Tous nos conseils sur les économies d'énergie

La température idéale pour chaque pièce de la maison !

Publié le

Logement exposé plein nord ou mal isolé, habitants frileux ou des adeptes du télétravail… La bonne température dépend du ressenti et du mode de vie de chacun. ENGIE vous livre quelques repères, outils pratiques et astuces pour vous aider à concilier confort, santé et économies d’énergie pièce par pièce.

Réduire de 1°C le chauffage fait baisser votre consommation énergétique de

7%(2) et inversement.

Cap EcoConso : analysez vos consommations

Gratuit

Jusqu'à 8% d'économies d'énergie (*)

temperature-ideale

Le saviez-vous ?

20°C, c’est la température moyenne idéale, selon les Français, pour ne pas avoir froid chez soi.(1)

Les pièces à vivre : salon, salle à manger, cuisine et bureau

La règle édictée par le Code de la construction et de l’habitation  est simple : la température de votre salon, de votre salle à manger, de votre cuisine et éventuellement de votre bureau doit être limitée à 19°C. Cependant, la réalité est plurielle : si vous vous activez aux fourneaux ou si vous regardez un film, la température ressentie ne sera pas la même. Idem si votre logement est humide ou exposé au sud...

Or, chaque degré compte ! Par exemple, réduire de 1°C le chauffage fait baisser votre consommation énergétique de 7 %(2) et inversement. Ramenées sur une année, les économies d’énergie réalisables sont loin d’être négligeables pour votre budget comme pour la planète.
Pour éviter de frissonner, pensez pull ou plaid avant d’augmenter la température. Et éventuellement, pourquoi ne pas utiliser un petit chauffage d’appoint pour compléter votre système de chauffage central ?

La salle de bain

Certains  espaces nécessitent des températures différentes au regard de leur utilisation ou de leurs occupants. Dans la salle de bain, 19°C ne sont pas suffisants pour vous réchauffer à la sortie d’un bain ou d’une douche et ne sont pas nécessaires le reste du temps, même si l’humidité du lieu doit être résorbée. Optez pour 22°C en cas d’utilisation et 17°C le reste du temps, comme dans les W.C. et les dégagements. Le plus ? Un sèche-serviette ou un chauffage soufflant qui réchauffera la pièce en quelques minutes.  

La chambre

Dans les chambres, 16°C(3)  est la température recommandée par l’ADEME. Associée à une bonne couette, elle garantit un sommeil réparateur et un réveil sans migraine. Bien fermer volets et les rideaux limitera les pertes de chaleur. Vous aimez lire avant de dormir ? Une bouillotte améliorera grandement votre confort. Dans les chambres des bébés, la température doit être plus élevée –entre 18°C et 20°C-, car la régulation thermique des nouveau-nés n’est effective qu’après plusieurs mois. Il en va de même pour les enfants qui ont tendance à se découvrir pendant la nuit. Pensez à aérer quelques minutes chaque jour : ce reflexe santé ne vous fera perdre que très peu d’énergie. Vous frissonnez lorsque vous mettez un pied hors du lit le matin ? Les outils domotiques sont justement là pour réguler la température en anticipant le déclenchement de votre chauffage !

Régulation oblige

Pendant la nuit dans les pièces à vivre inutilisées ou en cas d’absence pendant la journée, 16°C suffisent voire même 12°C, en cas d’absence prolongée… à condition que la température augmente à temps pour être agréable à votre arrivée ! Pour éviter le gaspillage tout en bénéficiant d’un confort optimal, des outils programmables sont indispensables. Et les solutions ne manquent pas :

  • des robinets thermostatiques installés sur les radiateurs les maintiendront à la température choisie en fonction  du type d'occupation de la pièce et des apports gratuits de chaleur,
  • des thermostats d’ambiance connectés, permettront de piloter et de programmer votre chauffage à distance, 
  • une sonde extérieure mesurera la température extérieure et la transmettra à votre chaudière qui anticipera les variations de climat et adaptera la température ambiante en fonction de vos besoins.

Et pour aller plus loin, le service Cap EcoConso(4) d’ENGIE vous offre la possibilité de suivre et d’analyser vos consommations et de bénéficier de conseils personnalisés.

(1) Etude Opinion Way, Les Français et le froid, réalisée en février 2016.

(2) Article R131-20 du Code de la construction et de l’habitation

(3) ADEME – Le chauffage et la climatisation – Mise à jour du 29/03/2016

(4) Pourcentage d’économies d’énergie observé sur la consommation de gaz naturel. Valable uniquement pour la plage de consommation annuelle de gaz naturel comprise entre 6 000 et 20 000 kWh. Economie d’énergie calculée par rapport au pourcentage d’évolution des consommations de gaz naturel entre un client non-inscrit au service Cap EcoConso et un client inscrit utilisant le service régulièrement en renseignant des index de son compteur.
Etude ENGIE de comparaison de consommation réalisée sur 2 échantillons de 12 700 clients inscrits au service Cap EcoConso par rapport un panel de 12 700 clients non-inscrits ayant des profils de consommation similaires, sur la période de mai 2014 à mai 2015 par rapport à la même période l’année précédente. Une correction climatique a été effectuée pour annuler les effets du climat d’une année sur l’autre.
L’utilisation du service Cap EcoConso est soumise à l’ouverture préalable d’un Espace Client.

Ces articles peuvent vous intéresser ...

Toutes les actualités