Installez un climatiseur pour vous mettre à l’abri des aléas météos

Dossier ENGIE

Modèles, prix, fonctionnement : comment bien choisir sa climatisation ?

de lecture
Publié le , mis à jour le

Split, monobloc, réseau gainable ou encore appareil réversible, le marché de la climatisation regorge de nombreux modèles de climatiseurs ayant chacun leurs avantages comme leurs inconvénients. Comment y voir plus clair ? Quelles sont les différences entre les climatiseurs ? Quelle est la climatisation la plus adaptée à votre logement ? On décrypte avec vous tout ce qu’il faut savoir sur le domaine large qu’est la climatisation afin de vous aider à choisir la vôtre !

Quels sont les différents modèles de clim ?

En fonction du nombre d’unités, de leur fonctionnement et de leur installation (fixe ou mobile), on distingue différents types de clim :

Une climatisation fixe : split, multisplit, gainable et PAC

Une clim dite split est composée de deux unités : une installée à l’intérieur, une à l’extérieur de votre logement. Pour couvrir plusieurs pièces ou la surface intégrale d’une maison, il existe des systèmes centralisés multi-split. Ces derniers sont composés d’une unité extérieure et de plusieurs blocs intérieurs installés dans un plafond via un réseau gainable, dans ou sur les murs.

Les PAC (pompe à chaleur) figurent parmi les systèmes centralisés. Elles peuvent alimenter un plancher, un réseau gainable ou encore des ventilo-convecteurs.

Ces appareils nécessitent au minimum quelques perçages dans un mur pour relier les deux unités, voire des travaux plus conséquents. L’intervention d’un professionnel pour l’installation de votre climatisation et de sa mise en service de ce type d’équipement est obligatoire.

Un climatiseur mobile monobloc ou split

À la grande différence d’une clim split, un climatiseur monobloc mobile est constitué d’une seule unité et d’un tuyau d’évacuation. Ce type d’appareil est installé dans une pièce, au sol, à proximité d’une fenêtre ou d’une porte qui doivent rester ouvertes pour laisser passer le tuyau. Un climatiseur mobile split se compose de deux unités : un condensateur positionné à l’extérieur et une unité intérieure qui rafraîchit et diffuse l’air froid.

Les climatiseurs mobiles monoblocs sont considérés comme des solutions d’appoint. Ils permettent de rafraîchir une pièce. En raison de leur performance limitée, ils ne peuvent pas couvrir l’intégralité d’un appartement ou d’une maison. Un climatiseur monobloc conviendra aux pièces de moins de 30 mètres carrés.

Pas besoin de faire appel à un professionnel pour leur installation et il n’y a pas de travaux à prévoir. Si ces appareils vous permettent de rafraîchir votre logement à moindre frais en raison de leur prix relativement peu coûteux, ils peuvent être bruyants et énergivores. Il convient donc de bien lire et décrypter l’étiquette énergie.

Choisir un modèle adapté selon votre logement

Le choix d’un climatiseur adapté à votre logement ne s’improvise pas. Si vous habitez en appartement, des règles de copropriété s’appliquent. Aussi, l’installation d’un système fixe split qui modifie la façade de l’immeuble peut être interdit, ou soumis au vote lors d’une assemblée générale.

Pour climatiser une maison entière individuelle, préférez un système centralisé ou multi-split pour couvrir les différentes pièces. Pour un appartement, un modèle mural fixé dans la pièce de séjour ou une console monobloc mobile pourront satisfaire vos besoins d’air frais. Pour un modèle fixe ou un modèle mobile split, obtenez l’aval de la copropriété puisque son installation modifie la façade, ou peut générer du bruit.

Installer une climatisation quand on est locataire ?

Si vous êtes locataire (maison ou appartement), il est obligatoire d’en discuter avec le propriétaire avant d’entamer des travaux. L’utilisation d’un système monobloc mobile et sans travaux peut être une alternative en été, puisque vous n’avez pas à effectuer de travaux, ni de perçages.

En raison du bruit possible de l’appareil (notamment de son unité extérieure), une discussion s’impose toujours pour vous épargner quelques soucis de voisinage, ou un conflit avec votre propriétaire.

