Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Éclairage électrique : comment faire ses choix ?

Publié le

Tags de l'article

L’éclairage représente plus de 12 % de la consommation d’électricité dans un logement. Nous vous aidons à choisir la lampe qu'il vous faut !

Des conseils à prendre compte lors de l'achat. 

Estimez votre étiquette énergétique

Découvrez également les travaux adaptés à votre logement !

A chaque lampe ses spécificités

En moyenne, chaque ménage français achète 3 lampes par an et consomme entre 325 et 450 kWh par an pour son éclairage(2). Mais comment être sûr de faire le bon choix ? 

Aujourd’hui, trois types de lampes sont disponibles en magasin :

  • les lampes fluocompactes, ou « lampes basse consommation » (LBC), très économes en énergie ;
  • les lampes à LED, également très économes et qui présentent en outre l’avantage de pouvoir être utilisées en extérieur ;
  • les lampes halogènes qui consomment relativement plus d’énergie et ont une durée de vie plus courte.

Depuis 2012, les lampes à incandescence à filament ont été retirées du commerce dans toute l’Union européenne. Trop énergivores, pas assez durables : le même sort sera réservé aux lampes halogènes dès 2018(3).  

Quelles sont les indications à prendre en compte lors de l’achat ?

Si le choix d’une lampe s’effectue selon l’usage et la pièce à laquelle vous la destinez, un certain nombre d’indications peuvent vous aider à choisir.

La première est l’étiquette énergétique, obligatoire depuis 2013 sur tous les types d’ampoules. Celle-ci se présente sous la forme d’une échelle de couleurs auxquelles correspondent des notations. L’intérêt ? Vous permettre d’évaluer et de comparer les performances des différentes lampes.

Généralement, les classes énergétiques sont les suivantes :

  • A, A+ et A++ pour les LED ;
  • A et B pour les LBC ;
  • C et D pour les halogènes haute efficacité.

En savoir plus sur l'étiquette énergétique
 

En plus de l’étiquette énergétique, l’emballage d’une lampe doit faire figurer :

  • son flux lumineux (en lumens),
  • sa température de couleur (couleur chaude ou froide),
  • son temps d’allumage,
  • le nombre de cycles d’allumage/extinction que la lampe peut supporter,
  • sa capacité à être utilisée avec un variateur et à l’extérieur,
  • ses dimensions,
  • la quantité de mercure qu’elle contient.

Vous voulez y voir plus clair ? Voici un tableau comparatif :

 

Type de lampe

Classe énergétique

Prix moyen

Durée de vie

Consommation kWh/an (base : 3h/jr)

Avantages

Inconvénients

Lampe basse consommation

A et B

2€

6000 à 7000 heures

3h x 365j x 15W = 16,4 kWh/an

- Économe en énergie
- Prix peu élevé

- Peu adaptée pour un usage en extérieur
- Longue à l’allumage

Lampe à LED

A+ et A

4€

Jusqu’à 20 000 heures

3h x 365j x 6W = 6,5 kWh/an

- Durée de vie
- Allumage instantané
- Peut être utilisée en extérieur

- Plus chère
- Puissance lumineuse assez faible

Lampe à incandescence halogène

C et D

1,5€

2000 à 3000 heures

3h x 365j x 60W = 65,7 kWh/an

- Lumière douce et proche de la lumière naturelle
- Prix peu élevé

- Moins performante énergétiquement

Lampe basse consommation

Classe énergétique

A et B

Prix moyen

2€

Durée de vie

6000 à 7000 heures

Conso. kWh/an (base : 3h/jr)

3h x 365j x 15W = 16,4 kWh/an

Avantages

- Économe en énergie
- Prix peu élevé

Inconvénients

- Peu adaptée pour un usage en extérieur
- Longue à l’allumage


Lampe à LED

Classe énergétique

A+ et A

Prix moyen

4€

Durée de vie

Jusqu’à 20 000 heures

Conso. kWh/an (base : 3h/jr)

3h x 365j x 6W = 6,5 kWh/an

Avantages

- Durée de vie
- Allumage instantané
- Peut être utilisée en extérieur

Inconvénients

- Plus chère
- Puissance lumineuse assez faible


Lampe à incandescence halogène

Classe énergétique

C et D

Prix moyen

1,5€

Durée de vie

2000 à 3000 heures

Conso. kWh/an (base : 3h/jr)

3h x 365j x 60W = 65,7 kWh/an

Avantages

- Lumière douce et proche de la lumière naturelle
- Prix peu élevé

Inconvénients

- Moins performante énergétiquement

- Moins performante énergétiquement

 

Évitez la surconsommation au quotidien

Pour consommer moins d’électricité, le choix de vos lampes est important. Mais il est aussi essentiel d’adopter des éco-gestes au quotidien. En voici quelques-uns :

Pensez à toujours éteindre la lumière lorsque vous quittez une pièce,

Essayez de valoriser au maximum la lumière naturelle dans votre habitation, en privilégiant par exemple des murs clairs ou en plaçant des miroirs pour réfléchir la lumière du soleil,

Choisissez plutôt pour vos lampes des abat-jour clairs, qui conduiront mieux la lumière et renforceront la sensation de chaleur de celle-ci,

Pensez à dépoussiérer régulièrement vos lampes,

Remplacez systématiquement vos lampes à incandescence par des lampes basse consommation ou des LED. Vous verrez : vous serez gagnant(4) !

Vous voulez mieux suivre votre consommation et connaître vos postes de dépense point par point ? ENGIE a conçu pour vous Ma conso. Un outil entièrement gratuit, réservé à nos clients.

(1) Source Ademe: http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/achats/eclairage - Hors chauffage, eau chaude et cuisson.
(2) Source : Guide de l'Ademe, "Bien choisir son éclairage", octobre 2015
(3) Mesure votée par le Conseil de l'Union Européenne le 17 avril 2015.
(4) Source: Guide de l'Ademe, "Bien Choisir son éclairage", octobre 2015. Les lampes à LED, à condition qu’elles durent plus de 20 000 h et soient classées A+ ou A++ sur l’étiquette énergie, sont la meilleure solution d’éclairage domestique.