Tous nos conseils sur les économies d'énergie

En quoi l’épaisseur d’un matériau isolant est-elle importante ?

Publié le

Tags de l'article

Plusieurs critères entrent en jeu dans le choix des matériaux isolants : nous faisons la lumière sur le critère de l'épaisseur par type de matériau et par destination.

Quelles épaisseurs nécessaires des matériaux pour une isolation des sols, des murs et toitures ?

La prime économies d'énergie

Bénéficiez d'une prime pour vos travaux d'économies d'énergie et ce, sans conditions ressources !

Plusieurs facteurs peuvent entrer en compte dans le choix d'un matériau d'isolation : son prix, sa durée de vie, son impact environnemental et bien sûr ses performances.

Le principal critère d’évaluation de la performance des matériaux isolants est la résistance thermique. Celle-ci dépend de sa conductivité thermique (c'est-à-dire sa capacité à transmettre ou à retenir la chaleur) et de son épaisseur. Même le plus résistant des isolants disponibles sur le marché doit avoir une épaisseur minimale estimée à 10 cm*.

À conductivité égale, plus la paroi isolante sera épaisse et plus sa résistance thermique sera forte. Contrairement à une idée reçue, il n'y a pas que les premiers centimètres qui isolent.

En savoir plus sur les atouts de l'isolation

Quelle épaisseur par destination et type de matériau (norme BBC) ?

Le tableau ci-dessous* donne une estimation des épaisseurs nécessaires pour obtenir une isolation des sols, murs et toitures répondant aux normes BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Les valeurs peuvent varier selon la variété de l'isolant : paille de densité moyenne, paille de haute densité ou paille compressée, par exemple, la troisième variété offrant une qualité d'isolation acoustique nettement supérieure.

Le principal critère d’évaluation de la performance des matériaux isolants est la résistance thermique. Celle-ci dépend de sa conductivité thermique (c'est-à-dire sa capacité à transmettre ou à retenir la chaleur) et de son épaisseur. Même le plus résistant des isolants disponibles sur le marché doit avoir une épaisseur minimale estimée à 10 cm*.
Le principal critère d’évaluation de la performance des matériaux isolants est la résistance thermique. Celle-ci dépend de sa conductivité thermique (c'est-à-dire sa capacité à transmettre ou à retenir la chaleur) et de son épaisseur. Même le plus résistant des isolants disponibles sur le marché doit avoir une épaisseur minimale estimée à 10 cm*.
Le principal critère d’évaluation de la performance des matériaux isolants est la résistance thermique. Celle-ci dépend de sa conductivité thermique (c'est-à-dire sa capacité à transmettre ou à retenir la chaleur) et de son épaisseur. Même le plus résistant des isolants disponibles sur le marché doit avoir une épaisseur minimale estimée à 10 cm*.
Le principal critère d’évaluation de la performance des matériaux isolants est la résistance thermique. Celle-ci dépend de sa conductivité thermique (c'est-à-dire sa capacité à transmettre ou à retenir la chaleur) et de son épaisseur. Même le plus résistant des isolants disponibles sur le marché doit avoir une épaisseur minimale estimée à 10 cm*.

Matériaux isolants

Murs

Toitures

Sols

Laine de mouton

17 à 23 cm

25 à 30 cm

-

Ouate de cellulose

20 à 26 cm

26 à 37 cm

-

Lin

18 cm

27 cm

-

Chanvre

19 à 21 cm

20 à 27 cm

-

Liège expansé

14 cm

30 cm

14 cm

Fibres de bois

20 à 26 cm

26 à 37 cm

-

Paille

20 à 26 cm

26 à 37 cm

-

Béton cellulaire

30 cm

-

-

Laine de verre ou minérale

17 à 23 cm

17 cm

-

Polystyrène expansé

16 cm

23 cm

-

Polystyrène extrudé

-

20 cm

10 cm

Polyuréthanes

12 cm

20 cm

12 cm

Matériaux isolants :

  • Laine de mouton :
    Murs : 17 à 23 cm
    Toitures : 25 à 30 cm

    Ouate de cellulose :
    Murs : 20 à 26 cm
    Toitures : 26 à 37 cm

    Lin :
    Murs : 20 à 26 cm
    Toitures : 26 à 37 cm

    Chanvre :
    Murs : 19 à 21 cm
    Toitures : 20 à 27 cm

    Liège expansé :
    Murs : 14 cm
    Toitures : 20 cm
    Sols : 14 cm

    Fibres de bois :
    Murs : 20 à 26 cm
    Toitures : 26 à 37 cm

    Paille :
    Murs : 20 à 26 cm
    Toitures : 26 à 37 cm

    Béton cellulaire :
    Murs : 30 cm

    Paille :
    Murs : 20 à 26 cm
    Toitures : 26 à 37 cm

    Laine de verre ou minérale :
    Murs : 17 à 23 cm
    Toitures : 17 cm

    Polystyrène expansé :
    Murs : 16 cm
    Toitures : 23 cm

    Polystyrène extrudé :
    Toitures : 20 cm
    Sols : 10 cm

    Polystyrène extrudé :
    Murs : 12 cm
    Toitures : 20 cm
    Sols : 12 cm

* : Source :Guide des matériaux isolants", Conseil Général de Haute-Loire / ADEME.

Comment choisir et où trouver conseil ?

Un professionnel qualifié vous apportera des conseils personnalisés en fonction de vos aspirations et, surtout, de votre logement. Il vous informera aussi de la durée et de la nature des travaux, selon l'isolant choisi.

Trouver un professionnel travaux

Pour mieux cerner vos besoins, vous pouvez aussi procéder à un Diagnostic thermique qui vous permettra d'identifier les points faibles de votre isolation et de hiérarchiser les travaux nécessaires à son amélioration.

Le Diagnostic Thermique

Quelle précaution avant achat ?

Quelle que soit la solution choisie, il est important de vérifier que le(s) produit(s) utilisé(s) respecte(nt) la certification ACERMI1 délivrée par l’Association pour la Certification des matériaux Isolants.

Celle-ci garantit leurs performances thermiques, et acoustiques, leur réaction au feu et à la vapeur d’eau. Elle est exigée pour l’obtention de l’Eco-PTZ ou du CITE.

Le financement des travaux d'isolation

Sous conditions de ressources et selon la nature des travaux, vous pouvez prétendre à des aides et financement de l'Etat et à la Prime Economies d'énergie accordée par ENGIE.

La Prime Economies d'énergie

1 Pour en savoir plus : www.acermi.com/marque-acermi/