Changez de chaudière et faites des économies d'énergie

Dossier ENGIE

Chaudière gaz classique ou condensation : guide complet et comparatif

de lecture

Publié le , mis à jour le

Vous êtes à la recherche d’un équipement de qualité pour remplacer votre ancien système de chauffage ? Nous vous conseillons d’opter pour une chaudière gaz. Pratique, l’installation de ces équipements vous fait bénéficier de plusieurs avantages. Mais que choisir parmi les modèles de chaudières gaz disponibles sur le marché ? Pour vous éclairer sur le sujet, découvrez les principales différences entre les chaudières à condensation et les chaudières classiques. Comment fonctionnent ces chaudières gaz ? Quel est le système le plus adapté à votre logement et vos besoins ? Quelles aides sont disponibles ? Découvrez notre comparatif complet avant de vous lancer !

Les différents types de chaudières

La chaudière gaz est un appareil domestique qui sert à réchauffer votre maison pour votre confort. Associée à un ballon, elle permet également de produire de l’eau chaude pour les usages sanitaires (ECS).

Sur le marché, vous avez le choix entre les chaudières à gaz, au fioul, à bois, électriques et les chaudières mixtes qui fonctionnent avec deux énergies combinées, sans oublier la pompe à chaleurSelon leurs performances et la technologie qu’ils embarquent, certaines chaudières sont dites classiques, à basse température ou à condensation.

Chaudière gaz classique vs condensation : quelles différences ?

Un fonctionnement plus performant

Les chaudières à condensation et les chaudières classiques fonctionnent au gaz naturel, au fioul, au bois, au propane ou à l’électricité. C’est en brûlant les combustibles que ces appareils de chauffage produisent de la chaleur. Les chaudières à condensation THPE (Très Haute Performance Energétique) sont actuellement les plus performantes. Ces modèles nouvelle génération sont équipés d’un système d’échangeur condenseur qui récupère les fumées issues de la combustion pour les transformer en chaleur. Ce fonctionnement leur assure un rendement énergétique bien plus élevé que les chaudières au gaz classique et permettent ainsi de réduire sa consommation d'énergie. 

Un impact écologique plus limité

En dépensant moins d’énergie, les chaudières à condensation sont plus écologiques et respectueuses de l’environnement que les chaudières gaz classiques. En effet, ces chaudières sont moins polluantes et dégagent peu de gaz à effet de serre. La majorité des chaudières à condensation sont pourvues d’une certification qui les classe parmi les appareils à (très) haute performance énergétique, ou (T)HPE. Ce label désigne les équipements de chauffage dont l’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) est supérieure ou égale à 90%.

Les chaudières classiques, quant à elles, ont un ETAS de 70% en moyenne, car ces dernières consomment plus d’énergie et rejettent plus de substances polluantes dans l’atmosphère.

Un prix plus élevé justifié par les performances énergétiques

Si les chaudières à condensation sont plus coûteuses que les chaudières gaz classiques, leur utilisation présente des avantages considérables. En premier lieu, ces modèles nouvelle génération offrent plus de performance que les équipements traditionnels. Ces chaudières possèdent ainsi un meilleur rendement. Leurs fonctionnalités permettent ainsi de réaliser jusqu’à 30% d’économies sur votre facture énergétique.

En résumé : rendement, écologie, économies, performances... les avantages de la chaudière à condensation sur une chaudière classique au gaz sont plus nombreux. Ils priment sur ses inconvénients que sont une installation parfois plus complexe et prix d’achat plus élevé.

Économies d’énergie : installez une chaudière haute performance
Vous pouvez économisez jusqu’à 800€ chaque année
Jusqu'à 800€ / an

Le prix d’une chaudière gaz classique ou à condensation

Avec installation, comptez entre 3 000 et 5 000 euros environ une chaudière gaz condensation THPE et de 500 euros à 3 000 euros une chaudière classique.

Un coût d’achat à nuancer pour les chaudières à condensation

Sur le long terme, les chaudières à condensation présentent un meilleur rapport qualité/prix que les chaudières classiques.

Les chaudières à condensation consomment également moins de combustibles que les versions classiques. Grâce à la récupération de chaleur, ces équipements vous feront bénéficier de près de 35% d’économies sur votre facture de chauffage. Ainsi, votre investissement sera rapidement amorti.

Que faire avant d’acheter une chaudière ? On isole !

Avant de vous lancer dans l’achat d’une chaudière gaz classique ou à condensation, prenez en compte l’état de votre habitation. Assurez-vous du niveau d’isolation de votre logement pour garantir la performance de votre équipement de chauffage. Une maison bien isolée évite de consommer trop d’énergie, ce qui vous permet de réaliser des économies. De la qualité de votre isolation dépendent la puissance et les performances de votre chaudière, mais également votre facture d’énergie ! En effet, supprimer les zones de déperdition de chaleur, c’est miser non seulement sur votre confort, mais sur un logement moins énergivore et donc plus vert.

Comment bien choisir votre chaudière gaz ? Classique ou condensation

Le choix d’une chaudière à gaz dépend de différents critères.

Vous devez prendre en compte la taille de votre logement pour choisir la puissance adaptée à vos besoins. La puissance dépend en effet du nombre de personnes présentes dans l’habitation, ainsi que du nombre d’appareils de chauffe dont vous disposez. La puissance de ces appareils varie de 5 à 30 kW selon les modèles. Nous vous conseillons d’opter pour les chaudières qui respectent les normes et les labels NF EN 15036-1 et 15036-2. Ces équipements labellisés sont classés parmi les appareils à haute performance énergétique.

L’installation d’une chaudière gaz : c’est simple !

Les chaudières à condensation, les chaudières à basse température et les chaudières gaz classiques conviennent à tous types d’habitations. Il est possible de les encastrer dans un mur ou de les poser au sol selon la configuration de votre intérieur. Les appareils de chauffage sont faciles à installer. Une chaudière murale prend de son côté moins de place qu’un modèle au sol. L’idéal pour les petits espaces !

En revanche, les chaudières à condensation prennent plus de place. En effet, ce type d’installation doit être relié aux réseaux des eaux usées pour l’évacuation de l’eau issue de la condensation. Comme pour une chaudière à gaz classique, vous devez également vous assurer de la présence d’un conduit étanche en ventouse pour évacuer la fumée non recyclée. Pour cela, il est conseillé d’opter pour un conduit résistant aux corrosions du fait que les condensats sont d’une grande acidité et pourraient abîmer votre tuyauterie. Les coûts liés à l’installation d’une chaudière à condensation en cas d’absence d’un conduit d’évacuation existant peuvent donc être plus importants.

Dans les deux cas, l’installation et l’entretien annuel de votre chaudière gaz doivent être effectués par un professionnel. Demandez toujours plus devis. Nous vous conseillons également de souscrire à un contrat annuel de maintenance pour un meilleur suivi et parce que cette solution est souvent plus économique !

Des aides disponibles selon le type de chaudière gaz ?

Le gaz n’est pas une énergie renouvelable. Si les appareils au gaz ont fait pendant longtemps l’objet d’aides financières, ces dispositifs de chauffage ont été progressivement exclus des primes et subventions.

En 2021, il était encore possible de profiter de la prime Coup de pouce chauffage pour une chaudière au gaz à très haute performance énergétique, uniquement pour des devis signés avant le 30 juin et des travaux réalisés avant le 30 novembre 2021.

Un taux de TVA réduit à 5,5 % peut s’appliquer dans le cadre de travaux d’amélioration de la performance énergétique. Attention : tous les équipements ne sont pas concernés, ou sinon ils doivent respecter certains seuils de performance établis selon le type d’appareils. Vous pouvez consulter la liste des chaudières, pompes à chaleur et autres systèmes éligibles sur la section 5° Crédit d'impôt pour la transition énergétique (Articles 18 bis à 18 ter) du code général des impôts disponible sur legifrance.gouv.

Chaudière gaz classique ou condensation : on fait le point

  1. Ces deux types de chaudière à gaz fonctionnent sur le principe de la combustion pour la production de la chaleur. Cependant, contrairement à une chaudière gaz classique, un modèle à condensation réutilise les fumées produites qu’elle transforme en chaleur.

  2. Du fait de son fonctionnement, le rendement d’une chaudière à condensation est meilleur qu’une chaudière gaz classique.

  3. Une chaudière à condensation est plus écologique et économique sur la durée qu’une chaudière classique au gaz.

  4. Le prix d’une chaudière à condensation est plus élevé qu’une chaudière classique. Le coût d’achat est à nuancer par rapport aux économies d’énergie réalisées sur le long terme.

  5. Avant de changer de chaudière gaz, effectuez d’abord un bilan thermique de votre habitation et améliorez toujours dans un premier temps son isolation.

  6. Le gaz étant une énergie non renouvelable, les appareils de chauffage fonctionnant avec cette énergie sont progressivement non éligibles aux aides de l’État qui privilégie des modèles alimentés par des énergies renouvelables.

Quelle est la différence de fonctionnement entre une chaudière gaz classique et condensation ?

Le principe est le même et repose sur la combustion du gaz grâce à un brûleur. Contrairement à un modèle classique qui se contente d’évacuer les fumées de combustion, la chaudière à condensation les réutilise pour la production de chaleur. Ces chaudières peuvent être utilisées pour le chauffage et/ou l’eau chaude sanitaire (ECS).

Comment choisir entre une chaudière au gaz classique ou à condensation ?

Les nouvelles chaudières gaz à condensation présentent de nombreux avantages de différents types : économies, écologiques, rendement, confort… Ne vous concentrez pas uniquement sur son prix d’achat qui est plus élevé qu’une chaudière gaz classique. Prenez un modèle à la bonne puissance, adapté à la configuration de votre logement (compatible avec conduit d’évacuation de type cheminée, ventouse…). Demandez conseil à un professionnel qui vous aidera à trouver le meilleur choix.

Comment faire plus d’économies avec une chaudière gaz ?

Avant tout, assurez-vous que votre logement est bien isolé. Utilisez des appareils de programmation et de régulation comme un thermostat ou des robinets thermostatiques sur vos radiateurs afin de chauffer aux bonnes heures et à la bonne température. Privilégiez les chaudières gaz THPE, et avec une faible consommation énergétique.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous