Le vélo : le mode de transport de demain ? On vous dit tout avec So Good !

de lecture

Publié le , mis à jour le

Saviez-vous que 58 % des personnes qui ont un trajet domicile-travail de moins d'1 km choisissent la voiture comme principal mode de transport ? Notre société a adopté un réflexe de déplacement urbain qui va à l’encontre de l’urgence climatique de notre siècle. Le vélo a le potentiel pour remplacer une partie des déplacements de courte distance, en particulier en ville !  

It' So good d'en savoir plus sur le vélo ! 

So good, c'est un magazine sans publicité qui traite des grands enjeux de la société, et notamment des défis environnementaux. Sur le ton de l’humour et de la légèreté, le but de So good est de transmettre, créer, encourager, inspirer, pour davantage de responsabilité sociale et écologique. 

Aujourd’hui, So good nous raconte le vélo sous tous ses angles, son histoire, son rôle important dans notre prise de conscience écologique. Et répond à nos questions ! 

Rien que pour les lecteurs de cet article, ENGIE et So good vous offrent le dernier magazine So good spécial vélo, en format numérique. 

Pour télécharger le magazine au format PDF, c’est par ici

Pour vous donner un avant-goût sur le vélo, et avant de parcourir ce numéro passionnant, voici dans cet article ce que vous devez absolument savoir !

 

Les déplacements urbains

Les déplacements urbains englobent l’ensemble des moyens de transport que nous pouvons utiliser pour nous déplacer dans une agglomération. 

Il existe différents types de transports urbains que les personnes choisissent en fonction du temps de trajet à parcourir, du coût financier, de la praticité et des aménagements prévus par l’agglomération. 

Nous pouvons les dissocier en 2 catégories : les moyens de déplacement collectifs et individuels. Les transports collectifs se résument essentiellement dans les transports en commun, avec les métros, les bus, les tramways. Les moyens individuels sont plus diversifiés, entre voiture, scooter, trottinette, marche à pied, sans oublier le vélo ! 

 

Vélo : un moyen de déplacement pas si récent !

Inventé au XIXe siècle, le vélo bénéficie d’un nouveau souffle en France. Effectivement, alors qu’il est urgent de réduire notre impact environnemental, le vélo est une solution de transport sobre. Alors que pendant des années et encore aujourd’hui le vélo est délaissé pour faire place à la voiture.

Depuis quelques années et notamment grâce à un réveil d’une conscience écologique, le vélo est réadopté. Il s’est d’abord fait une place au Pays-Bas qui effectue aujourd’hui 22% de ses déplacements à vélo. En France, nous essayons de prendre exemple, mais c’est seulement 3% des déplacements qui se font à vélo. L’Etat s’est fixé l’objectif de tripler ce chiffre et d’arriver à 9% des déplacements pour 2024. 

précarité énergétique


Où circulent les vélos aujourd’hui ?

C’est essentiellement dans les grandes agglomérations que le vélo commence à être adopté. Le succès du vélo dépend notamment du développement d’infrastructures adaptées et sécurisées, ce qui est moins le cas dans les zones peu denses. 

Le vélo, c’est pour tout le monde !

Nous savons maintenant qu’il est important de développer la pratique du vélo. Le vélo est la solution, mais il faut encore savoir quel vélo choisir. Depuis l’apparition du vélo nous n’avons cessé d’innover à son sujet. Il existe : 

  • Le vélo de ville, pour trouver un vrai confort dans ses déplacements. 

  • Le vélo tout terrain, pour gravir tous les chemins. 

  • Le vélo pliant, pour ne pas perdre de place quand on ne l’utilise pas. 

  • Le vélo sportif pour se préparer au tour de France. 

  • Le vélo cargo pour transporter des enfants ou des courses. 

  • Le vélo électrique, pour pédaler sans se fatiguer

En plus de ces gammes diverses, les vélos sont de plus en plus accessibles. Grâce à différentes solutions : 

  • Le vélib’ : Vous trouvez une borne avec un vélo, vous pouvez le débloquer et payer votre trajet en fonction d’un abonnement et/ou par minute d’utilisation. Vous devrez ensuite le redéposer à une borne vélib’.

  • Le vélo en libre-service : Les sociétés comme Bolt, Uber nous permettent grâce à leurs applications de trouver un vélo à quelques mètres de nous, et en libre-service. Nous pouvons le réserver, le récupérer et le redéposer où nous le souhaitons dans la limite de la zone autorisée. 

Enfin, les agglomérations mettent en place des pistes cyclables pour nous permettre d’utiliser les vélos facilement et en toute sécurité. 
 

À vélo, il faut être équipé. 

Alors évidemment quand on fait du vélo c’est aussi un peu de gestion. Il est important d’avant tout s’équiper pour sa sécurité et celle des autres. S’il n’est pas obligatoire, le casque est vivement conseillé. Il faut s’équiper d’un anti-vol, pour être sûr de retrouver son vélo et enfin de régulièrement vérifier que tout fonctionne correctement : les freins, le pédalier, la sonnette. Un vélo ça s’entretien !

Les autres avantages du vélo. 

Le vélo n’est pas seulement synonyme d’écologie. Il représente aussi un avantage économique indéniable, en étant moins cher à l’achat qu’une voiture, de même que pour l’entretien.  Faire du vélo, c’est aussi pratiquer un sport doux, qui fait travailler le cardio : c’est donc un vrai avantage pour la santé !

Les aides de l’état. 

L’Etat accompagne la transition énergétique, et parmi ses axes d’action, le vélo a toute sa place ! Vous pouvez obtenir une aide en fonction de votre revenu fiscal de référence et du vélo choisi. L’aide peut atteindre jusqu’à 40% du prix du vélo. 

Retrouvez plus d’informations ici

Ride safe !

 

Avec Mon Programme pour Agir gagnez 5 points (KiloActs) à la lecture de cet article !

Vous êtes client ENGIE ? Accédez gratuitement à Mon Programme pour Agir sur votre Espace Client : un programme qui vous récompense quand vous consommez moins et mieux.

J’explore le programme

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous