Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Piscine et économies d’énergie : faites le grand saut !

Publié le

Tags de l'article

Piquer une tête dans sa piscine représente un vrai privilège en termes de confort, mais saviez-vous que votre piscine a aussi un impact énergétique et environnemental non négligeable ? Choix du modèle, entretien : découvrez nos conseils pour réduire votre facture énergétique.

Le chauffage de l’eau est le premier poste de consommation énergétique d’une piscine. 

Estimez vos économies avec le solaire

Jusqu'à 600€ d'économies sur votre facture d'électricité *

Optez pour la bonne dimension

Quantité d’eau nécessaire, temps de chauffe, produits d’entretien… La règle est simple : plus une piscine est grande, plus elle est couteuse en énergie. Veillez donc à ne pas la surdimensionner, et à choisir une taille adaptée à vos besoins.

Vous voulez un espace pour nager et laisser vos enfants s’amuser ? Inutile de créer un bassin trop profond. Vous souhaitez pouvoir plonger ? Prévoyez la profondeur suffisante, mais réduisez la largeur. 

piscine

Soignez l’orientation

Une piscine bien exposée, dans les régions très ensoleillées, pourra être chauffée naturellement, et donc à moindre coût. Or, le chauffage de l’eau est le premier poste de consommation énergétique d’une piscine. Évitez donc les ombres portées par les arbres et les constructions environnantes. Dans la même optique de réchauffement de l’eau, placez votre piscine à l’abri des vents dominants, pour limiter le refroidissement. Alors, elle est bonne ? 

Investissez dans une couverture de piscine

Votre eau chauffe durant la journée grâce au soleil : pour éviter que la température ne diminue trop la nuit et lors des journées fraîches, investissez dans une couverture solaire, également appelée bâche thermique ou bâche à bulles.  Ce système empêche également les feuilles des arbres de tomber dans la piscine, tant qu’à faire...

Chauffez votre piscine au solaire photovoltaïque

C’est bien sûr la solution la plus écologique si vous souhaitez chauffer votre piscine : des capteurs photovoltaïques peuvent fournir l’énergie nécessaire pour faire fonctionner une pompe à chaleur, ou chauffer directement l’eau. Les panneaux solaires sont installés aux abords du bassin (il en existe sous forme de tapis), ou sur le toit d’un abri de piscine par exemple. 

Récupérez l’eau de pluie

La solution qui tombe du ciel pour remplir ou remettre à niveau votre piscine ? L’eau de pluie, récoltée grâce à une cuve hors sol ou enterrée. Un système de filtration élimine les plus gros débris (feuilles et insectes), et l’eau est acheminée jusqu’à la piscine grâce à une pompe. Certes, le prix d’achat est assez élevé. Mais il sera rapidement amorti grâce aux économies d’eau réalisées !

Pensez à bien calculer le temps de filtration

Une erreur assez répandue consiste à diminuer le temps de filtration, pour consommer moins. C’est un mauvais calcul car une durée insuffisante vous expose à des risques de prolifération d’algues vertes et de bactéries : vous aurez alors à utiliser davantage de produits et à augmenter le temps de filtration. Pour calculer le temps idéal, divisez par deux la valeur de la température de votre bassin. Ainsi, une piscine à 28°C nécessite que la pompe tourne 14 heures dans la journée. 

Éclairez votre piscine de façon écologique

Utilisez des LEDs pour l’éclairage intérieur de la piscine, grâce aux ampoules submersibles, ainsi que pour ses abords. Une autre solution aussi écologique qu’esthétique consiste à déposer dans la piscine des lampes solaire flottantes, qui diffusent une jolie lumière pour éclairer vos soirées et mettre en valeur votre bassin !