ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Quelle distance minimale entre un compteur gaz et un compteur électrique ?

Si vous souhaitez installer un compteur gaz à l’intérieur de votre logement, sachez qu’il peut tout à fait cohabiter avec un compteur électrique. Pour cela, il est primordial d’étudier en amont le schéma électrique de votre logement. Par sécurité, les deux dispositifs doivent être installés à une distance minimale de 10 cm. Les normes de sécurité en vigueur prévoient également que la distance entre les canalisations de gaz et d’électricité soit de 3 cm et de 1 cm en cas de croisement. Notez que le compteur gaz doit être installé dans une pièce ventilée et qu’il est interdit de l’installer sous un évier ou dans une salle de bains. Un technicien doit pouvoir y avoir accéder à tout moment, en présence ou nom du propriétaire du logement.

Qui se charge de l’installation du compteur gaz ?

Pour installer un compteur gaz il faut faire appel à GRDF. Si votre logement n’est pas encore raccordé, vous devez demander le raccordement à GRDF en fournissant :

  • l’adresse exacte et les caractéristiques de votre logement,
  • le plan de masse si le réseau ne passe pas à proximité de votre habitation,
  • la puissance de gaz souhaitée
  • ainsi que vos coordonnées téléphoniques.

Avant la fin de vos travaux de raccordement au gaz, vous devez souscrire un contrat gaz auprès du fournisseur de votre choix. Pour profiter à la fois d’une offre d’électricité et de gaz à prix fixe, sans engagement et ajustable à la baisse pendant 3 ans, découvrez Duo Ajust** d’ENGIE. Une fois le raccordement gaz effectué et le compteur installé, un installateur peut se charger de mettre en place l’installation intérieure des équipements de votre maison. Une fois cette installation terminée, vous recevrez une attestation de conformité de votre installation gaz, ce qui vous permettra de contacter votre fournisseur pour réaliser l’ouverture du compteur gaz de votre logement. Découvrez-en plus sur le prix du gaz naturel et profitez de nos astuces pour optimiser votre consommation de gaz.

* https://www.grdf.fr/documents/10184/1291504/GRDO16_BonnesPratiques.pdf/

** Duo Ajust : abonnement ajustable en cas de baisse du Tarif Réglementé d’électricité et/ou de gaz naturel aux deux premières dates anniversaire de l’offre. Cette baisse s’applique sur les 2 dernières années de l’offre et pourra représenter sur cette période une baisse maximum de 7 % du prix par kWh HTT à la date de souscription. En ce qui concerne votre abonnement HTT, son prix est indexé sur la part fixe des tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité et de gaz naturel qui évoluent une fois par an à la hausse ou à la baisse. Offre de marché : en souscrivant à une offre à prix de marché, vous pourrez revenir à tout moment et sans frais au tarif réglementé d'électricité et/ou gaz naturel si vous consommez moins de 30 000kWh/an en gaz naturel, pour votre lieu de consommation, si vous en faites la demande (si vous consommez plus de 30 000 kWh/an en gaz naturel, vous ne pourrez plus revenir au tarif réglementé en gaz naturel). Prix hors évolution des impôts, taxes et contributions, de toute nature.

 

Ces articles peuvent vous intéresser