Tous nos conseils sur l'électricité

Qu’est-ce qu’un arc électrique ?

Publié le

Tags de l'article

Ce que l’on appelle « arc électrique » est un phénomène durant lequel le courant électrique, passant d’un point à un autre de l’air, devient visible. Ce phénomène recouvre aussi bien l’étincelle électrique que l’éclair.

N’oubliez pas dans le cadre domestique de faire régulièrement contrôler l'état de de vos circuits afin d’éviter tout phénomène de ce genre.

tirage au sort
Tentez de gagner un festival de cadeaux pour tout nouveau contrat (1)

Elec Ajust : prix fixe, révisable à la baisse

Bénéficiez d'un prix fixe, ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Définition de l’arc électrique

Le phénomène d’arc électrique se produit nécessairement dans un milieu isolant. La plupart du temps, ce milieu isolant est l’air qui nous entoure. Dans certains environnements industriels, le phénomène d’arc électrique peut aussi être reproduit volontairement dans d’autres milieux gazeux isolants.

Pour qu’il y ait arc électrique, il faut qu’il y ait ionisation de ce milieu isolant. L’ionisation est une action qui consiste à enlever des charges à un atome ou à une molécule. Il se crée alors dans l’air ou dans le gaz isolant, qui n’est plus neutre, une sorte de passage qui permet aux électrons, et donc à l’électricité, de circuler.

arc electrique

Comment un tel phénomène se produit-il ?

L’ionisation du milieu isolant ne se fait pas sans raison. Il faut qu’il y ait une différence de tension suffisante entre deux surfaces pour que la charge électrique soit poussée à migrer d’un point à un autre. Plus la distance qui sépare ces deux points est importante, plus la tension doit être forte pour que le courant électrique traverse l’air.

Dans le cas de l’éclair par exemple, de l’électricité statique s’accumule dans les nuages. Quand la tension atteint le seuil d’ionisation, un arc électrique se crée entre la zone du nuage électrifié et le point du sol le plus proche. Dans ce cas, la tension est tellement importante que le phénomène ne dure qu’une fraction de seconde.

Le phénomène d’arc électrique peut également être observé au quotidien, lorsque l’on se sert d’un allume-gaz par exemple. Dans ce cas, la distance entre les deux points est beaucoup plus réduite, et la tension n’a donc pas besoin d’être très grande pour créer le phénomène d’ionisation.

Attention : danger !

Un arc électrique est un flux de courant électrique qui traverse l’air. Il est donc évidemment dangereux et peut provoquer des accidents. On peut observer ce phénomène sur des circuits électriques obsolètes, avec des câbles en mauvais état et des fils électriques dénudés (c’est-à-dire que la gaine protectrice et isolante qui entoure le fil s’est dégradée). Dans ce cas, le phénomène d’arc électrique peut être très dangereux car, selon l’endroit où se trouve le circuit, il peut enflammer très rapidement les matériaux qui l’entourent.

Il présente également un risque d’accident pour l’homme, en particulier dans les milieux industriel et métallurgique où des arcs électriques sont utilisés pour souder ou pour fusionner les métaux. Attention donc aux brûlures et aux risques d’électrisation.

Comment s’en protéger ?

Dans la nature ou sur certains circuits électriques dégradés, le phénomène d’arc électrique est peu prévisible. Il est donc difficile de s’en protéger. Il faut alors favoriser la prévention en évitant de se trouver porteur d’objets métalliques en plein cœur d’un orage par exemple. Dans le milieu industriel, il est fortement conseillé de revêtir des vêtements résistants à l’électricité. N’oubliez pas également, dans le cadre domestique, de faire régulièrement contrôler l’état de vos circuits afin d’éviter tout phénomène de ce genre.

Ces articles peuvent vous intéresser ...

Toutes les actualités