Avec Mon Programme pour Agir, consommez moins et mieux et soyez récompensés !

Pollution numérique et smartphone : comment agir à notre échelle ?

de lecture
Publié le , mis à jour le

Ordinateurs, smartphones, objets connectés.. Le numérique est aujourd’hui partout dans notre quotidien. Ces objets sont la face visible de l’iceberg, mais ils nécessitent d’autres équipements que nous ne voyons pas, pour garantir leur fonctionnement : réseaux, routeurs, data centers pour stocker et transporter toutes nos données.

Au final, le numérique est responsable de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Et notre rythme de consommation pourrait faire doubler ce chiffre d’ici 2025.

Au quotidien, vous pouvez agir pour réduire cette tendance ! Notamment à travers un objet phare de votre quotidien : le smartphone.

Petit objet, grands impacts

¾ des impacts environnementaux des smartphones sont liés à leur fabrication : épuisement des ressources, atteintes à la biodiversité dues aux rejets toxiques dans l’environnement, émission de gaz à effet de serre…

L’âge d’or des smartphone nous offre des technologies ultra performantes, qui nous suivent partout et contiennent toutes les informations importantes dont nous avons besoin au quotidien, à portée de main !

Les batteries de nos téléphones nécessitent de grande quantités  de minerais et métaux, qui sont extraits de mines et dont l’exploitation demande une forte consommation d’eau, et contribue à la pollution de l’eau, de l’air et des sols. 

Et plus nos smartphone deviennent fins, plus ils demandent de matériaux différents pour leur production : une cinquantaine de métaux sont nécessaire pour fabriquer un smartphone, soit deux fois plus que pour un téléphone portable ancienne génération.

Ces exploitations sont donc nocives pour la biodiversité, ainsi que le climat.

Notre pouvoir ? Mieux utiliser nos téléphones, pour éviter de les changer trop régulièrement et surproduire !

smartphone

Les bons réflexes de l’utilisateur de smartphone éco conscient

Dès l’achat, choisissez la meilleure option ! Un smartphone reconditionné ou un modèle conçu pour durer avec une batterie remplaçable.

Pourquoi ? Parce qu’ainsi vous permettez de réduire la fréquence de fabrication de smartphone.

Une fois en possession de votre nouveau smartphone, pensez à la protéger et en prendre soin : cela peut éviter jusqu’à 40% de pannes, et par conséquent allonger sa durée de vie. 

Aujourd’hui, 88% des français changent de téléphone alors que l’ancien fonctionne encore, faites la différence !

S’il est abîmé ou qu’il présente des bugs, la première chose à faire est de le réparer. S’il a moins de 2 ans votre smartphone sera toujours sous garantie légale, sinon de nombreux réparateurs indépendants sont capables de le réparer.

Enfin, si vous avez vraiment besoin de changer, donnez une seconde vie à votre mobile en le donnant par exemple à Emmaüs, à des ressourceries ou recycleries, ou encore directement au distributeur qui est dans l’obligation de vous le reprendre pour le reconditionner ou le recycler en fonction de son état.

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article