Tous nos conseils sur le déménagement

Reprendre votre contrat gaz après un déménagement annulé

Publié le

Tags de l'article

Votre futur déménagement en prévision, vous aviez pris l’initiative de résilier votre contrat de gaz auprès de votre fournisseur d’énergie ? Peut-être aviez-vous même souscrit un nouvel abonnement pour votre futur logement ? Oui, mais voilà, les aléas de la vie vous contraignent à tout annuler. Qu’en est-il de vos contrats ? Pouvez-vous revenir sur votre demande de résiliation ?

Si l’annulation de votre déménagement se produit moins de 14 jours après votre demande, vous pouvez demander à ce que votre résiliation soit nulle et non avenue

Gaz Ajust : prix fixe, révisable à la baisse !

Bénéficiez d'un prix du kWh fixe ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Est-il possible d'annuler sa demande de résiliation de contrat gaz ?

En véritable « pro » du déménagement, vous avez déjà contacté le fournisseur d’énergie qui alimente le logement que vous souhaitiez quitter afin de résilier votre contrat. Si l’annulation de votre déménagement se produit moins de 14 jours après avoir effectué votre demande, sachez que vous pouvez demander à ce que votre résiliation soit nulle et non avenue. Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, vous avez, en effet, la possibilité de vous rétracter gratuitement et sans nécessairement avancer de motifs particuliers dans un délai imparti de 14 jours à compter de la date de demande de résiliation. Mais attention, la procédure de résiliation sera enclenchée et inéluctable au-delà de ce délai.

Qui contacter pour faire annuler sa résiliation ?

Vous devez contacter le fournisseur d’énergie auprès duquel vous avez effectué votre demande de résiliation. Chez la plupart d’entre eux, la démarche de rétractation est accessible directement en ligne. Vous pouvez également joindre le service client ou encore procéder par courrier. Chez ENGIE, nous mettons à votre disposition un formulaire de rétractation spécifique. Attention, il ne sera valable que si vous respectez le délai de 14 jours. 

Souscription d'un nouveau contrat, est-il possible de se rétracter ?

Lors d’un déménagement, le gaz et l’électricité constituent des démarches prioritaires. C’est donc tout naturellement que vous avez contracté un nouvel abonnement pour votre futur logement, parallèlement à votre demande de résiliation auprès de votre ancien distributeur. Mais comme le déménagement est annulé, vous n’en avez plus besoin. Comme pour la résiliation, vous disposez, là encore, d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat. Dans le cadre d’une signature de contrat en ligne, vous avez eu le choix de renoncer au bénéfice du délai de rétractation afin de profiter d’une mise en service plus rapide. Si c’est le cas pour vous, vous disposez toujours de la possibilité de vous rétracter, mais vous serez alors dans l’obligation de solder le montant correspondant au service qui vous aura déjà été apporté. 

Le délai de rétractation est dépassé, que faire ?

Au-delà de 14 jours sans rétractation de votre part, la résiliation de votre ancien contrat de gaz sera effective. Vous ne disposerez alors pas d’autre alternative que celle de souscrire un nouveau contrat. C’est peut-être l’occasion pour vous de souscrire un contrat  plus adapté à vos besoins. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser le comparateur en ligne mis à votre disposition par ENGIE pour les offres gaz. En revanche, si vous n’avez pas réussi à faire annuler la souscription de votre nouveau contrat, vous serez, cette fois, contraint d’entamer une démarche de résiliation.

Ces articles peuvent vous intéresser...