Les étapes pour bien choisir sa nouvelle chaudière au gaz naturel

Guide d’entretien d’une chaudière

Publié le

Tags de l'article

Une chaudière est utilisée pour produire du chauffage, de l’eau chaude sanitaire et occupe à ce titre une place importante dans les équipements de votre logement. Son entretien est annuel et obligatoire : il en va de la sécurité de la maison et de ses occupants, mais aussi des performances de la chaudière et de sa durée de vie.

Pourquoi faire entretenir sa chaudière ?

L’entretien annuel d’une chaudière est obligatoire, même si aucune sanction immédiate ne vient pénaliser le non-respect de cette loi. Cependant, sachez qu’en cas de grave problème entraînant des dégâts matériels et/ou humains, les assurances refusent de prendre quoi que ce soit en charge s’il s’avère que l’entretien de la chaudière n’est pas à jour. De plus, une chaudière correctement entretenue, quel que soit son fonctionnement (fioul, électrique, condensation), bénéficie de performances accrues qui permettent de mieux maîtriser votre facture de chauffage ou d’eau chaude. Elle assure aussi une plus longue durée de vie et une meilleure sécurité qui évitera les courts-circuits, les excès de monoxyde de carbone, la perte d’étanchéité... Si vous emménagez dans un nouveau logement, pensez à contrôler la chaudière en cherchant notamment à déceler les points de rouille et en vérifiant sa pression. Vous pouvez aussi si besoin, à changer votre chaudière pour emménager sur de bonnes bases.

Entretenir ma chaudière

Jusqu'à

12%(1)

d'économies d'énergie

Les obligations qui régissent l’entretien d’une chaudière

Depuis septembre 2009, l’entretien d’une chaudière est obligatoire et doit être réalisé tous les ans*. Deux solutions s’offrent alors à vous :

  • contacter chaque année un professionnel certifié;
  • signer un contrat d’entretien avec un professionnel : c’est alors lui qui prendra l’initiative de vous contacter chaque année pour l’entretien de votre chaudière. Un tel contrat comprend de l’assistance et du dépannage et se révèle souvent plus avantageux financièrement.

Au-delà de cette obligation, vous êtes libre de faire réviser votre chaudière à tout moment au cours de l’année. Nous vous recommandons de faire entretenir votre chaudière à la rentrée, juste avant de lancer le chauffage d’hiver. Vous êtes ainsi assuré d'utiliser votre système de chauffage en toute sécurité à la période la plus cruciale. Le professionnel ayant procédé à l’entretien de votre chaudière a l’obligation de vous remettre une attestation 15 jours maximum après sa visite*, qui doit contenir :

  • le taux de monoxyde de carbone mesuré ;
  • les réglages éventuels effectués ;
  • les performances contrôlées ;
  • les recommandations diverses.

Dans le cas où vous venez d’installer une chaudière neuve, vous devez effectuer son premier entretien durant l’année civile qui suit. S’il s’agit d’une chaudière à gaz, pensez à obtenir son certificat de conformité.

 

Bailleur, locataire : à qui revient l’entretien de la chaudière ?

Vous l’aurez compris, l’entretien de la chaudière est obligatoire et nécessaire, mais à qui revient cette charge ? Si vous êtes propriétaire d’un logement avec chauffage individuel, c’est à vous de vous occuper de faire entretenir votre chaudière. Pour un logement au chauffage collectif, l’entretien revient au syndicat des copropriétaires ou, en son absence, à vous-même. Si vous êtes locataire d’un logement avec chauffage individuel, c’est alors à vous qu’incombe la responsabilité de l’entretien annuel de la chaudière. Pensez bien à vérifier qu’aucune mention contraire ne vient rendre le propriétaire responsable de l’entretien de la chaudière dans les clauses du bail.

 

Comment se passe un entretien de chaudière ?

Une fois le rendez-vous pris, le professionnel certifié se rend chez vous et procède à la visite d’entretien de chaudière. Il réalise un contrôle général de la chaudière avec le nettoyage des pièces encrassées, poussiéreuses, entartrées, etc., et surtout le ramonage des conduits d’évacuation des chaudières à combustion. Pour les chaudières de type B qui ne sont pas étanches, il vérifie le taux de monoxyde de carbone. Il contrôle les émissions polluantes et procède au réglage éventuel de certains paramètres pour optimiser les performances de la chaudière. Enfin, il vous remet sur place ou vous envoie dans les quinze jours au plus tard, une attestation d’entretien que vous devrez conserver au moins deux ans. Le professionnel en profite de l’entretien de votre chaudière pour vous donner quelques conseils d’utilisation, vous faire part des éventuels points à surveiller, voire vous recommande un nouveau modèle de chaudière, plus performant, plus écologique et économique.

Source : * https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/fiche-entretien-des-chaudieres.pdf