Économies d’énergie : installez une chaudière haute performance

Prix d'une chaudière gaz : prendre en compte tous les critères afin de faire le bon choix !

de lecture
Publié le , mis à jour le

C’est décidé, vous équipez votre logement d’une chaudière à gaz. Cependant, entre les modèles classiques, les chaudières à condensation et celles basse température, le choix s’annonce cornélien ! Quelle que soit la technologie pour laquelle vous opterez, prenez bien le temps de définir vos besoins et d’évaluer le rapport entre la qualité et le prix de votre future chaudière à gaz.

Du modèle classique à partir de 500 € au modèle le plus cher à basse température à 3000€, suivez le guide des prix et conseils ENGIE pour choisir la chaudière gaz qui vous conviendrait le plus !

Le coût d'installation d'une chaudière à gaz

Pour bénéficier d’une installation sécurisée et accéder aux différentes aides financières proposées par l’État, il est impératif de faire appel à un professionnel certifié "Reconnu Garant de l’Environnement" (RGE). Le prix de l’installation de votre chaudière à gaz variera en fonction de plusieurs paramètres techniques : type de pose, modèle, tubage, mise en service… En moyenne, il faut prévoir un budget compris entre 500 et 1 000 €3.
 

Les prix des différentes chaudières à gaz

Type de chaudière à gaz

Prix minimum

Prix maximum

Coût d'installation Coût d'entretien annuel

Chaudière à gaz standard

500 €

2 500 €

Entre 500 et 1 500 € Entre 120 à 190 €

Chaudière à gaz à condensation

3 000 €

5 000 €2

Entre 290 et 1000 € Entre 80 et 175 €

Chaudière à gaz basse température

1 000 €

3 000 €

Entre 2 000 et 5 000 € Entre 150 à 200 €
Économies d’énergie : installez une chaudière haute performance
Vous pouvez économisez jusqu’à 800€ chaque année
Jusqu'à 800€ / an

Les aides au financement d'une chaudière à gaz

Afin d’encourager les Français à équiper leur logement avec des systèmes de chauffage économes en énergie, l’État propose différentes aides financières accessibles pour certains modèles de chaudière gaz à haute performance énergétique :

  • Ma Prime Renov' : accessible sous conditions de ressources aux propriétaires occupants ;
  • Eco-prêt à taux 0 % : montant du prêt variant entre 10 000 et 30 000 €, attribué aux propriétaires occupants et aux bailleurs ;
  • Aide Habiter Mieux Sérénité de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) : prise en charge, sous conditions de ressources, d’une partie du montant des travaux (30 à 50 %) effectués par un propriétaire occupant ;
  • Prime Coup de Pouce : accessible sous condition de ressources aux propriétaires, bailleurs ou locataires occupants qui installent une chaudière à condensation ;
  • la TVA à taux réduit de 5,5 % : ce taux est octroyé pour l’installation de chaudières à gaz dont l’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) est supérieure ou égale à 92 %.

Découvrir les aides

De quoi dépend le prix d'une chaudière à gaz ?

Le coût d’une chaudière à gaz varie en fonction de divers paramètres :

  • la technologie : généralement, plus l’installation est performante, plus son prix d’achat grimpe. Par exemple, une chaudière gaz à condensation est en moyenne 30% plus chère qu’une chaudière gaz classique. Néanmoins, elle permet de réaliser des économies d’énergie plus importantes ;
  • la puissance : il est important d’opter pour un modèle dont la puissance est adaptée à la surface de chauffe et, dans certains cas, aux besoins en eau chaude sanitaire du foyer. Un surdimensionnement pourrait entraîner des dépenses supplémentaires inutiles ;
  • la marque : de nombreux fabricants se partagent le marché de la chaudière à gaz, et proposent des modèles à des prix très variables ;
  • le type de pose : les chaudières au sol nécessitent un investissement financier plus important que celles fixées au mur, car elles sont souvent plus puissantes.

Les types de chaudières à gaz et leurs spécificités

Qu’elles soient alimentées par du gaz naturel ou du propane, les chaudières à gaz actuelles se déclinent en plusieurs types différenciés par la technologie utilisée, le rendement proposé, ainsi que le coût affiché.

La chaudière à gaz classique

Ce type de chaudière fait partie des plus anciens et, à ce titre, il affiche une consommation énergétique plus élevée que celle des modèles plus récents. Cela s’explique par le fait que la chaudière traditionnelle fonctionne avec de l’eau chauffée à haute température (entre 60 et 90°C). Si cet équipement permet de chauffer un espace rapidement, ses besoins énergétiques, en revanche, sont très importants.

