Faites des travaux d’économies d’énergie !

Découvrir les aides Afficher le numéro
Appeler un conseiller 0969375163 (Appel non surtaxé)
Dossier ENGIE

Quelle puissance choisir pour ma chaudière ?

de lecture
Publié le , mis à jour le

Pour choisir la bonne puissance pour votre chaudière fioul, vous devez vous fiez à plulsieurs critères : la taille de votre logement, l'utilisation que vous en ferez ainsi que votre lieu d'habiation. Ces une fois ces éléments là en tête que vous pouvez vous attaquer à la recherche de la bonne puissance de votre équipement. 

Globalement, pour un logement de moins de 100m2, vous pouvez opter pour une chaudière de 23 à 28 kW et de 25 à 35 kW si votre logement est plus grand. 

Dans ce guide vous trouverez toutes les informations qui vous permettront de choisir la puissance de la chaudière la plus adaptée à vos besoins.

Les critères pour choisir la une puissance de chaudière ?

La puissance nécessaire d’une chaudière se détermine en fonction de :

  • la taille et l'isolation de votre logement (plus l'isolation d'une maison est importante, moins ses besoins en chauffage sont importants)
  • votre situation géographique (une chaudière plus puissante est nécessaire sous un climat plus rigoureux) ;
  • vos besoins et vos usages (chauffage seul ou chauffage + eau chaude, température souhaitée dans la maison).

Parce que ce type de chaudière a besoin d'une puissance plus importante, le choix d’une production d’eau chaude adaptée à vos besoins est essentiel. Ainsi, la chaudière installée est toujours suffisamment puissante pour assurer le chauffage seul. 4 méthodes existent pour produire de l'eau chaude à l'aide d'une chaudière à gaz :

  • Instantanée (la chaudière chauffe au fur et à mesure l'eau froide injectée dans le circuit)
  • Par micro-accumulation (la chaudière dispose d'un petit ballon ou l'eau est stockée chaude)
  • À accumulation (un grand volume d'eau chaude est conservé dans un ballon adapté aux besoins des habitants)

Les constructeurs proposent des modèles variés de chaudières adaptées à la configuration du logement : nombre de points de puisage, fréquence d'entretien, encombrement (chaudière murale ou au sol), combustible… :

  • à gaz, au fioul, électrique, à bois, à granulés de bois
  • mixte
  • à ventouse
  • à condensation
  • à basse température

Choisir avec l'aide d'un professionnel

Pour faire ce choix, faites appel à un professionnel qualifié. Il dimensionnera au mieux votre équipement de chauffage. Après installation, il procèdera aux réglages de débits nécessaires pour une diffusion équitablement répartie de la chaleur dans les pièces et un fonctionnement optimal de la chaudière. Un mauvais choix porté sur une chaudière trop ou pas assez puissante a des conséquences sur votre confort.

Une chaudière pas assez puissante causera :

  • un logement mal et trop peu chauffé avec des radiateurs tièdes en bout de circuit et un faible débit d’eau chaude ;
  • une usure très rapide de la chaudière, qui fonctionnera constamment à pleine puissance ;
  • des factures élevées.

Une chaudière trop puissante causera :

  • un logement trop chauffé ;
  • ou des arrêts et des allumages très fréquents de la chaudière pour freiner le chauffage et maintenir une température moyenne dans le logement ;
  • une détérioration précoce de la chaudière.
Le saviez-vous ?

La réalisation d'un audit énergétique(1) de l'habitation (maison ou appartement) peut être utile. En compilant les informations relatives à sa performance énergétique, son état et à vos habitudes de vie, le technicien qualifié chargé de sa réalisation est en mesure de vous faire des recommandations. Liste des travaux à réaliser, économies envisagées, coûts estimés et subventions accordées.

Faites des travaux d’économies d’énergie !
Choisissez les travaux les plus efficaces et bénéficiez d'aides

Comment estimer la puissance nécessaire d'une chaudière ?

Niveau d'isolation de la maison, consommation énergétique estimée, volume à chauffer, climat en hiver, besoin en température et en eau chaude sanitaire… les points à prendre en compte pour bien choisir la puissance nécessaire d'une chaudière sont nombreux.

