Pompe à chaleur air-eau : découvrez nos offres d'installation spécialisées

Trouver un installateur Afficher le numéro
Appeler un conseiller 0969375163 (Appel non surtaxé)

Comprendre la consommation d’une pompe à chaleur

de lecture
Publié le , mis à jour le

Une pompe à chaleur est écologique et économique, elle permet de chauffer ou rafraîchir votre domicile. Elle capte l’énergie dans l’air, l’eau ou le sol pour produire de la chaleur ou de la fraîcheur directement chez vous.

Mais comment fonctionne-elle ? Comment suivre sa consommation et comment la réduire ? ENGIE vous dit tout sur la consommation d'une pompe à chaleur, ainsi que sur son fonctionnement.

Choisir la pompe à chaleur pour les économies d'énergie

Pour chauffer votre intérieur, la pompe à chaleur (PAC) utilise selon les modèles, la chaleur de l'air extérieur, des nappes phréatiques ou du sol, en dessous de votre maison. Ce recours aux énergies renouvelables et la technologie utilisée par ce système de chauffage pour son fonctionnement, vous permettent de réaliser, par rapport à l'utilisation d'une chaudière fioul ou gaz, jusqu'à 75 % d'économies sur votre consommation électrique et sur vos factures.

Pourquoi la consommation d'une pompe à chaleur peut-elle varier ?

En fonction de la configuration de votre logement et de divers éléments liés à la puissance, au rendement et l'utilisation de votre appareil, la consommation d'une pompe à chaleur peut être plus ou moins importante.

  • Surface et hauteur sous plafond du logement
  • Niveau d'isolation des murs, planchers et plafonds
  • Nombre de personnes dans le foyer
  • Type d'émetteurs utilisés pour le chauffage (circuit hydraulique, plancher chauffant, radiateurs à accumulation, radiateurs à basse température…)
  • Besoin en chauffage
  • Réglages et modèle, qualité de la PAC
  • Coefficient de performance de la pompe à chaleur (COP)
  • Climat extérieur (au plus la température est basse, au plus la consommation de la pompe à chaleur est haute)

Pour profiter pleinement des avantages de la pompe à chaleur et éviter les inconvénients matériel (usure) et financiers (facture énergétique trop élevée), il est essentiel de choisir une PAC adaptée qui ne soit ni sur-dimensionnée, ni sous-dimensionnée.

Comment calculer la consommation de votre pompe à chaleur ?

Pour fonctionner, votre pompe à chaleur a besoin d’énergie (électricité). Afin de connaître le rendement, appelé coefficient de performance (COP), il faut calculer le ratio énergie dépensée par rapport à la chaleur produite. Avec un COP nominal de 4, une pompe à chaleur qui consomme 1 kWh d’électricité peut produire jusqu’à 4 kWh de chauffage.

Consommation pompe à chaleur
Le saviez-vous ?

Pour suivre la consommation de la pompe à chaleur et réaliser des économies sur vos consommations d’énergie, profitez du Ma conso.

Zoom sur le COP

Ce score vous permet de juger rapidement de la qualité d'une pompe à chaleur et des économies d'énergie envisageables. En mettant en rapport l'énergie électrique consommée avec l'énergie restituée - chacune exprimées en kWh - le COP fait donc partie des indicateurs les plus importants. Il en existe trois :

  • COP machine : calculé en laboratoire
  • COP système : prend en compte tous les éléments de la PAC (circulateur, pompes, accessoires, dégivrage…)
  • COPA : COP système calculé sur une saison entière de chauffe

Le SCOP d'une pompe à chaleur est un autre indicateur utile à retrouver sur l'étiquette énergétique. Il s'agit du coefficient de performance saisonnier calculé sur la totalité de la période de chauffe. Il représente une moyenne annuelle.

Pompe à chaleur air-eau : équipez votre foyer en toute simplicité
Faites installer une PAC chez vous grâce aux conseils de nos experts

Et s’il fait très froid ?

Attention, lors des hivers très rigoureux avec des températures négatives régulières, la consommation en énergie de votre pompe à chaleur aérothermique (air-air) peut être importante et au final, relativement coûteuse. Il est donc nécessaire d’étudier votre projet en amont. Les pompes à chaleur géothermiques (air-eau ou eau-eau) prélevant leurs calories dans un sol à température constante ne sont pas tributaires des baisses de la température extérieure.

Quand il fait froid, le COP comme SCOP sont réduits du fait de l'écart plus important entre les températures intérieures et extérieures. Une pompe à chaleur bien choisie et correctement dimensionnée n'occasionne alors qu'une hausse légère et passagère de la consommation électrique.

Augmentez la performance de votre pompe à chaleur

Pour choisir votre pompe à chaleur, il est pertinent de demander un diagnostic votre logement. En effet, le choisir un équipement selon vos besoins vous permettra de limiter les risque de sous-dimensionnement de votre PAC et les dépenses inattendues sur votre facture d’énergie. L’avis d’un professionnel vous orientera efficacement vers la solution la plus adéquate. Pour choisir le type et la puissance de votre pompe à chaleur, réalisez une étude thermique selon :

  • de sa surface, de son volume,
  • de son exposition,
  • de la qualité de l’isolation générale de la maison,
  • enfin, du climat dans la région où vous vivez.

Vous améliorerez ainsi votre confort et votre budget ! Trouver un artisan

Obtenez des primes et aides pour vos travaux

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur (PAC) capte les calories présentes dans l’environnement pour chauffer votre foyer. Il existe différents appareils et modèles lesquels varient au niveau du prix, du coût d'installation et du rendement :

  • La PAC géothermique : offrant une énergie à rendement constant en toute saison, elle utilise la chaleur naturellement présente dans le sol pour la restituer à vos équipements de chauffage. Elle vous garantit un grand confort thermique et permet de réaliser d’importantes économies d’énergie.
  • La PAC air-eau : elle récupère les calories naturellement présentes dans l’air extérieur pour les restituer à votre système de chauffage central (radiateurs, plancher chauffant). Comme la PAC géothermique, elle garantit un grand confort et permet de réaliser des économies d’énergie.
  • La PAC air-air : elle utilise les calories naturellement présentes dans l’air extérieur pour chauffer votre logement en hiver et éventuellement le rafraîchir en été. C’est une solution idéale si vous vivez dans un climat doux !

Choisir sa pompe à chaleur

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur ?

Installer une pompe à chaleur dans votre logement vous permettra de faire des économies d’énergie tout en profitant d’un confort idéal : aucune odeur émise contrairement au bois ou au fioul, température stable dans chaque pièce et possibilité de monter rapidement la température… De plus, la pompe à chaleur est facile à installer dans un logement neuf ou en cours de rénovation, et se décline en plusieurs modèles : pompe à chaleur air/air, pompe à chaleur air/eau…

Quel est le prix d’une pompe à chaleur ?

D’après l’ADEME, il faut compter un budget d’achat allant de 65 € TTC à 90 € TTC par m² chauffé, en fonction de la qualité du matériel choisi. Pour une pompe à chaleur géothermique (sol/air, sol/eau, eau/air ou eau/eau) vous pouvez compter un budget supérieur à 10 000 € pour l’achat et la pose de votre équipement. C’est un investissement qui peut s’avérer payant puisque la pompe à chaleur vous permettra d’effectuer des économies d’énergie et de bénéficier de différentes aides de l’État.

Combien coûte l’entretien d’une pompe à chaleur ?

Le contrôle annuel de votre pompe à chaleur, par un professionnel certifié, est une obligation légale. Lors de caviste, il vérifiera l’étanchéité de l’installation, l’état des différentes pièces, et le bon fonctionnement de l’ensemble. En moyenne, une prestation coûte 150 € pour une simple visite annuelle.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous