Vos équipements

Quel chauffage choisir pour votre véranda tout confort ?

Mis à jour le

chauffage véranda

Vous imaginez déjà votre véranda avec son petit coin lecture, ou votre famille autour de la table en train de savourer un bon déjeuner… Mais avez-vous pensé à la chauffer, cette nouvelle véranda ? Sans vouloir jouer les rabat-joie, pour pouvoir profiter d’une pièce en plus toute l’année, mieux vaut choisir le bon système de chauffage. Budget, esthétique, économies d’énergie… On passe tout en revue !

Pour chauffer une véranda, des solutions, il y en a… Et pour tous les goûts !

Changer de chaudière avec ENGIE
de crédit d'impôt avec les partenaires ENGIE
Jusqu'à 800€ / an

Une véranda, ok, mais pour quel usage ?

Une fois que vous aurez pensé votre véranda il faudra bien sûr s'atteler au chauffage sinon vous perdrez tous ses attraits ! Pour se faire, des solutions, il y en a… Et pour tous les goûts ! Selon vos critères prioritaires (budget, confort, esthétique, économies d’énergie…), à vous de choisir celle qui vous correspond le mieux. Mais avant de vous poser la question du chauffage, vérifiez quand même que vous en ayez vraiment besoin. Si vous construisez une véranda pour profiter d’une nouvelle pièce de vie été comme hiver, le chauffage sera indispensable. En revanche, s’il s’agit d’une résidence secondaire où vous n’allez que l’été, étudiez bien l’orientation de votre véranda et le soleil se chargera sans doute de la chauffer !

 

L’extension du chauffage central : efficacité et économies à la clé

Pour chauffer votre véranda vous pouvez tout simplement vous servir du chauffage central déjà existant dans votre logement. Cette solution économique permettra une diffusion de chaleur homogène, via des radiateurs ou un plancher chauffant reliés à votre chaudière au bois, à gaz ou au fioul.

Attention, cette option doit être pensée avant la construction de votre véranda pour permettre d’effectuer les raccordements nécessaires. Aussi, il faudra bien vérifier que votre chaudière soit assez puissante pour chauffer une pièce de plus. Dans le cas contraire, vous devrez changer de chaudière et cela pourrait s’avérer plus coûteux que prévu.

 

Les radiateurs électriques : faciles d'utlisation et peu coûteux à l’achat

C’est de loin la solution la plus simple à mettre en œuvre, et elle sera tout à fait adaptée si votre véranda est déjà construite, sans système de chauffage. Vous n’aurez qu’à installer le bon nombre de radiateurs électriques en fonction de la taille de la pièce, et le tour est joué !

À noter : si les radiateurs électriques sont peu coûteux à l’achat, attention aux factures d’énergie qui pourront être salées ! Mieux vaut s’en servir en chauffage d’appoint et/ou favoriser des émetteurs à inertie ou à accumulation, plus chers, certes, mais moins énergivores que de simples convecteurs. 

 

Le poêle à bois : l’esthétique façon cocooning

Disons-le clairement, avoir un poêle à bois ou à granules dans sa véranda, c’est d’une classe incroyable. Imaginez-vous bouquiner au coin du feu, bien au chaud... Oups on s’égare ! Revenons à nos moutons : pour choisir votre poêle, favorisez les équipements labellisés « Flamme verte », qui garantissent un meilleur rendement et vous aident à réduire vos dépenses énergétiques. 

Efficace et esthétique, le poêle à bois présente toutefois quelques contraintes techniques liées à la combustion. Vous devrez penser en amont à faire installer des conduits d’évacuation pour la fumée. Une installation à prendre au sérieux car une mauvaise évacuation des fumées ou des vapeurs d’eau pourrait être dangereuse et favoriser la condensation. 

Pour équiper votre poêle à bois optez pour la bûche de nuit qui préservera efficacement la chaleur de votre logement durant votre sommeil. Ses braises ont une durée de vie de 6 à 8 heures et tempèrent naturellement votre habitat pour conserver une température ambiante optimale. 

 

Le pompe à chaleur air/air : pour chauffer et climatiser

Vous avez peur d’avoir froid en hiver et trop chaud en été ? La solution 2 en 1, c’est la pompe à chaleur air/air : elle capte les calories présentes dans l’air extérieur pour les restituer sous forme de chaleur à l’intérieur. Et l’été, elle peut faire l’inverse et rafraîchir votre intérieur. Un avantage à ne pas négliger car l’été, en plein soleil, il peut faire très chaud sous les parois vitrées de votre véranda.

 

Construire une véranda bien pensée

Quel que soit le système de chauffage choisi, voici quelques rappels de base :

  • Inutile de chauffer une véranda mal isolée : pour être bien conçue et éviter les pertes de chaleur, pensez à bien l’isoler. Prêtez une attention particulière aux vitrages choisis, aux matériaux pour les cloisons, à la bonne étanchéité de l’installation…
  • Pour profiter au maximum de la chaleur du soleil et dépenser moins d’énergie en chauffage : pensez à son orientation dès sa conception.
  • Assurez une bonne séparation entre la véranda et les autres pièces : cela vous permettra de la chauffer plus vite et de façon indépendante. Si vous ne la chauffez pas, cela évitera de laisser entrer le froid chez vous.
  • Une bonne ventilation est indispensable pour préserver la qualité de l’air intérieur

 

Dites « J’agis avec ENGIE » !

ENGIE vous donne les moyens d’agir concrètement pour améliorer votre quotidien et limiter votre impact sur l’environnement. Retrouvez régulièrement sur notre site de nouveaux conseilséco-gestesoffres d’électricité verte… À vous d’agir ! 

j'agis avec engie