Eau chaude : 8 astuces pour faire des économies

illustration-eau-chaude

Savez-vous qu’il suffit de petits changements d’habitude mieux maîtriser votre consommation d’énergie au quotidien? Pour commencer, rien de plus simple : faites la chasse au gaspillage d’eau chaude ! Suivez nos 8 conseils pour économiser l’eau chaude sans pour autant perdre en confort.

 

1. Je fais couler moins d’eau chaude

Cela peut paraître logique, mais la première source d’économie est bien sûr de faire couler moins d’eau chaude. Pensez tout simplement à couper le robinet au moment où vous vous savonnez les mains ou le corps sous la douche, ainsi que lors du brossage de dents ou du rasage. Lorsque vous vous lavez rapidement les mains, vous pouvez aussi privilégier l’eau froide. Idem pour le rinçage de votre vaisselle si vous n’avez pas de machine.

 

2. J’équipe ma douche et mes robinets

Investissez dans de petits équipements simples à installer qui peuvent vous aider à économiser l’eau chaude ! Vous pouvez par exemple remplacer votre pommeau de douche classique par un limiteur de pression, également nommé douchette économe. Autre solution : installer un régulateur de débit entre le robinet et l’origine du flexible. Et si vous envisagez de changer votre robinet, optez pour un mitigeur thermostatique(1).

 

3. Je privilégie les douches

Vous rêvez de vous plonger dans un bain chaud en rentrant chez vous après une rude journée hivernale ? On vous comprend ! Il ne s’agit pas de supprimer ce petit plaisir, mais de privilégier les douches au quotidien. En effet, en prenant un bain, vous consommez 200 litres en moyenne, contre 60 à 80 litres avec une douche(2), à condition bien sûr de ne pas laisser couler l’eau durant une demi-heure !

 

4. Je pense « mode éco »

Les lave-vaisselle et lave-linge sont deux postes importants de consommation d’eau. Pour optimiser leur utilisation, pensez à bien les remplir avant de les mettre en route. Par ailleurs, enclenchez la touche « éco » qui permet à la fois de réduire la consommation d’eau et d’énergie(3). Enfin, le jour où vous envisager de renouveler vos appareils électroménagers, vérifiez qu’ils soient classés A+++ sur leur étiquette énergétique.

 

7. Je lave à basse température

Sauf exception, votre linge et votre vaisselle ressortiront tout à fait propres en réglant vos machines sur des températures basses, à 30°C ou 40°C. D’autant que vous trouvez facilement dans les commerces des lessives et produits vaisselle de qualité.

 

6. J’optimise mon ballon à eau ou mon chauffe-eau

Réglez la température de votre ballon à eau ou chauffe-eau sur 60°C suffit : vous limiterez la consommation d’électricité et d’eau. Avez-vous également optimisé son emplacement ? Plus votre appareil est situé près des points d’eau chaude, moins vous perdez de chaleur durant la circulation de l’eau !

 

7. J’isole les tuyaux de circulation d’eau chaude sanitaire

Autre astuce pour limiter les pertes de chaleur : isoler les tuyaux d’eau chaude sanitaire de votre habitation(5). Un conseil d’autant plus utile lorsque votre ballon à eau ou chauffe-eau est situé dans des espaces non chauffés, au sous-sol d’une maison par exemple.

 

8. J’entretiens mes équipements

N’oubliez pas de faire nettoyer et contrôler votre chauffe-eau ou ballon à eau chaque année ! Vous éviterez ainsi la formation de calcaire qui peut fortement réduire le débit d’eau chaude, et prolongerez la durée de vie de votre appareil(6)

Faites la chasse aux fuites !

Les fuites d’eau dans une habitation ne sont pas rares. Et un très léger filet d’eau peut se comptabiliser en centaines de m3 sur une année, selon le guide de l’Ademe « Economisez l’eau et l’énergie chez soi » publié en juillet 2016.

Pour vérifier que vous n’avez pas de fuite chez vous, rien de plus simple :

  1. coupez tous les appareils consommant de l’eau (lave-vaisselle, machine à laver),
  2. fermez bien l’ensemble de vos robinets,
  3. si votre compteur d’eau tourne, c’est qu’il y a une fuite quelque part.

Reste maintenant à trouver son origine. Vous pouvez bien sûr faire appel à un professionnel qualifié, mais sachez que les réparations pour y remédier sont à la portée de tous. Il suffit souvent de resserrer ou changer un joint de robinet, ou encore de réajuster le flotteur de la chasse d’eau.

(1) Ademe, « Économiser l’eau et l’énergie chez soi »
Besoin d'aide ?

Haut de page