Les chauffagistes utilisent la formule suivante : coefficient de consommation d’énergie x (température voulue + indice ITE) x volume à chauffer x déperdition d’énergie avec :

  • Coefficient de consommation d'énergie : 1,5 maison bien isolée, 1,6 maison isolée normalement et 2 maison qui ne l'est pas ou peu
  • Température voulue : niveau de chauffage moyen dans les pièces à vivre
  • Indice ITE ou indice de température extérieure : 7 dans le sud de la France, 9 au centre, 12 dans le nord et 15 si vous habitez en montagne
  • Volume à chauffer : superficie de l'habitat x hauteur sous plafond (en général 2,5 m dans les habitats récents)
  • Déperdition d'énergie : 1,3

Quelle puissance idéale pour 100 m2 ?

La puissance idéale d’une chaudière varie avec la surface de votre logement (pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire.)

  • 23-28 kW pour un logement de moins de 100 m2
  • 25-35 kW pour un logement de plus de 100 m2

Quelle puissance de chaudière pour une maison de 150 m2 ?

Dans le cas d'un habitat de 150 m2 situé dans le nord de la France qui souhaite profiter de 21°C tout au long de l'hiver, le calcul est le suivant :

La puissance pour une maison bien isolée

Coefficient de consommation d'énergie 1,5 x (température voulue 21 x indice ITE 12) x volume à chauffer (superficie 150 x hauteur sous plafond 2,5) x coefficient de déperdition d'énergie 1,3 soit 1,5 x 33 x 375 x 1,3 = 24 131 (W).

La puissance nécessaire de la chaudière est de 24 131 watts (W) soit 24,1 kilowatts (kW).

La puissance pour une maison peu isolée

Coefficient de consommation d'énergie 2 x (température voulue 21 x indice ITE 12) x volume à chauffer (superficie 150 x hauteur sous plafond 2,5) x coefficient de déperdition d'énergie 1,3 soit 2 x 33 x 375 x 1,3 = 32 175 (W).

Pour une maison dotée d'un faible niveau d'isolation, la puissance recommandée de la chaudière est de 32 175 W soit, 32,1 kW.

Si la chaudière doit aussi produire l'eau chaude sanitaire, il convient d'ajouter 5 kW si le foyer est composé de deux personnes, et 10 kW s'il s'agit d'une famille nombreuse. Dans notre exemple, la chaudière passe de 24 kW à 34 kW nécessaires dans la maison avec peu de déperditions thermiques d'une famille avec enfants, et de 32 kW à 42 kW si l'isolation est défaillante.

Quelle puissance choisir pour ma chaudière : en bref

  1. La puissance nécessaire d'une chaudière s'exprime en kW et se mesure en fonction de la taille du logement et de son niveau d'isolation, de sa situation géographique, des besoins en chauffage des occupants et des usages (eau chaude sanitaire ou non).

  2. Ce chiffre dépend aussi du modèle : chaudière électrique, chaudière à gaz, chaudière au fioul, au bois, à granulé de bois, chaudière à condensation ou à basse température.

  3. Une chaudière pas assez puissante cause de l'inconfort, des factures élevées et une usure précoce des composants.

  4. Une chaudière trop puissante engendre une dépense inutile à l'achat, une détérioration rapide de l'appareil et une sensation de chaleur trop élevée.

  5. La formule de calcul de la puissance idéale d'une chaudière est : coefficient de consommation d’énergie x (température voulue + indice ITE) x volume à chauffer x déperdition d’énergie.

  6. Pour une maison de 150 mètres carrés, une chaudière comprise entre 24 et 32 kWh est recommandée pour le chauffage.

Quelle est la puissance moyenne d'une chaudière à gaz ?

Les chauffagistes considèrent qu'il faut en moyenne entre 70 et 100 W pour chauffer un mètre carré selon les caractéristiques de l'habitation.

Comment calculer la puissance nécessaire d'une chaudière ?

La formule consacrée pour le calcul de la puissance d'une chaudière à gaz est : coefficient de consommation d’énergie (1,5 bonne isolation, 1,6 isolation normale, 2 basse isolation) x (température voulue + indice ITE) x volume à chauffer x déperdition d’énergie (1,3).

Quelle puissance de chaudière pour 150 m2 ?

Si la chaudière est utilisée uniquement pour le chauffage, la puissance nécessaire pour un logement de 150 m2 est comprise entre 24 et 32 kWh. Il convient d'ajouter entre 5 et 10 kWh, si l'appareil doit en plus assurer la production d'eau chaude sanitaire.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous