Pompe à chaleur air-eau : équipez votre foyer en toute simplicité

Dossier ENGIE

Pompe à chaleur chauffage au sol : prix, avantages et inconvénients

de lecture

Publié le , mis à jour le

Le plancher chauffant est apprécié pour son confort et son esthétisme (adieu les radiateurs !). Ce système de chauffage peut être alimenté par plusieurs appareils comme une chaudière ou une pompe à chaleur. Pourquoi choisir une PAC pour un plancher chauffant ? Quels sont les avantages et inconvénients d’un tel système en comparaison à une chaudière ? Combien coûte exactement l’installation d’une pompe à chaleur pour chauffage au sol ? Fonctionnement, aides, tarif, consommation, on fait le point sur ce système performant, plus écologique et économique que le gaz !

Comment fonctionne une pompe à chaleur pour le chauffage au sol ?

Pour résumer simplement son fonctionnement : la pompe à chaleur puise les calories naturellement présentes dans l’air extérieur, dans l’eau ou dans le sol pour les modèles géothermiques. Elle transforme ensuite ces calories en chaleur après les avoir fait passer par différents états (liquide, gazeux). La chaleur passe ensuite dans le circuit d’eau chaude et/ou de chauffage de la maison, jusqu’aux émetteurs : ici, le sol chauffant !

Avec ce type de système hydraulique, le plancher chauffant est un circuit de tuyaux installé directement dans le sol de votre maison. Ce réseau de circuits est pris en sandwich entre une chape et un isolant installé sur une dalle en béton. Sur la chape est ensuite déposé le revêtement de votre choix : parquet, moquette, plancher, carrelage…

Pourquoi on aime le chauffage au sol ?

On apprécie ce type de chauffage pour plusieurs raisons :

  • La chaleur produite par un plancher chauffant est douce et homogène.
  • L’esthétique de ce système est minimaliste et invisible.
  • Un gain de place grâce à l’absence de radiateurs.
  • Le chauffage au sol peut être alimenté par des énergies renouvelables (PAC).
  • La poussière est limitée grâce à une diffusion de la chaleur par rayonnement. Fini les radiateurs compliqués à nettoyer qui prennent et brassent la poussière !
  • Sur le même principe que la climatisation, certains planchers chauffants peuvent être réversibles et donc produire du froid en été et du chaud en hiver.
  • La cerise sur le gâteau : fini les pieds froids !

Pour rappel, il existe deux types de planchers chauffant : hydraulique et électrique.

Les planchers chauffants : un chauffage encadré par la loi

L’installation d’un plancher chauffant doit respecter plusieurs normes de pression, température et dispositions, prévues par la loi dans l’Arrêté du 23 juin 1978 relatif aux installations fixes destinées au chauffage et à l'alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d'habitation, de bureaux ou recevant du public (ERP).(1)

Quelle pompe à chaleur pour un chauffage au sol ?

Une pompe à chaleur air-eau ou une PAC modèle géothermique sont recommandées pour alimenter un plancher chauffant. C’est le plus souvent le modèle air-eau qui remporte la victoire en raison de la configuration particulière nécessaire à l’installation d’un modèle géothermique.

Avantages : pourquoi une PAC plutôt qu’une chaudière pour le chauffage au sol ?

Une PAC utilise des énergies renouvelables

Il existe plusieurs types de PAC : air-air, air-eau, eau-eau ou géothermique. Cet équipement utilise des énergies renouvelables pour fonctionner : l’air, les mouvements de l’eau ou encore le sol. Il existe également des modèles solaires. La pompe à chaleur rejette ensuite moins de fumée et de particule puisque, contrairement à une chaudière au gaz, il n’y a aucune combustion. Ce système améliore par conséquent l’étiquette énergie de votre logement et sa valeur. Un vrai avantage si vous souhaitez vendre votre habitation !

Un confort optimal été comme hiver grâce à un système réversible

La pompe à chaleur est un équipement performant qui garantit un excellent niveau de confort, toute l’année. Vous hésitiez à installer une climatisation pour rafraîchir votre maison l’été ? Optez pour une installation réversible. Il existe en effet des planchers chauffants compatibles avec des PAC réversibles. Ce système diminue la chaleur en été sans créer de courants d’air frais comme pour une climatisation traditionnelle. Il réchauffe aussi non seulement vos pieds et vos pièces en hiver !

Une consommation limitée et des économies d’énergie : le combo gagnant

Pour fonctionner, la pompe à chaleur puise une partie de son énergie dans son environnement naturel. La consommation énergétique d’une PAC est plus faible que les appareils totalement alimentés par votre électricité. Associée à un plancher chauffant, les économies d’énergie sont plus importantes. En effet, le chauffage au sol est encadré par une norme qui stipule que la température plafond au contact des sols ne doit pas dépasser 28 °C.(1) De fait, le fluide des tuyaux est chauffée à basse température (40 °C), ce qui limite la consommation d’énergie de votre plancher chauffant.

Lors de l’achat d’une PAC pour chauffage au sol, vérifiez son COP (coefficient de performance). Ce chiffre indique le rapport entre l’énergie consommée pour fonctionner et celle produite par la pompe à chaleur.

La PAC : un système éligible aux aides financières

L’installation d’un chauffage au sol seule ne vous permet pas de profiter d’aides. Néanmoins, réduisez le montant de vos travaux en faisant installer une pompe à chaleur. Une PAC vous permet en effet de profiter de primes, sous certaines conditions. On y vient plus bas !

3 conseils pour faire plus d’économies énergie
  • Effectuez un diagnostic thermique et demandez conseil à un professionnel pour choisir l’équipement de chauffage à la bonne puissance selon vos besoins, et prioriser les travaux.
  • Améliorez toujours en premier l’isolation thermique de votre logement et supprimez les déperditions de chaleur
  • Utilisez des outils de régulation et de programmation pour chauffer à vos pièces à la bonne température et au bon moment
Pompe à chaleur air-eau : équipez votre foyer en toute simplicité
Faites installer une PAC chez vous grâce aux conseils de nos experts

Et les inconvénients du plancher chauffant alimenté par une PAC ?

Si les avantages d’une pompe à chaleur pour chauffer votre sol sont nombreux, ce système présente également quelques inconvénients à prendre en compte lors de votre choix :

  • Une PAC nécessite des travaux pour l’installation de son unité extérieure. Elle entraîne ainsi une modification de l’aspect de votre maison.
  • L’unité extérieure d’une PAC peut faire du bruit. Il est indispensable de choisir des modèles silencieux et de vérifier le nombre de décibels dB(A) sur la fiche produit. Le niveau sonore varie en général de 45 à 65 dB(A). Il est en cela préférable de ne pas l’installer à proximité de la fenêtre de votre chambre. Certains travaux acoustiques sont parfois à prévoir.
  • Le rendement d’une PAC peuvent trouve ses limites selon les régions où les températures extérieures sont très basses.
  • La configuration de votre maison, les règles d’urbanisme ou de copropriété, ne sont pas toujours compatibles avec son installation ou compliquent les démarches. Faites-vous accompagner par un professionnel afin de voir quel est le meilleur emplacement pour votre PAC. Elle ne doit pas être source de nuisance pour vos voisins !
  • En rénovation, l’installation simultanée d’un plancher chauffant ET d’une PAC nécessite de vider votre maison pendant les différentes phases de pose (ragréage, pose de l’isolant, des tuyaux, de la chape et du revêtement).

Combien coûte un chauffage au sol avec pompe à chaleur ?

En raison des équipements, travaux et raccordements, le chauffage au sol avec une pompe à chaleur est un investissement conséquent. Le prix d’une pompe à chaleur seule (hors installation) est compris entre 5 000 euros et 12 000 euros. Parallèlement, comptez entre 70 et 150 euros le mètre carré pour la pose de votre chauffage au sol hydraulique.

Des forfaits sont possibles et certains professionnels peuvent proposer des offres combinées. Certains fabricants proposent également un format kit plancher chauffant, à choisir selon la surface de votre logement.

Le prix pour l’installation d’une pompe à chaleur pour chauffage au sol varie en fonction de :

  • le type de travaux (installation d’un système combinée PAC + chauffage au sol, raccordement simple d’une PAC à un plancher chauffant existant, dépose d’une chaudière etc.),
  • la configuration de votre habitation et la complexité du chantier,
  • le coût de la main d’oeuvre,
  • le modèle de PAC (un appareil air-eau est moins coûteux qu’un modèle géothermique),
  • les options de votre PAC (réversible ou classique).

À noter que certains critères comme la marque de la PAC peuvent aussi influencer le prix.

En raison du coût de l’installation d’un chauffage au sol avec pompe à chaleur, demandez toujours plusieurs devis avant de signer. Ensuite, faites toujours appel à un artisan ou une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) afin de prétendre à des aides et financements.

Quelles aides pour une pompe à chaleur pour chauffage au sol ?

Plusieurs aides sont possibles pour les pompes à chaleur de type air-eau, hybride et géothermique :

  • MaPrimeRenov’ (jusqu’à 4 000 euros pour les foyers aux ressources très modestes),
  • Éco-PTZ (valable jusqu’au 31 décembre 2021),
  • Prime Coup de pouce chauffage,
  • Taux de TVA réduit à 5,5%, dans le cadre d’une rénovation énergétique et pour les logements construits et achevés depuis plus de 2 ans(3),
  • Aides locales par les collectivités.

Ces aides sont principalement délivrées et calculées selon vos ressources. Elles dépendent aussi de certaines conditions : type d’équipement et performances énergétiques de l’appareil, faire appel à un professionnel RGE pour vos travaux. En 2021 par exemple, les ménages modestes peuvent profiter d’une prime jusqu’à 4 000 euros et les autres ménages d’une aide jusqu’à 2 500 eurospour un modèle air-eau ou hybride dans le cadre du dispositif Coup de pouce chauffage.(2)

Quand installer un chauffage au sol avec pompe à chaleur ?

Je rénove et j’ai déjà un plancher chauffant

L’installation d’une pompe à chaleur dans le cadre de ce type de rénovation n’en sera que plus simple ! Une PAC air-eau se substitue très bien à une chaudière à condensation et se raccorde facilement à votre sol chauffant existant.

Je suis en pleine rénovation et j’ai un chauffage standard (radiateur)

C’est le cas de figure où l’installation d’un chauffage au sol avec une pompe à chaleur est le plus compliqué. Il faut en effet rehausser le sol pour installer les différentes couches du chauffage au sol (isolant, tuyaux, chape). Des travaux sont donc nécessaires et rendent votre logement impraticable. À cela s’ajoute l’installation de la PAC et le raccordement à votre circuit de chauffage existant. Installer une pompe à chaleur et un chauffage au sol, reste donc tout à fait possible lors d’une rénovation, mais plus complexe !

J’envisage ce système pour une construction neuve

C’est l’idéal ! Pas besoin de vider vos pièces, prévoyez directement dans les plans de votre nouvelle maison l’installation d’une pompe à chaleur et d’un chauffage au sol.

Choisir une pompe à chaleur pour un plancher chauffant : on résume !

  1. La pompe à chaleur se substitue très bien aux équipements traditionnels de chauffage, comme la chaudière à gaz, pour un plancher chauffant.

  2. Ce système de chauffage au sol assure une chaleur homogène. Il est source d’un grand confort pour les occupants de la maison (et leurs pieds en hiver !).

  3. Il est possible de choisir un dispositif réversible pour rafraîchir en été et chauffer en hiver.

  4. La PAC présente l’avantage de fonctionner grâce à des énergies renouvelables.

  5. Plusieurs PAC sont compatibles avec ce système. Les modèles air-eau sont les plus recommandés.

  6. Le plancher chauffant n’est pas éligible aux aides, contrairement à la pompe à chaleur.

  7. L’installation d’une PAC pour votre chauffage au sol modifie la façade de votre maison du fait de l’installation d’une unité extérieure. 

  8. Il est préférable d’effectuer la pose complète (PAC + sol chauffant) dans une construction neuve que dans le cadre d’une rénovation, bien que ça reste tout à fait possible !

Visuel d'un plancher chauffant

Quelle pompe à chaleur choisir pour un plancher chauffant ?

La PAC air-eau ou géothermique sont généralement recommandées pour un chauffage au sol. Les modèles air-eau sont les plus courants en raison des contraintes d’installation plus nombreuses des modèles géothermiques.

Comment bien entretenir son chauffage au sol avec pompe à chaleur ?

Confiez l’entretien de votre PAC par un professionnel tous les ans. Vérifiez très régulièrement que rien n’obstrue votre pompe à air (feuille, papier etc.). Les tuyaux d’un plancher chauffant à système hydraulique doivent être nettoyés grâce à un désembouage.

Pourquoi choisir un chauffage au sol avec une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur a un excellent rendement et peut être réversible. Elle fonctionne ensuite en grande partie grâce aux énergies renouvelables. Le chauffage au sol réunit de son côté plusieurs qualités : confort, chaleur homogène, qualité de l’air et esthétique épurée en raison de l’absence de radiateurs.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous