L'électricité

L'énergie secondaire

Mis à jour le

L'énergie secondaire

Énergie primaire, énergie secondaire… Le monde merveilleux de l’énergie est loin d’être aussi simple qu’il paraît. Pourtant, il n’y a rien de plus facile que d’allumer un interrupteur, n’est-ce pas ? Mais alors comment ce miracle quotidien se produit-il ?

Énergie primaire vs énergie secondaire, quelles différences ?

Qu’est-ce qui peut bien différencier le pétrole brut de l’électricité ? Il s’agit bien là de deux sources d’énergie particulièrement employées par l’homme mais elles se distinguent bel et bien par leur nature propre. Le pétrole non raffiné fait en effet partie des énergies primaires tout comme le gaz naturel ou les rayonnements solaires. Leur point commun ? Elles sont naturellement disponibles à l’état brut dans l’environnement. L’électricité, elle, est une énergie secondaire car elle nécessite la transformation d’une énergie primaire pour exister. Pour que votre radiateur électrique vous chauffe pendant tout l’hiver, la source d’énergie qui le fait fonctionner doit être produite à partir d'une autre source que peut être l’éolien, le nucléaire ou encore l’hydraulique.

 

Comparez nos offres d'électricité vertes* et gaz naturel
Un seul contrat pour vos deux énergies, n'attendez plus pour souscrire à une offre duale !
Quelles sont les principales énergies primaires ?

Ces sources d’énergie « brutes » peuvent être classifiées en deux grandes catégories :
  • les énergies de stock : elles comprennent les ressources fossiles comme le pétrole, le charbon et le gaz ainsi que les ressources fissiles à l’image du plutonium et de l’uranium ;
  • les énergies de flux : ce sont les ressources dites « renouvelables » comme la force du vent, le rayonnement solaire, la force des cours d’eau ou la chaleur du sol.

Comment transforme-t-on une énergie primaire en énergie secondaire ?

Les énergies primaires ne sont pas des sources « prêtes à l’emploi », c’est-à-dire qu’elles ne sont absolument pas exploitables à l’état brut. Votre voiture, par exemple, ne pourrait pas rouler avec du pétrole tout juste extrait. Les énergies primaires doivent donc faire l’objet d’une transformation pour rendre pleinement utilisable leur potentiel énergétique. Pour cela, les processus de conversion vont différer en fonction de l’énergie primaire elle-même mais également de l’énergie secondaire visée. Pour la petite histoire, c’est l’électricité qui nécessite le plus de transformations pour être produite ! Si les énergies secondaires fossiles comme le pétrole ou le charbon sont les plus fréquentes, elles sont progressivement rattrapées par les énergies secondaires « renouvelables » comme l’énergie éolienne, le photovoltaïque, la biomasse ou encore la géothermie.

 

Quels sont les avantages des énergies renouvelables ?

L’un des principaux arguments en faveur de l’exploitation des énergies secondaires renouvelables, c’est leur faible production de déchets. Contrairement aux énergies fossiles, les énergies vertes impactent beaucoup moins l’environnement. Ce sont également des énergies non raréfiables. Le soleil, le vent, la chaleur des sous-sols sont, en effet, des ressources inépuisables contrairement aux gisements de gaz et de pétrole qui, eux, ne se renouvellent pas. C’est en cela que les énergies renouvelables sont considérées comme des énergies d’avenir.

Dites « J’agis avec ENGIE » !*

«ENGIE vous aide à agir pour améliorer votre quotidien et pour limiter votre impact sur l’environnement. Retrouvez sur notre site de nouveaux conseils et des éco-gestes» 

J'agis avec ENGIE