Astuces pour rafraîchir votre logement en été

Avant d’investir dans une climatisation, certains gestes simples vous permettent de diminuer la température de votre logement en cas de fortes chaleurs. Fermez vos volets et fenêtres toute la journée et aérez le soir, lorsqu’il fait moins chaud. Utilisez un ventilateur et positionnez une bouteille d’eau congelée devant. Pour éviter un choc thermique, veillez à ne pas créer un écart trop important entre la température de votre logement et celle de l’extérieur. Pas plus de 5 à 7 °C d’écart !(1)

Installez un climatiseur pour vous mettre à l’abri des aléas météos
Été comme hiver, gardez un niveau de confort optimal

Les critères de sélection d’une clim

Le choix d’un équipement de clim dépend de :

  • la surface à climatiser et le nombre de pièces. La configuration et le nombre de mètres carrés va déterminer la puissance de votre climatisation, ainsi que le système d’installation (multi-split, réseau gainable…).
  • le type de logement (appartement ou maison) et les règles qui s’appliquent en matière de copropriété ou d’urbanisme.
  • la taille des équipements. Un appareil au sol prend plus de place qu’un climatiseur mural. C’est un argument important puisqu’une clim s’installe dans des pièces à vivre comme le séjour !
  • l’état de votre logement. En effet, si vous devez effectuer des travaux de rénovation énergétique et d’isolation, ou si votre maison est en cours de construction, profitez-en pour envisager l’installation d’un système de climatisation. Certaines aides financières sont disponibles sous certains critères d’éligibilité. Si les PAC air/air ne sont pas concernées, les PAC en tant qu’équipement thermique sont éligibles à certaines aides.
  • l’étiquette énergie des équipements. La lecture des informations est indispensable au risque de vous retrouver avec un modèle trop bruyant ou trop énergivore qui fera grimper votre facture électrique. Vérifiez la classe énergétique, consommation annuelle, EER (coefficient d’efficacité frigorifique) et SEER (coefficient d’efficacité frigorifique saisonnière), la puissance et coefficient de performance (SCOP) ainsi que le niveau sonore.
  • votre budget. Lors de l’estimation du coût de l’installation de votre climatisation, prenez en compte le prix des équipements, celui de la main-d'œuvre et de l’entretien régulier. Certaines entreprises offrent parfois des forfaits de maintenance des équipements pendant un an.

Faites appel à des professionnels

Faites appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ou un frigoriste afin d’effectuer un bilan thermique pour déterminer la puissance nécessaire de votre future clim et quel système privilégier en fonction de votre logement. Demandez toujours plusieurs devis.

Quelles options choisir pour son climatiseur ?

Les avantages de la technologie Inverter

Synonyme de confort thermique et d’économies d’énergie, la technologie Inverter évite les nombreux redémarrages et arrêts du compresseur du climatiseur. Elle assure l’équilibre thermique en évitant les fluctuations de température. Selon son étiquette énergétique, cette technologie présente également un autre avantage économique : celui de vous faire économiser jusqu’à 30 % d’énergie !(1)

Pourquoi privilégier une clim réversible ?

Le fonctionnement d’une climatisation réversible est semblable à celui d’une pompe à chaleur (PAC) air/air. Un modèle réversible produit de l’air froid et chaud parce qu’il possède un mode chauffage, ainsi qu’un mode climatisation. Idéal pour les petits espaces, un climatiseur réversible permet de réduire le nombre d’équipements.

Un modèle Wifi ou avec une télécommande

Réglez plus facilement un climatiseur connecté au réseau Wifi grâce à votre smartphone. Cette option se révèle plutôt pratique dans le cas où vous avez installé un climatiseur split fixe mural, avec une console peu accessible. Assurez-vous que l’application de pilotage soit compatible avec votre téléphone (Android ou iOS).

Autre option pour des réglages simplifiés et sans avoir besoin de grimper sur un tabouret ? Un modèle avec une télécommande.

Comment savoir si une clim est silencieuse ? Nos conseils !

L’étiquette énergie d’un climatiseur mentionne sa puissance sonore. Elle est indiquée en décibel, soit dB. Pour un appareil peu bruyant, il faut que sa puissance soit inférieure à 30 dB en fonctionnement.

Où installer une climatisation ?

L’emplacement de l’installation dépend du système choisi. Pour un fonctionnement optimal, il convient de les placer correctement et au bon endroit.

Quelques informations et précautions d’usage pour la pose des différents équipements :

  • Un appareil monobloc mobile se déplace dans la pièce que vous souhaitez rafraîchir, à proximité d’une porte ou d’une fenêtre pour passer le tuyau d’évacuation.
  • Les modèles fixes et centralisés peuvent s’installer au mur, dans un plancher ou dans un faux plafond.
  • Aucun objet ou meuble ne doit être positionné devant une clim au risque de nuire à la bonne circulation de l’air frais et/ou chaud selon qu’il s'agisse d'un modèle réversible.
  • L’unité extérieure doit être protégée du soleil et du vent, et à l’abri de l’humidité. Installez-la loin de la fenêtre des chambres car c’est le bloc qui produit le plus de bruit !
  • Un climatiseur split mural doit être posé au milieu de la pièce à vivre, à une hauteur de 2 mètres pour une diffusion optimale de l’air froid dans le reste de la pièce.

Comment entretenir et nettoyer une clim ?

Grâce à un entretien régulier, prolongez la durée de vie de vos équipements ainsi que leur fonctionnement. En retirant la poussière qui s’accumule, vous évitez à votre machine de surconsommer et limitez également votre consommation électrique. Le nettoyage permet aussi de limiter les moisissures qui nuisent à la qualité de l’air froid produit.

Assurez-vous même l’entretien de certaines pièces comme les filtres ou les bouches d’air. En période d’utilisation intensive, un nettoyage plus fréquent s’impose pour éviter l’accumulation de la poussière.

Au-delà de 2 kg de fluide frigorigène dans votre appareil, ou si sa puissance dépasse 12 kWh, la maintenance ainsi que l’entretien de liquides frigorigènes doivent être impérativement confiés à un professionnel. Un entretien annuel est enfin obligatoire pour les appareils de cette puissance.

Obtenez des aides pour financer votre projet de climatisation

Les aides à la climatisation sont moins nombreuses que les primes accordées dans le cadre de rénovation énergétique pour réduire l’impact environnemental et la consommation de votre logement.

Elles sont accessibles sous différentes conditions : choisir un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), type et performance des équipements, ressources et revenus du foyer…

La Prime Énergie, les CEE (Certificats d’économies d’énergie) ou primes de certains fournisseurs d’énergie comme ENGIE ainsi que les aides du dispositif « Habiter Mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) peuvent s’appliquer selon les cas.

Découvrez les aides auquelles vous pouvez prétendre !

Pour plus de rapidité, n'hésitez pas à passer par le simulateur d’aide ENGIE pour voir à quelles aides vous pouvez prétendre.

Bien choisir votre climatiseur : ce qu’il faut retenir

  1. Il existe une grande variété de climatiseurs, adaptés à tous les budgets.

  2. Avant l’achat, vérifiez l’étiquette énergétique, le niveau sonore ainsi que les performances d’un appareil.

  3. Des travaux ne sont pas toujours obligatoires pour rafraîchir votre logement (monobloc).

  4. Privilégiez un modèle réversible (fonction chauffage et air froid) et équipé de la technologie Inverter.

  5. L’intervention et la mise en service par un professionnel est obligatoire sur certains types de clim.

  6. Un entretien régulier prolonge la durée de vie et les performances de votre climatisation.

Quelle climatisation pour un appartement ?

Pour avoir un peu d’air froid dans votre appartement, choisissez entre une climatisation mobile (pas de perçage !) ou un modèle split avec une unité extérieure en fonction du règlement de votre copropriété. Préférez un climatiseur réversible pour gagner de la place et limiter le nombre d’appareils. Une climatisation murale évite également un encombrement au sol. Parfait pour les petites surfaces !

Comment climatiser une chambre ?

Pour une chambre, un climatiseur mobile d’appoint convient bien si vous habitez en région tempérée et n’avez pas besoin d’air frais toute l’année. Choisissez un modèle silencieux et qui consomme peu (classe A). Si vous habitez dans une région chaude, un climatiseur mural fixe split offre de meilleures performances et constitue une meilleure option. Quelques gestes simples vous permettent de rafraîchir une chambre en cas de fortes chaleurs.

Quel système choisir pour la climatisation d’une maison complète ?

Pour climatiser l’intégralité des pièces d’une maison, préférez un système centralisé multi-split ou une pompe à chaleur qui peut alimenter un plancher rafraîchissant (ou chauffant si pompe réversible), un réseau gainable dissimulé dans un faux-plafond ou plusieurs ventilo-convecteurs.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous