Économies d’énergie : installez une chaudière haute performance

Nos conseils pour un tourisme durable en hiver

de lecture
Publié le , mis à jour le

Avec le contexte sanitaire actuel, nous avons pris conscience que certaines de nos habitudes devaient changer, pour un monde plus durable et une consommation plus responsable. A l’arrivée des vacances scolaires, nous avons souhaité vous donner les meilleurs conseils pour réduire votre impact écologique lié au tourisme d’hiver.

Partir en vacances : quel impact sur l’environnement ?

En 2018, l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a enregistré une hausse de 6% du nombre de touristes internationaux, soit la plus grosse progression depuis 2010. (1) Malgré la situation actuelle qui a ralenti les voyages, le tourisme repartira sûrement à la hausse dans les prochaines années.

Plus de touristes, c’est aussi plus de déplacements et de transports. Les trajets en avion émettent à eux seuls 40% des gaz à effet de serre liés aux transports touristiques. (1)

Pour les longues distances, il vaut mieux préférer le train : pour un trajet de 2 000km, vous émettez 3,5kg de CO2 en prenant le train, contre 335kg de CO2 en prenant l’avion… une différence non négligeable ! (2)

Et si vous partez en voiture, réduisez votre vitesse ! Baisser son allure de 130 à 120km permet de baisser sa consommation de carburant de 15%.  (3)

Avec la crise, nous avons aussi changé nos façons de voyager et pris conscience que nous n’avions pas besoin d’aller si loin pour déconnecter. Quelques heures de train suffisent pour changer de décor : moins de trajet, moins d’émissions !

 

Une belle montagne, un air pur, une neige blanche… ça commence par nous !

montagne

Économies d’énergie : installez une chaudière haute performance
Vous pouvez économisez jusqu’à 800€ chaque année
Jusqu'à 800€ / an

La montagne est le lieu de prédilection pour des vacances au grand air, des paysages à couper le souffle, une nature et une biodiversité uniques…

Mais tout ceci n’est pas garanti si nous ne respectons pas des gestes simples de préservation et protection de l’environnement.

Sur les pistes de ski, les mégots sont le grand ennemi : saviez-vous qu’on ramasse jusqu’à 30 000 mégots sous un télésiège? 1 mégot pollue ensuite 1m3 de neige, qui fond et s’infiltre dans la terre… Emportez toujours un cendrier de poche !

Si vous êtes un adepte du hors-piste, faites attention à ne pas entrer dans des zones protégées. L’hiver les animaux s’abritent dans les forêts, et skier au sein de leur habitat n’est pas bon pour leur équilibre.

Lorsque vous êtes sur les pistes la journée, baissez le chauffage dans votre logement jusqu’à 3° ! N’oubliez pas : 1° de moins permet de faire 7% d’économie d’énergie, et donc de réduire votre impact environnemental considérablement.

 

Connaissez-vous l’éco tourisme ? 

chalet

En voulant minimiser l’impact sur l’environnement pour le préserver à long terme, et favoriser le bien-être des populations locales, l’écotourisme s’inscrit pleinement dans une démarche de développement durable. (4)

Depuis 1990, cette activité connait une croissance annuelle de 24 à 30%. (4)

S’il se traduit de multiples façons, l’écotourisme c’est avant tout un logement responsable. C’est l’exemple notamment des Tiny Houses.

Ces petites maisons de 10 à 25m2 sont des amies de la nature et vous offrent un grand confort. Ce type de logement permet notamment une très faible consommation d’énergie : sa petite surface étant très vite chauffée. De plus, lorsqu’elle est située en pleine nature, la Tiny House peut tendre à l’autosuffisance en profitant des pluies, du vent ou du soleil pour une production d’énergie sur mesure !

Dans le cadre de Mon Programme pour Agir, nous vous proposons de soutenir une start-up de l’écotourisme : Bucoli. En savoir plus dans votre Espace Client sur Mon Programme pour Agir. 

En savoir plus dans votre Espace Client sur Mon Programme pour Agir

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article