Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Qu’est-ce que la conductivité thermique des matériaux ?

Publié le

Tags de l'article

Travaux d’isolation : comprendre la différence entre conduction et conductivité thermique et comment mesurer celle-ci.

Privilégiez les matériaux peu conductifs pour une meilleure isolation.

La prime économies d'énergie

Bénéficiez d'une prime pour vos travaux d'économies d'énergie et ce, sans conditions ressources !

La conductivité thermique d’un matériau désigne son pouvoir à laisser passer la chaleur ou, au contraire, à l’isoler. Plus la conductivité est élevée, plus le matériau laisse passer la chaleur. A l’inverse, plus la conductivité est faible, plus le matériau est isolant. Pierre, béton, verre, bois : cette variable est propre à chaque matériau.

Quelle est la différence entre conduction et conductivité thermique ?

Lorsqu’il y a une différence de température entre deux régions d’un même milieu, par exemple entre les deux faces d’un même mur, un transfert de chaleur s’effectue, de la partie la plus chaude vers la plus froide. Cette transmission d’énergie est appelée conduction thermique. Elle s’effectue avec plus ou moins de facilité en fonction de la nature du matériau.

La conductivité thermique, notée λ (lambda) exprimée en W/m.K, est ce qui va permettre de mesurer la quantité d’énergie, de chaleur qui se propage par conduction :

en une seconde,

sur une surface d’1m² d’un mur mesurant 1m d’épaisseur,

pour une différence de température d’1°C entre les deux faces du matériau.

La conductivité thermique ou λ est une caractéristique constante, intrinsèque et propre à chaque matériau. Ce coefficient peut varier en fonction de la température et du degré d’humidité. 

Plus le λ est élevé, plus le matériau est conducteur de chaleur et plus il est faible, plus il est isolant. Les matériaux isolants ont généralement des λ compris entre 0,025 et 0,050 W/m.K

Comment mesurer la conductivité thermique ?

La conductivité thermique des matériaux se mesure en laboratoire : elle est généralement fournie par les fabricants qui sont tenus de l’indiquer sur leurs produits.

Ces valeurs peuvent être certifiées sur la base d’agréments délivrés par l’ACERMI (Association pour la Certification des matériaux isolants).

En savoir plus sur les travaux d'isolation

Conductivité, résistance thermique et isolation

Afin de construire un logement frais en été et chaud en hiver, privilégiez les matériaux peu conductifs,tels que les isolants à base de fibres végétales, de laines minérales ou de Polyuréthane. Les matériaux comme le bois ou le plâtre possèdent également une faible conductivité. Parmi les matériaux très conductifs (qui sont donc de mauvais isolants), on trouve les métaux comme le cuivre, l’aluminium ou le fer.

En définissant la conductivité, il est ensuite possible de déterminer la résistance thermique R d’un matériau, c’est-à-dire sa capacité à ralentir le transfert de chaleur réalisé par conduction. Elle dépend de deux paramètres : la conductivité (λ) et l’épaisseur d’un matériau. Plus la résistance thermique est élevée, plus le matériau est isolant.

Ainsi pour une même épaisseur, la résistance thermique des matériaux va être différente, en fonction de leur conductivité. Par exemple, pour obtenir une résistance thermique de 6 m².K/W (valeur minimale pour obtenir le crédit d’impôt lors de l’isolation de ses combles perdus, il faut 12 à 15 cm de polyuréthane ou 16 à 21 cm de laine de verre(1). La valeur de la résistance thermique exigée pour l’obtention du crédit d’impôt pour les travaux d’isolation des murs est de 3,7 m².K/W et de 3 m².K/Wpour le plancher.

Trouvez un professionnel

Aides et financement

Vous pouvez prétendre à des aides et financement de l'Etat pas toujours soumis à conditions de ressources.

Découvrez la prime d'économies d'énergie

La conductivité thermique d’un matériau désigne son pouvoir à laisser passer la chaleur ou, au contraire, à l’isoler. Plus la conductivité est élevée, plus le matériau laisse passer la chaleur. A l’inverse, plus la conductivité est faible, plus le matériau est isolant. Pierre, béton, verre, bois : cette variable est propre à chaque matériau.

Quelle est la différence entre conduction et conductivité thermique ?

Lorsqu’il y a une différence de température entre deux régions d’un même milieu, par exemple entre les deux faces d’un même mur, un transfert de chaleur s’effectue, de la partie la plus chaude vers la plus froide. Cette transmission d’énergie est appelée conduction thermique. Elle s’effectue avec plus ou moins de facilité en fonction de la nature du matériau.

La conductivité thermique, notée λ (lambda) exprimée en W/m.K, est ce qui va permettre de mesurer la quantité d’énergie, de chaleur qui se propage par conduction :

- en une seconde,

- sur une surface d’1m² d’un mur mesurant 1m d’épaisseur,

- pour une différence de température d’1°C entre les deux faces du matériau. 

La conductivité thermique ou λ est une caractéristique constante, intrinsèque et propre à chaque matériau. Ce coefficient peut varier en fonction de la température et du degré d’humidité. 

Plus le λ est élevé, plus le matériau est conducteur de chaleur et plus il est faible, plus il est isolant. Les matériaux isolants ont généralement des λ compris entre 0,025 et 0,050 W/m.K

Comment mesurer la conductivité thermique ?

La conductivité thermique des matériaux se mesure en laboratoire : elle est généralement fournie par les fabricants qui sont tenus de l’indiquer sur leurs produits.

Ces valeurs peuvent être certifiées sur la base d’agréments délivrés par l’ACERMI (Association pour la Certification des matériaux isolants).

EN SAVOIR PLUS SUR LES TRAVAUX D’ISOLATION

Conductivité, résistance thermique et isolation

Afin de construire un logement frais en été et chaud en hiver, privilégiez les matériaux peu conductifs,tels que les isolants à base de fibres végétales, de laines minérales ou de Polyuréthane. Les matériaux comme le bois ou le plâtre possèdent également une faible conductivité. Parmi les matériaux très conductifs (qui sont donc de mauvais isolants), on trouve les métaux comme le cuivre, l’aluminium ou le fer.

En définissant la conductivité, il est ensuite possible de déterminer la résistance thermique R d’un matériau, c’est-à-dire sa capacité à ralentir le transfert de chaleur réalisé par conduction. Elle dépend de deux paramètres : la conductivité (λ) et l’épaisseur d’un matériau. Plus la résistance thermique est élevée, plus le matériau est isolant.

Ainsi pour une même épaisseur, la résistance thermique des matériaux va être différente, en fonction de leur conductivité. Par exemple, pour obtenir une résistance thermique de 6 m².K/W (valeur minimale pour obtenir le crédit d’impôt lors de l’isolation de ses combles perdus, il faut 12 à 15 cm de polyuréthane ou 16 à 21 cm de laine de verre(1). La valeur de la résistance thermique exigée pour l’obtention du crédit d’impôt pour les travaux d’isolation des murs est de 3,7 m².K/W et de 3 m².K/Wpour le plancher

TROUVEZ UN PROFESSIONNEL

Aides et financement

Vous pouvez prétendre à des aides et financement de l'Etat pas toujours soumis à conditions de ressources. 

DÉCOUVREZ LA PRIME D'ÉCONOMIES D'ÉNERGIE

Vous pouvez également profiter de conditions avantageuses en souscrivant à un prêt de la Banque BNP Paribas Personal Finance partenaire de ENGIE.

EN SAVOIR PLUS SUR LES PRÊTS TRAVAUX

(1) Source : Guide des matériaux isolants, Conseil Général de Haute Loire / ADEME.

La conductivité thermique d’un matériau désigne son pouvoir à laisser passer la chaleur ou, au contraire, à l’isoler. Plus la conductivité est élevée, plus le matériau laisse passer la chaleur. A l’inverse, plus la conductivité est faible, plus le matériau est isolant. Pierre, béton, verre, bois : cette variable est propre à chaque matériau.

Quelle est la différence entre conduction et conductivité thermique ?

Lorsqu’il y a une différence de température entre deux régions d’un même milieu, par exemple entre les deux faces d’un même mur, un transfert de chaleur s’effectue, de la partie la plus chaude vers la plus froide. Cette transmission d’énergie est appelée conduction thermique. Elle s’effectue avec plus ou moins de facilité en fonction de la nature du matériau.

La conductivité thermique, notée λ (lambda) exprimée en W/m.K, est ce qui va permettre de mesurer la quantité d’énergie, de chaleur qui se propage par conduction :

- en une seconde,

- sur une surface d’1m² d’un mur mesurant 1m d’épaisseur,

- pour une différence de température d’1°C entre les deux faces du matériau. 

La conductivité thermique ou λ est une caractéristique constante, intrinsèque et propre à chaque matériau. Ce coefficient peut varier en fonction de la température et du degré d’humidité. 

Plus le λ est élevé, plus le matériau est conducteur de chaleur et plus il est faible, plus il est isolant. Les matériaux isolants ont généralement des λ compris entre 0,025 et 0,050 W/m.K

Comment mesurer la conductivité thermique ?

La conductivité thermique des matériaux se mesure en laboratoire : elle est généralement fournie par les fabricants qui sont tenus de l’indiquer sur leurs produits.

Ces valeurs peuvent être certifiées sur la base d’agréments délivrés par l’ACERMI (Association pour la Certification des matériaux isolants).

EN SAVOIR PLUS SUR LES TRAVAUX D’ISOLATION

Conductivité, résistance thermique et isolation

Afin de construire un logement frais en été et chaud en hiver, privilégiez les matériaux peu conductifs,tels que les isolants à base de fibres végétales, de laines minérales ou de Polyuréthane. Les matériaux comme le bois ou le plâtre possèdent également une faible conductivité. Parmi les matériaux très conductifs (qui sont donc de mauvais isolants), on trouve les métaux comme le cuivre, l’aluminium ou le fer.

En définissant la conductivité, il est ensuite possible de déterminer la résistance thermique R d’un matériau, c’est-à-dire sa capacité à ralentir le transfert de chaleur réalisé par conduction. Elle dépend de deux paramètres : la conductivité (λ) et l’épaisseur d’un matériau. Plus la résistance thermique est élevée, plus le matériau est isolant.

Ainsi pour une même épaisseur, la résistance thermique des matériaux va être différente, en fonction de leur conductivité. Par exemple, pour obtenir une résistance thermique de 6 m².K/W (valeur minimale pour obtenir le crédit d’impôt lors de l’isolation de ses combles perdus, il faut 12 à 15 cm de polyuréthane ou 16 à 21 cm de laine de verre(1). La valeur de la résistance thermique exigée pour l’obtention du crédit d’impôt pour les travaux d’isolation des murs est de 3,7 m².K/W et de 3 m².K/Wpour le plancher

TROUVEZ UN PROFESSIONNEL

Aides et financement

Vous pouvez prétendre à des aides et financement de l'Etat pas toujours soumis à conditions de ressources. 

DÉCOUVREZ LA PRIME D'ÉCONOMIES D'ÉNERGIE

Vous pouvez également profiter de conditions avantageuses en souscrivant à un prêt de la Banque BNP Paribas Personal Finance partenaire de ENGIE.

EN SAVOIR PLUS SUR LES PRÊTS TRAVAUX

(1) Source : Guide des matériaux isolants, Conseil Général de Haute Loire / ADEME.

La conductivité thermique d’un matériau désigne son pouvoir à laisser passer la chaleur ou, au contraire, à l’isoler. Plus la conductivité est élevée, plus le matériau laisse passer la chaleur. A l’inverse, plus la conductivité est faible, plus le matériau est isolant. Pierre, béton, verre, bois : cette variable est propre à chaque matériau.

Quelle est la différence entre conduction et conductivité thermique ?

Lorsqu’il y a une différence de température entre deux régions d’un même milieu, par exemple entre les deux faces d’un même mur, un transfert de chaleur s’effectue, de la partie la plus chaude vers la plus froide. Cette transmission d’énergie est appelée conduction thermique. Elle s’effectue avec plus ou moins de facilité en fonction de la nature du matériau.

La conductivité thermique, notée λ (lambda) exprimée en W/m.K, est ce qui va permettre de mesurer la quantité d’énergie, de chaleur qui se propage par conduction :

- en une seconde,

- sur une surface d’1m² d’un mur mesurant 1m d’épaisseur,

- pour une différence de température d’1°C entre les deux faces du matériau. 

La conductivité thermique ou λ est une caractéristique constante, intrinsèque et propre à chaque matériau. Ce coefficient peut varier en fonction de la température et du degré d’humidité. 

Plus le λ est élevé, plus le matériau est conducteur de chaleur et plus il est faible, plus il est isolant. Les matériaux isolants ont généralement des λ compris entre 0,025 et 0,050 W/m.K

Comment mesurer la conductivité thermique ?

La conductivité thermique des matériaux se mesure en laboratoire : elle est généralement fournie par les fabricants qui sont tenus de l’indiquer sur leurs produits.

Ces valeurs peuvent être certifiées sur la base d’agréments délivrés par l’ACERMI (Association pour la Certification des matériaux isolants).

EN SAVOIR PLUS SUR LES TRAVAUX D’ISOLATION

Conductivité, résistance thermique et isolation

Afin de construire un logement frais en été et chaud en hiver, privilégiez les matériaux peu conductifs,tels que les isolants à base de fibres végétales, de laines minérales ou de Polyuréthane. Les matériaux comme le bois ou le plâtre possèdent également une faible conductivité. Parmi les matériaux très conductifs (qui sont donc de mauvais isolants), on trouve les métaux comme le cuivre, l’aluminium ou le fer.

En définissant la conductivité, il est ensuite possible de déterminer la résistance thermique R d’un matériau, c’est-à-dire sa capacité à ralentir le transfert de chaleur réalisé par conduction. Elle dépend de deux paramètres : la conductivité (λ) et l’épaisseur d’un matériau. Plus la résistance thermique est élevée, plus le matériau est isolant.

Ainsi pour une même épaisseur, la résistance thermique des matériaux va être différente, en fonction de leur conductivité. Par exemple, pour obtenir une résistance thermique de 6 m².K/W (valeur minimale pour obtenir le crédit d’impôt lors de l’isolation de ses combles perdus, il faut 12 à 15 cm de polyuréthane ou 16 à 21 cm de laine de verre(1). La valeur de la résistance thermique exigée pour l’obtention du crédit d’impôt pour les travaux d’isolation des murs est de 3,7 m².K/W et de 3 m².K/Wpour le plancher

TROUVEZ UN PROFESSIONNEL

Aides et financement

Vous pouvez prétendre à des aides et financement de l'Etat pas toujours soumis à conditions de ressources. 

DÉCOUVREZ LA PRIME D'ÉCONOMIES D'ÉNERGIE

Vous pouvez également profiter de conditions avantageuses en souscrivant à un prêt de la Banque BNP Paribas Personal Finance partenaire de ENGIE.

EN SAVOIR PLUS SUR LES PRÊTS TRAVAUX

(1) Source : Guide des matériaux isolants, Conseil Général de Haute Loire / ADEME.

(1) Source : Guide des matériaux isolants, Conseil Général de Haute Loire / ADEME.