La chaudière à gaz à condensation

Ces installations récupèrent l’énergie en condensant la vapeur d’eau émanant des gaz de combustion. Cette technologie permet une baisse de la consommation d’énergie d’environ 15 à 20 %1 comparativement aux chaudières classiques. Ce type de chaudière offre également un confort thermique supérieur lorsqu’il est notamment couplé avec un plancher chauffant basse température.

La chaudière à gaz basse température

Comme son nom l’indique assez clairement, ce type de chaudière chauffe l’eau à une température de 50°C, soit 10 à 40°C de moins qu’une chaudière standard. Cela représente près de 12 à 15 %1 d’énergie consommée en moins.

Comment réduire sa facture de gaz ?

Vous voulez réduire votre budget de chauffage au gaz ? Voici quelques astuces faciles pour consommer moins et donc faire baisser sa facture de gaz.

La température : c’est bien sûr une donnée clé ! Plus vous chauffez, plus la facture sera salée. Pour la réduire, il suffit parfois de baisser très légèrement le thermostat : un degré en moins permet de réaliser 7 % d'économies. La température idéale est personnelle, il est donc important de la piloter pour avoir la bonne température de confort quand vous êtes présent et la baisser quand vous vous absentez. Vous pouvez aussi faire varier la température selon les pièces. Visez par exemple 19°C dans le salon, 21°C dans la salle de bain et 16°C dans la chambre… sous la couette !

Les radiateurs : veillez à ce qu’ils ne soient pas recouverts ou en contact direct avec un meuble. La chaleur se diffusera mieux dans la pièce. Autre maintenance indispensable : purgez vos radiateurs au début de l’hiver. Cela ne prend que quelques minutes par radiateur et améliore grandement leur efficacité.

L’isolation :  voici l’un des points les plus importants ! Pour commencer simplement, vous pouvez fermer les volets dès que la nuit tombe pour économiser de l’énergie. Ensuite, vous pouvez effectuer des travaux d’économies d’énergie pour réduire au maximum la déperdition énergétique de votre logement. ENGIE sera ravi de vous accompagner à chaque étape !

La chaudière : les chaudières au gaz naturel les plus modernes sont plus économiques que les anciens modèles. Peut-être le moment est-il venu de renouveler votre équipement pour une chaudière à très haute performance énergétique

Quelles économies pouvez-vous réaliser en vous équipant d’une chaudière gaz à condensation ?

Les chaudières à Très Haute Performance Énergétique (THPE) ont pour principal avantage de pouvoir faire baisser votre consommation d’énergie d’au moins 20%. Et le résultat se voit sur la facture : chaque année, vous pouvez réaliser plusieurs centaines d’euros d’économies, selon votre consommation habituelle1.

Cependant, pour bénéficier de la totalité de ces économies d’énergies, vous devez respecter à la lettre les normes d’installation, notamment la température de l’eau de chauffage. À plus de 55°C, la condensation ne fonctionnera pas correctement et les économies réalisées seront plus faibles.

La bonne idée : recycler votre chaudière à gaz

Si, après de longues années de fiers services, votre chaudière à gaz est sur le point de vous quitter, la meilleure chose à faire d’un point de vue environnemental est de la faire recycler. Rien de compliqué ou de couteux, rassurez-vous ! En effet, le magasin ou l’installateur qui vous fournit votre nouvel équipement a pour obligation légale de reprendre gratuitement votre ancienne chaudière à gaz pour qu’elle soit ensuite recyclée. Vous limiterez ainsi l’impact écologique de son cycle de vie.

Si vous ne souhaitez pas remplacer votre ancien équipement, vous pouvez le déposer à la déchetterie ou chez un ferrailleur. Renseignez-vous auprès de votre ville pour connaitre la politique de gestion des déchets et les infrastructures en place.

Comment choisir une chaudière à gaz ?

Pour choisir votre chaudière gaz, vous devez suivre 4 étapes essentielles : 

  • Analysez vos besoins : prenez en compte le type de logement (maison ou appartement) et son année de construction, la localité (région du Nord ou du Sud), année de construction...
  • Définissez vos usages et fonctionnalités que vous souhaitez : mural ou sol, chauffage ou chauffage avec eau chaude, à condensation ou à basse température...
  • Choisissez la chaudière idéale  : pensez à comparer la performance, le prix, la durée de la garantie et les dimensions.
  • Trouvez le professionnel pour l'installation de votre chaudière : pensez à vous rapprocher d'un artisan certifié RGE.
Le coût d'une chaudière dépend de quels facteurs ?

Quatre facteurs influencent le prix d'une chaudière gaz : la technologie, la puissance, la marque et le type de pose.

Quel est le prix d'installation d'une chaudière à gaz ?

Ce prix varie entre 500€ et 1000€, mais pensez bien à faire plusieurs devis chez des artisans certifiés "Reconnu Garant de l’Environnement" (RGE) avant de vous lancer dans la pose.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous