Toutes les étapes pour faire l'entretien de votre chauffe-eau !

de lecture
Publié le , mis à jour le

Du détartrage régulier à l’entretien du groupe de sécurité, l’entretien de votre chauffe-eau comporte plusieurs étapes indispensables. Parfois imposé par la loi, l’entretien de votre chauffe-eau vous permet de profiter d’un appareil plus performant, et plus longtemps.

Comment procéder à l’entretien d'un chauffe-eau électrique ?

L’entretien d’un chauffe-eau électrique participe activement à améliorer les performances de votre appareil. Il s’agit, concrètement, de profiter d’un chauffe-eau électrique avec un rendement optimal ET d’assurer sa longévité.

Pour l’entretien de votre chauffe-eau électrique, plusieurs étapes sont à respecter.

Détartrer un chauffe-eau électrique

C’est l’opération essentielle de l’entretien d’un chauffe-eau électrique. Au fil des mois et des années, le calcaire contenu dans l’eau qui circule ou stagne à l’intérieur de votre cumulus s’accumule et altère le bon fonctionnement de votre appareil (voir plus bas). Dans la plupart des cas, l’opération de détartrage d’un chauffe-eau électrique se résume à :

  • Couper l’alimentation électrique de votre chauffe-eau
  • Couper l’alimentation en eau
  • Réaliser une vidange de la cuve par l’ouverture du groupe de sécurité et d’un robinet d’eau chaude
  • Accéder au boîtier électrique en dévissant le capot inférieur
  • Démonter le thermostat
  • Ouvrir la trappe de visite (ou bride)
  • Nettoyer le réservoir à l’aide d’un chiffon afin d’ôter tous les dépôts de calcaire
  • Nettoyer la résistance de la même manière
  • Nettoyer l’emplacement du joint d’étanchéité après l’avoir déposé
  • Refermer la trappe de visite
  • Remettre en place le thermostat
  • Procéder au remplissage de la cuve en vérifiant l’absence de fuite
  • Mettre le chauffe-eau électrique en état de fonctionnement
i Quand détartrer un chauffe-eau électrique ?

La fréquence de détartrage d’un chauffe-eau électrique varie selon les caractéristiques de l’eau utilisée. Dans certaines régions (où l’eau est particulièrement dure ou calcaire), il est ainsi recommandé de procéder à un détartrage du chauffe-eau au moins une fois par an.

Pour les personnes bénéficiant d’une eau plus douce et/ou équipées d’un adoucisseur d’eau pour limiter l’entartrage de leur appareil, un détartrage moins régulier du chauffe-eau électrique (tous les 3 ans) peut suffire.

L’entretien du groupe de sécurité d’un chauffe-eau électrique

L’entretien du groupe de sécurité d’un chauffe-eau électrique constitue l’autre grande étape de l’entretien d’un cumulus. Cet accessoire indépendant de la cuve et de la résistance nécessite en effet d’être régulièrement entretenu pour jouer parfaitement son rôle lors de l’évacuation de l’eau présente dans la cuve (vidange). Pour cela :

  • placez un seau ou un récipient équivalent sous le groupe de sécurité ;
  • positionnez le groupe de sécurité en position vidange ;
  • laissez couler quelques instants (cette opération permet l’évacuation des résidus de calcaire et de tartre) ;
  • refermez la purge en vérifiant l’absence d’écoulement.
Quand entretenir le groupe de sécurité d’un chauffe-eau électrique ?Il est recommandé d’entretenir ou d’actionner le groupe de sécurité d’un chauffe-eau électrique une fois par mois. Selon le type d’appareil, il est également conseillé de changer le groupe de sécurité tous les 5 ou 10 ans.
 

L’entretien d’un chauffe-eau électrique avec résistance blindée

Votre logement est équipé d’un chauffe-eau électrique avec résistance blindée ? Pour l’entretien et le détartrage de votre appareil, il est recommandé de :

  • Couper l’alimentation électrique du chauffe-eau
  • Débrancher le thermostat
  • Procéder à une vidange totale de la cuve
  • Démonter la résistance située sous le capot
  • Plonger la résistance dans un produit de détartrage adapté et laisser agir quelques heures
  • Nettoyer la résistance à l’aide d’une brosse métallique souple puis rincer abondamment à l’eau chaude
  • Remettre en place la résistance, la platine et le capot
  • Remplir la cuve et alimenter le chauffe-eau à résistance blindée en électricité.
     

L’entretien d’un chauffe-eau électrique avec résistance stéatite

Votre chauffe-eau électrique est un modèle avec résistance stéatite. Protégée par un fourreau en acier, la résistance stéatite est préservée d’un contact direct avec l’eau et peut être nettoyée sans avoir à vider la cuve de votre chauffe-eau.

Sur les modèles les plus récents de chauffe-eau électrique avec résistance stéatite, la technologie ACI préserve par ailleurs l’appareil de la corrosion, rendant les opérations d’entretien moins fréquentes que sur les autres types de modèles.

Pour l’entretien de votre chauffe-eau électrique avec résistance stéatite, il vous suffit de :

  • Couper l’alimentation électrique du chauffe-eau
  • Ôter la résistance de son fourreau
  • Plonger l’ensemble dans un produit de détartrage adapté et laisser agir quelques heures
  • Nettoyer la résistance à l’aide d’une brosse en fer douce puis rincer à l’eau chaude
  • Remettre en place la résistance et son fourreau 
  • Alimenter le chauffe-eau en électricité

Quels sont les risques en cas de mauvais entretien d’un chauffe-eau électrique ?

Vous pensez pouvoir éviter l’entretien de votre chauffe-eau électrique ? En cas de mauvais entretien d’un cumulus, sachez que vous vous exposez :

  • à une perte de performances de votre appareil (rendement) avec une augmentation de sa consommation électrique (et donc de votre facture) ;
  • à une corrosion accélérée de votre chauffe-eau avec un risque précoce de fuite et/ou de changement d’appareil ;
  • à une panne de votre chauffe-eau tout aussi précoce ;
  • au développement de bactéries, comme la légionellose, qui prolifèrent dans une eau pas assez chauffée.

Quel entretien pour un chauffe-eau au gaz ?

L’entretien d’un chauffe-eau au gaz diffère sensiblement de l’entretien d’un chauffe-eau électrique. Obligatoire (voir ci-dessous), l’entretien d’un chauffe-eau au gaz est par définition confié à un professionnel. Il se résume le plus souvent :

  • au nettoyage de l’injecteur ;
  • au nettoyage de la veilleuse et de son filtre ;
  • au remplacement du clapet et du joint de l’arrivée d’eau ;
  • au nettoyage des ailettes du corps de chauffe ;
  • au nettoyage des becs du brûleur ;
  • au détartrage du corps de chauffe.

Entretien du chauffe-eau : est-ce obligatoire ?

La loi ne fixe aucune obligation d’entretien d’un chauffe-eau pour les propriétaires d’un appareil électrique. En revanche, vous êtes légalement tenu de faire entretenir par un professionnel votre chauffe-eau au gaz, au moins une fois par an. Pour cela, deux options :

  • la souscription d’un contrat annuel d’entretien ;
  • la visite d’entretien annuelle.

Confier l’entretien de son chauffe-eau à un professionnel

Souvent présentées comme accessibles aux bricoleurs avertis, les opérations d’entretien d’un chauffe-eau électrique nécessitent certaines compétences et un savoir-faire particulier. Pour éviter les risques d’un mauvais entretien et/ou les conséquences d’un manquement aux règles de sécurité, mieux vaut confier l’entretien de votre chauffe-eau à un professionnel.

Dans le cas de l’entretien d’un chauffe-eau au gaz, le recours à un professionnel est d’ailleurs obligatoire pour disposer d’une attestation annuelle d’entretien.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article